Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

06 novembre 2020

Togo-HAUQE : La mise en place d'un système de traçabilité des chaines de valeurs agro-industrielles se précise



Le Togo œuvre inlassablement à accroitre la compétitivité de ses entreprises et faciliter l'accès de leurs produits aux marché mondial. Le pays est en train de franchir un cap avec un projet pilote, dans 3 filières, ananas, anacarde et karité. Les acteurs concernés ont validé ce jeudi 5 novembre 2020, le document relatif à la mise en place du système de traçabilité des chaines de valeurs agro-industrielles y afférant lors d'un atelier national tenu à Lomé, organisé par la Haute autorité de la qualité et de l'environnement (HAUQE), avec la collaboration des ministères du commerce et de l’agriculture.

 

La mise en place de ce projet de système de traçabilité a reçu l'appui financier du programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et celui technique de l'organisation des nations unies pour le Développement industriel (ONUDI). En effet, les travaux de ce jour, sanctionnés par la validation du document, marquent la fin de la première phase du projet, et ouvre la seconde dont le démarrage est prévu pour début 2021.

 

Selon le secrétaire Général du ministère du commerce, le document devrait contribuer à favoriser le renforcement des capacités institutionnelles en vue d’améliorer la transformation, la qualité et le développement des filières des produits phares du Togo.

 

« Il en existe plusieurs techniques comme la fiche de traçabilité ou encore la radio identification qui permettent de capturer, stocker et gérer toutes les informations du produit. La traçabilité permet donc d’assurer la conformité des produits aux normes et règlements techniques et de réaliser une analyse des problèmes en amont et en aval des différents processus pour mettre en place des actions préventives », a indiqué Talime Abé

 

Les travaux de cet atelier marquent une étape très importante pour la finalisation de la première phase du projet, expliquent François Fidégnon Kpakpo, président de la HAUQE.

 

« Depuis un certain temps, des efforts sont faits pour rendre plus compétitifs nos produits et services sur le marché mondial. Le système de traçabilité va permettre au Togo de relever des défis vitaux pour son économie », a-t-il souligné.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID