Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

24 novembre 2020

Togo : Le ministre de la culture Gbényo Lamadokou a officiellement lancé la semaine du 7ème art

 


Le ministre de la culture et du tourisme Gbényo Lamadokou a procédé, ce 23 novembre 2020, à l’ouverture officielle de la semaine nationale du cinéma du Togo. Malgré le contexte particulier de la pandémie du coronavirus, l’évènement a été maintenu au grand bonheur des acteurs du septième art.


Dans son intervention, il a fait savoir que le cinéma requiert que les efforts soient porté sur la structuration du secteur afin que sur le véritable marché, les entreprises culturelles puissent trouver leur place par la compétitivité et créer de la richesse et des emplois pour une réelle autonomisation des acteurs.

 

« Depuis plusieurs années, le Gouvernement à travers le ministère en charge de la culture s’évertue à faire du cinéma, un pilier du développement social puis économique de notre pays le Plan National de Développement (PND) consacra la culture comme la « pierre angulaire de notre harmonieux développement socioéconomique », a déclaré le ministre Lamadokou.


En effet, cette semaine qui se propose d’infuser sur les écrans de télévisions, tout le charme et toute la hauteur que les réalisateurs togolais ont mis dans leurs films. C’est un bonheur que nous ne saurons bouder quelles que soient les circonstances. Nous vous invitons d’ailleurs à le savourer sans aucune forme de retenue.

 

« Le cinéma, disais-je, nous permet d’ouvrir une porte qui nous amène chez le voisin, et ce, quelles que soient la distance et les différences. C’est un outil formidable pour créer des liens, produire des émotions, générer des sentiments et rapprocher les hommes. Voilà pourquoi, le cinéma occupe une place particulière dans nos ambitions culturelles et artistiques au Togo », a indiqué le ministre.

 

Depuis le 20 juin 2016, une loi a été votée pour protéger l’artiste togolais, en lui conférant un statut respectable. L’avant-projet de code du cinéma et de l’image animée est déjà adopté par le gouvernement et attend d’être voté par le parlement. Dans sa volonté d’appuyer et de soutenir les acteurs des arts et de la culture, le Chef de l’Etat a tenu à mettre à leur disposition un Fonds d’aide à la culture. A chaque appel à projets, nombreux sont les jeunes qui postulent au financement de ce fonds. Cette année, le cinéma est à l’honneur.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID