Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

19 novembre 2020

Togo : Le ministère du Développement à la base, premier rempart à la pauvreté



« Infrastructures socioéconomiques de base » est une composante du projet des FSB qui est financé à 19,2 milliards de francs CFA. Il est piloté par l'Anadeb, bras droit du ministère du Développement à la base. De 2011 à 2019, ce ministère a investi 09 milliards de francs CFA dans l’artisanat et financé 11 300 projets. Plus de 800 entreprises artisanales ont été créées, engendrant 2 469 emplois.

 

En début d’année 2020, il a été constaté que le Programme de développement communautaire en zones urbaines (PDC-Zu) a donné un emploi temporaire à plus de 18 000 personnes dans 151 quartiers vulnérables de 12 villes du Togo. En 2019, 45 700 ménages ont bénéficié des transferts monétaires trimestriels (de 15 000 francs CFA) ; 120 000 emplois temporaires ont été créés pour des personnes vulnérables et 16 500 emplois durables ont été engendrés par les micros entreprises.

A l’horizon 2022, 350 unités d’infrastructures sociocommunautaires et économiques seront réalisées ; près de 473 000 Togolais bénéficieront des filets sociaux (transferts monétaires, Thimo, cantines scolaires) ; 7 700 organisations de développement à la base seront accompagnées ; plus de 7 000 microentreprises naîtront et occasionneront 107 500 emplois dont 21 500 durables. De surcroît, d’ici 2025, la fourniture de repas communautaires sera étendue en milieu scolaire avec la multiplication par 03 du nombre d’écoles dotées de cantines scolaires et le triplement du nombre d’apprenants bénéficiaires qui sera porté à 300 000, etc.

La pauvreté n’a aucune chance de persévérer au Togo. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID