Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

15 octobre 2020

Togo : Que sont devenus les élèves inspecteurs des impôts et douanes promotion 2013, laissés pour compte à la création de l’OTR ?

 


L’office togolais des recettes (OTR) est toujours à la recherche de ressources humaines pour renforcer son personnel. Le samedi 17 octobre 2020, il organise des concours de recrutement aux divers postes. Et pourtant, curieusement, nous apprenons que certains élèves inspecteurs des impôts et douanes en fin de formation, laissés sur les carreaux à la création de cette régie financière, sont toujours hors circuit de l’office. Que sont-ils devenus à ce jour ?

 

A la création de l’OTR en 2012, ils devraient être déployés dans les différents services de la régie puisqu’ils venaient juste de terminer leur formation à l’Ecole Normale d’Administration (ENA). Mais à leur grande surprise, les critères de recrutement ont changé. Conséquence, ces  élèves inspecteurs des impôts et douanes ont été recalés.


Selon nos informations, malgré qu’un premier arrêté de nomination ait été signé le 7 janvier 2014, ils sont présentement, 46 inspecteurs des douanes et impôts (de la promotion 2013) redéployés dans la fonction publique, à des postes qui n’ont aucun rapport avec leur formation. Parmi les 46on trouve aussi ceux des promotions 2014 et 2015.


Comme exemple, on a un Inspecteur de douane à la TVT, un autre au ministère de la santé, 2 inspecteurs des impôts dont 1 au ministère des sports et l’autre aux affaires sociales, pour ne citer que ceux-là.


La question qu’on se pose est celle-ci, est-il bon de former ressources humaines aux frais du contribuable, pour ne pas les utiliser ou les mettre en valeur par après aux fonctions qu’il faut ? A plus forte raison l’OTR qui continue de recruter pour le compte de son personnel, aura à former ces salariés avant de les déployer. N’est-ce pas là des dépenses exorbitantes au dos de l’Etat ?

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID