Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

06 avril 2021

« Le vert est l’avenir de la planète», a lancé Faure Gnassingbé lors du Dialogue sur l'urgence climatique et Covid-19 en Afrique

 


Le Chef de l'Etat togolais a pris part ce mardi 6 avril 2021, dans l’après-midi par visio-conférence, au dialogue des dirigeants sur l'urgence climatique et la Covid-19 en Afrique.

 

Au cours de cette rencontre de haut niveau, initiée par la Banque Africaine de Développement et de Global Centre for Adaptation, le président Faure Gnassingbé a saisi l'occasion pour partager avec ses pairs, le regard du Togo sur les partenariats nécessaires au renforcement de la résilience du continent face à la Covid19 et aux changements climatiques.

 

La rencontre a été organisée en étroite collaboration avec les Nations Unies, et a rassemblé des chefs d’État et de gouvernement africains, des partenaires bilatéraux, des chefs d’organisations internationales et des agences de développement.


Dès l’entame, Faure Gnassingbé a planté le décor de sa présentation. Il a indiqué d’entrée que « le climat n’attendra pas que nous en ayons fini avec la covid-19. Les impacts systémiques doivent être abordés dans une approche légale d’urgence. Renforcer notre résilience au changement climatique, c’est aussi renforcer notre capacité à récupérer des chocs divers et à nous relever de la covid-19 et de ses conséquences »

 

« Le vert est l’avenir de la planète. L’Afrique doit continuer de plaider pour que nous discutions franchement d’un prix mondial du carbone tel qu’envisager dans l’accord de Paris », a-t-il martelé

 

Le chef de l’Etat togolais a conclu son intervention sur des notes prudence en disant : « Pour accélérer des transitions économiques et écologiques viables, veillons à ce que, les plans de relance soient préfinancés et mis en œuvre pour autant qu’ils intègrent une réponse pertinente au changement climatique ».

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID