Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

25 septembre 2020

Mali : La CEDEAO maintient toujours ses sanctions malgré la prestation de serment des président et vice-président de la transition

 


Si tout porte à croire que la CEDEAO semble prendre acte de la désignation il y a quelques jours de l’officier à la retraite Bah N’Daw comme président de la transition du Mali, suivie de sa prestation de serment ce vendredi 25 septembre 2020, l’organisation sous-régionale n’a pas fléchi sur les sanctions imposées depuis le renversement d’IBK.

En effet, la CEDEAO reste camper sur sa position après l'investiture des deux nouveaux dirigeants ce jour. Elle réaffirme la condition de la levée des sanctions à la nomination d’un premier ministre civil.

Rappelons que le colonel Assimi Goïta, chef de la junte qui a perpétré le coup d’Etat, a aussi prêté serment ce vendredi en tant que vice-président de la transition au Mali, une transition prévue pour une durée de 18 mois.  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID