Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

03 septembre 2020

Yawa Tségan : « La biométrie, une technologie plus pertinente, authentique, fiable et rapide »

Réunis en deuxième séance plénière de la deuxième session ordinaire ce jeudi 03 septembre 2020, les députés de la sixième législature ont donné le feu vert au gouvernement de faire usage de la biométrie en matière d’identification des personnes physiques. Ils ont adopté à l'unanimité le projet de loi introduisant cette technologie. Une avancée majeure saluée par la présidente de l’Assemblée nation Mme Yawa Tségan, et qu’elle justifie par les urgences sécuritaires de l’heure.

La question d’identification, traditionnellement considérée comme administrative et policière, est devenue un enjeu politique contemporain non seulement au niveau national, mais aussi et surtout au niveau mondial. Elle renvoie au fond à la problématique de l’Etat qui se trouve défié dans ses fondements par l’accélération de la fluidification des biens et des personnes.
Pour Yawa Tségan, qui a eu à présider personnellement cette deuxième séance plénière, le recours à des techniques sophistiquées d’identification et de surveillance comme la biométrie est une avancée majeure.

Enjeux sécuritaires

« Face à la fraude documentaire et au vol d'identité, aux menaces du terrorisme ou de la cybercriminalité, de nouvelles solutions technologiques sont progressivement mises en œuvre. Parmi ces technologies, la biométrie se distingue comme la plus pertinente pour identifier et authentifier les personnes de manière fiable et rapide, en fonction de caractéristiques biologiques uniques », a expliqué Mme Tségan.

Modernisation de l’administration publique

L’adoption de ce projet de loi s’intègre dans un vaste programme visant à garantir et à sécuriser l’identité du citoyen togolais ou de toute personne résidant sur le territoire togolais. Elle permettra de lui attribuer un numéro d’identification unique sur la base de leurs données démographiques et biométriques.

« L’adoption de ce projet de loi relatif à l’identification biométrique des personnes physiques est un pas de plus dans le processus de modernisation et de dématérialisation de l’administration publique. Elle fait suite à l’adoption le 23 octobre 2019 de la loi relative à la protection des données à caractère personnel », a indiqué la présidente de l’Assemblée 
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID