Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

11 juin 2021

Togo-Réajustement des prix des produits pétroliers : le gouvernement donne les raisons

 


Au Togo,  depuis 00 heures jeudi sur toute l’étendue du territoire, les prix des produits pétroliers ont été revus à lahausse dans l’ordre de 20%. Devant la presse ce vendredi 11 juin 2021, trois membres du gouvernement ont apporté des éclaircissements sur les raisons justifiants ce nouveau réajustement.

 

Kodjo Adedze, Ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, Affoh Atcha-Dédji, Ministre des Transports Routier, Ferroviaire et Aérien et Akodah Ayewouadan de la communication et des médias étaient face aux médias pour apporter des explications sur la nouvelle révision à la hausse des produits pétroliers à la pompe.

 

Ce réajustement, selon le gouvernement, est lié à l’évolution du cours du baril du pétrole et du dollar. En effet, expliquent les trois (03) ministres, le baril du pétrole est passé de 18 dollars US à  73,03 dollars US au 9 juin 2021, soit une augmentation de 277% . Malgré tout, le gouvernement togolais a continué à soutenir les prix à la pompe, a confié Kodzo, Adedze.

 

Ainsi, dit-il, au 31mai 2021, le soutien massif du gouvernement aux consommateurs s’est évalué à 13 067 989 172 FCFA. Sans cette subvention ont-ils précisé, les prix à appliquer aux produits pétroliers à la pompe au jour d’aujourd’hui seraient : « Super plomb 595 CFA, Pétrole lampant 417 CFA, Gaz oil 568 CFA ».

 

Pour illustrer cette réalité sur le plan sous-régional, les autorités font savoir que tous les pays voisins ont déjà répercuté la hausse.

En comparaison, le Bénin : Super plomb 505 CFA, Pétrole lampant 510 CFA, Gaz oil 520 CFA ; Ghana : Super plomb 595 CFA, Gaz oil 605 / 610 CFA.

 

Somme toute, au jour d’aujourd’hui, les nouveaux prix des produits pétroliers sont au Togo sont : Super sans plomb 505 CFA, Pétrole lampant 400, Gaz oil 520 FCFA, Mélange 2 temps 606 FCFA, Gaz butane 12,5 kg 6500 FCFA, Gaz butane 3 120 FCFA.

 

« Ces prix subventionnés par le gouvernement dégagent un manque à gagner pour l’Etat évalué à plus de 5 380 978 537 FCFA pour la période de janvier à mai 2021», indique les ministres.

 

Le gouvernement réaffirme son engagement à œuvrer pour le bien-être des populations. A cet effet, il rassure que les prix du baril continueront à être surveillés afin d’anticiper au maximum sur les mesures techniques d’ajustement.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID