Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

08 janvier 2021

« Le dialogue État-secteur privé doit aboutir sur une alliance caractérisée par une collaboration ouverte, efficace », la PM Dogbé ce matin

 


Mme le Premier ministre Victoire Tomegah Dogbé a ouvert, ce matin du 8 janvier 2021, les travaux du cadre de concertation entre l'État et le secteur privé. Cette réunion vise à partager la feuille de route du  Gouvernement 2020-2025  aux opérateurs économiques et de renforcer le partenariat Public-privé.

 

Au total, une dizaine d’ambitions axées autour de 42 projets sont contenues dans le mécanisme dudit partenariat. Le gouvernement, garant du cadre de mise en œuvre des activités, donnera au secteur privé les moyens techniques et financiers pour prospérer et contribuer à la réalisation des projets socio-économiques.



Les ministres membres du gouvernement, la Chambre de commerce européenne au Togo Eurocham Togo), CNP Togo, la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), l’Association des grandes entreprises du Togo (AGET), la Filière Café cacao, l’Office togolaise des recettes (OTR), etc. ont pris part à cette rencontre.


Dans son allocution de circonstance, le premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé a qualifié ce partenariat d’« alliance », révélateur de la complicité que veut le gouvernement avec le secteur privé.

« Le gouvernement compte sur l’ambition, l’audace, l’esprit d’innovation et la recherche de résultats du secteur privé pour l’atteinte des objectifs de la feuille de route quinquennale. Le dialogue État-secteur privé doit aboutir sur une alliance caractérisée par une collaboration ouverte, efficace et une communication soutenue », a déclaré Mme Dogbé ce matin.


Les opérateurs économiques ont salué particulièrement la mise en place de ce comité de concertation par l’exécutif, et qui permet d'échanger sur le partenariat Public-privé pour plus de compétitivité.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID