Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

01 février 2021

La jeune fille perpétuellement encouragée en milieu scolaire au Togo

 


Depuis 2005, l’éducation est dans les petits papiers de Faure Gnassingbé.


Son ambition est de multiplier par trois le nombre d’écoles dotées de cantines scolaires pour toucher 300 000 apprenants à l’horizon 2025 ; mettre en place 10 Instituts de formation en alternance pour le développement (Ifad) ; construire 25 000 salles de classes et 03 collèges universitaires pour dispenser des formations pratiques et de niveau supérieur aux jeunes, etc.


Rien que pour l’année 2021, les ressources consacrées au secteur s’élèvent à 195,5 milliards de francs CFA. Préoccupées par l’éducation des jeunes filles, les autorités soutiennent annuellement les meilleures apprenantes, entre autres initiatives destinées à promouvoir le leadership féminin.


Chaque année, à travers le « programme d’excellence académique et du leadership de la jeune fille » lancé en 2017 et financé par le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), le Togo récompense ses meilleures élèves.


Plus de 300 filles déjà touchées

Le programme susmentionné permet au pays d’octroyer des prix d’excellence aux filles ayant réussi avec brio au Baccalauréat deuxième partie (Bac II, toutes les séries confondues) et au Brevet d’études du premier cycle (BEPC). Par le truchement du ministère de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation, le gouvernement a remis des outils informatiques, des matériels didactiques et autres cadeaux aux différentes lauréates de l’année 2020. Depuis 2017, 319 filles (169 pour le BEPC et 150 pour le Bac) ont bénéficié de ce programme.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID