Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

26 mai 2021

«Nous sommes en train de creuser la tombe du Franc CFA», Kako Nubukpo ce matin à l’ouverture des Etats généraux de l’ECO

 


Le colloque international sur les états généraux de l’ECO a ouvert ses portes ce matin à l’Université de Lomé autour du thème « Du FCFA à l’ECO : quelle monnaie pour quel développement en Afrique de l’ouest. A l’occasion, le président du comité d’organisation de l’évènement, l’économiste Togolais Kako Nubukpo d’annoncer la fin imminente et irrémédiable du FCFA.

 

C’est la vice-présidente de l’Université de Lomé Mme KPEBA qui a officiellement ouvert les travaux de ce colloque, en présence de l’ancien premier ministre du Benin Lionel Zinssou. D’éminents panelistes du monde universitaire et économique, à l'instar de Cellou Dalein Diallo de la Guinée, Ousmane Sonko du Sénégal, interviendront au cours de cette rencontre,  organisée par la Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG) et qui a lieu du 26 au 28 mai 2021, pour faire l’analyse prospective de la monnaie unique  de la CEDEAO, et proposer une feuille de route en lien avec les stratégies de développement des pays africains.

 

S’appuyant sur un proverbe togolais qui dit  « Si quelqu’un fait semblant de mourir, il faut faire semblant de l’enterrer », Kako Nubukpo annonce : « Nous ne savons pas encore si le FCFA est déjà mort ou s’il fait semblant de l’être. Peu importe, nous sommes en train de creuser sa tombe, à tout le moins, de procéder au baptême de son successeur l’ECO ».

 

Les communications ont démarré ce matin par la conférence inaugurale, présentée par le Prof. Adama Diaw, autour du thème « les défis de l’intégration monétaire dans l’espace CEDEAO.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID