Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

29 décembre 2020

Togo-ANADEB : AFAKOMI Akossiwa, jeune femme commerçante autonome grâce au projet EJV

 


AFAKOMI Akossiwa est mère d'un enfant et aujourd'hui commerçante. Bénéficiaire du projet d'opportunité d'Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV), elle est native du village de Sikpé Adégou, une localité ciblée parmi les 24 villages bénéficiaires du projet EJV dans la région Maritime.

 

Bénéficiaire, elle a participé tout comme les 69 autres jeunes pauvres et vulnérables bénéficiaires du projet EJV au réaménagement manuel d'une piste de 3 km, un microprojet communautaire de son village.

 

Pendant 60 jours étalés sur 4 mois, elle a participé aux Travaux à haute intensité de main-d’œuvre (THIMO) réalisés sur la piste et qui entrent dans le cadre de la composante « volontariat communautaire » prescrit par le projet EJV. Par ailleurs, elle a bénéficié successivement des  formations en développement d’affaires et à la citoyenneté, et a élaboré son plan d’affaire avec l'appui du consultant qui lui est affecté.

 

Accompagnée, il y a déjà 5 mois, par un mentor, elle a démarré son Activité génératrice de revenu (AGR), à la suite de la subvention qui intervient dans le cadre du projet EJV. Akossiwa vend des pagnes et les associent au prêt à porter.

 

« La demande est forte pour les pagnes ici dans notre village, que ce soit aux temps de fêtes ou de cérémonies. En plus des pagnes, l'achat par les jeunes filles de prêt-à-porter est aussi récurrent. N'ayant pas assez de moyens j'étais limitée. Grâce au projet EJV, je me suis équipée et j'ai démarré mon commerce. J'expose les jeudis, les mardis et les dimanches au village. En revanche, les lundis, les vendredis et les samedis je fais du colportage dans les autres villages et marchés environnants en dehors de mon local commercial », a confié dame Akossiwa.

 

Rappelons que l'appui aux Activités génératrices de revenus, composante 2 du projet EJV, vise à soutenir le démarrage ou l'extension des activités génératrices de revenus des bénéficiaires qui ont achevé avec succès le volontariat communautaire.

 

Démarré depuis 2017, le Projet EJV est financé sous forme de don (IDA : 1730) par la Banque mondiale à hauteur de neuf (09) milliards de francs CFA pour une durée de quatre (04) ans. Au total, 1 694 jeunes bénéficiaires de la région Maritime sont touchés sur la composante 1, Volontariat communautaire et formation, du projet EJV.

 

Initié par le Gouvernement togolais et dont l'exécution est assurée par l'Agence nationale d'appui au développement à la base (Anadeb), le projet EJV a pour objectif de fournir des opportunités de génération de revenus aux jeunes pauvres et vulnérables ciblés dans 150 Canton du Togo.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID