Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

18 octobre 2020

ANADEB - PDC-ZU : "Samedi propre", la tradition a été respectée ce 17 octobre avec la participation de la ministre Myriam Dossou-d'Almeida

 

 



Les quartiers du Grand Lomé ont de nouveau retrouvé leur éclat ce 17 octobre 2020, à la faveur de l’opération de salubrité communément appelée « Samedi propre ». Organisé l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), en collaboration avec les communes de la capitale et ses banlieues ainsi que la plateforme des CDQ/CVD, cette activité a reçu une participation de taille, celle de la nouvelle Ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes Madame Myriam DOSSOU-D’ALMEIDA.



Cette descente sur le terrain a permis à la ministre de s’enquérir de la mise en œuvre de cette activité, et a pour l'occasion établi son premier contact avec les populations. En effet, Madame Myriam DOSSOU-D’ALMEIDA a successivement rencontré les populations des communes de Golfe 2, Golfe 4, Golfe 7, Golfe 5 et Agoè-Nyivé 1 où elle a été accueillie par les responsables municipaux tels que les Maires Sénamé James AMAGLO de Golfe 2, Kossi ABOKA de Golfe 5, l’adjoint Mathieu BADAGBON d’Agoè-Nyivé 1, et par des chefs de quartier

Ainsi, d’un site à un autre, le ministre a écouté les communautés, et noté leurs préoccupations. 

« J’ai vu des jeunes, des femmes, des populations motivé(e)s, engagé(e)s et volontaires, s’adonner à cœur joie à cette activité. La vision du gouvernement, c’est entre autres, de renforcer la cohésion sociale et améliorer les conditions de vie des populations.  L’hygiène et la salubrité dans les quartiers sont aussi des éléments qui entrent dans cette lutte », a-t-elle indiqué.



Le passage de la ministre dans le Golfe 2 a été marqué par la mise en terre d’un plant ; un acte symbolique qui ouvre la voie au souhait des autorités municipales de ladite commune de reboiser et de développer des cultures maraichères le long des rails dans le quartier de Nukafu.


La Directrice de l’ANADEB, Mazalo Katanga note que l’opération de salubrité publique, permet aux populations d’améliorer leur cadre de vie, mais en même temps, de bénéficier de certaines motivations de la part du Gouvernement pour faire face aux besoins de base. « Et pour chaque séance, nous mobilisons au moins, 21.500 personnes », a-t-elle souligné.


Récapitulatif sur le Projet

Financé par le Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV), l’opération de salubrité a pour but de rendre propre les villes du Togo. Dans le Grand-Lomé, elle touche chaque 3ème samedi du mois, plus de 9.000 personnes dans 256 quartiers des 13 communes des préfectures d’Agoè-Nyivé et Golfe.


À l’échelle nationale, depuis la reprise de l’opération dans le contexte de la maladie à coronavirus, plus de 22.000 personnes y prennent part dans le respect strict des mesures barrières édictées par le gouvernement, notamment la distanciation sociale et le port de masque.


En 2019, 747 quartiers ont été assainis dans 39 villes du Togo avec plus de 21.500 personnes mobilisées à chaque opération. 649 dépotoirs sauvages ont été enlevés, 619,82 Km de rues balayées et désherbées, 674,04 Km de caniveaux curés, 829 places publiques entretenues et 25 berges de rivières ont été aménagées.

 

Le projet de salubrité « Samedi propre », relève du Programme de développement communautaire en zones urbaines (PDC-ZU) piloté par l’ANADEB. Il a été officiellement lancé le 09 décembre 2017 à Tchamba. Il vise notamment à rendre les quartiers plus vivables en amenant 52% des plus défavorisés d’entre eux, à se prendre en charge pour assurer leur épanouissement et contribuer au développement du Togo.


E-Mail : radiooreole@gmail.com

Tél : (00228) 92 03 60 12 / 91 49 54 67 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de Radio Oreole.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID