Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

11 janvier 2021

Covid-19 au Togo : Mr le Colonel, certains de vos agents sont passifs face au mépris des mesures barrières dans les bars pleins à craquer



A peine sorti du couvre-feu sanitaire imposé lors des fêtes de fin d’année, les bars ont recommencé à tourner à plein régime sans respect des mesures barrières. Ces scènes inquiétantes surviennent alors que le Togo connait ces derniers jours une hausse des cas de contaminations au coronavirus. Le comble, c’est que cela se passe sous les yeux de certains agents de la Force Spéciale anti-pandémie covid-19 (FOSAP). De la lassitude ou simple passivité ?

 

La rédaction de Radio Oreole était sur le terrain la semaine d’après fêtes pour observer le comportement des togolais à la fin des deux semaines de couvre-feu instauré par le gouvernement pour éviter une explosion des cas de contaminations au coronavirus. Nous sommes tombées sur des parties de grande jubilation et d’euphorie nocturne, dans des bars bondés de monde, principalement dans la préfecture d’Agoè, surtout ce week-end, sur le tronçon carrefour 2 lions-Léo 2000.

 

Contre toute attente, cela se déroule au grand mépris des mesures barrières : pas de distanciation sociale ni de port de masques… Ce qui est étonnant, c’est des scènes qui ont lieu à certains endroits  au nez et à la barbe des agents de la Force Spéciale anti-pandémie covid-19 (FOSAP), dirigée par le Colonel Kodjo Amana, mais qui n’interviennent pas.

 

Le Colonel est donc interpelé, il est vrai que ses hommes font du très bon boulot et qu’ils sont tellement sollicités en ces moments de la crise sanitaire en cours. Mais là, il s’agit d’une question de santé publique.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID