Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

15 octobre 2020

« Nos amis de l’opposition ont dit que j’ai pris de l’argent auprès du pouvoir, c’est un mensonge incroyable et inqualifiable », dixit Jean-Pierre Fabre

 


Réduit au silence depuis sa cuisante défaite à la présidentielle du 12 février dernier, Jean-Pierre Fabre, le patron de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) revient au-devant de la scène politique à la faveur du 10ème anniversaire de son parti.

L’Alliance nationale pour le changement (ANC) a dix ans. Pour marquer l’évènement, la formation politique a tenu un conseil national restreint à Lomé à cause de la pandémie du coronavirus   cet anniversaire. Occasion pour l’ancien chef de fil de l’opposition de recadrer certaines allégations ou incriminations à son égard et de régler aussi ses comptes avec ses anciens compagnons de routes et partenaires de lutte pour la « libération du Togo ».


« Nous devons expliquer à l'opinion publique ce qui se passe, ce qu’elle ne comprend pas, car il y a trop de confusion dans ce pays. Vous avez entendu dire que Jean-Pierre Fabre est allé négocier le poste de Maire, c'est faux. Nos amis de l'opposition ont dit que j’ai pris de l'argent des mains du pouvoir, c’est un mensonge incroyable et inqualifiable. Je n'ai jamais touché au moindre centime venant de ce régime », a déclaré l’actuel maire de la commune Golfe 4.


Il est aussi revenu sur sa défaite à l’élection présidentielle, scrutin dont les résultats officiels l’ont classé en 3ème position avec 4 % de suffrage, loin derrière Faure Gnassingbé (le gagnant avec 72%) et Agbéyomé Kodjo (2ème avec 18 %) :

« En politique on va et on revient, il faut travailler pour retrouver ce qu'on a perdu. Mais ce qui est important c’est de dire la vérité au peuple. Nous à l’ANC on ne ment pas », a-t-il lancé.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID