Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

15 juillet 2021

IRES-RDEC outille les 117 communes du Togo à la promotion culturelle et touristique

 


Depuis ce 15 juillet et ce jusqu’au 28 juillet 2021, Lomé, Tsevié, Kpalime Sokodé, Kara et Dapaong abriteront chacune des ateliers de formation des acteurs communaux à la promotion culturelle et touristique. Initié par l’IRES-DREC avec l’appui de l’UNESCO, le projet a été lancé ce jeudi, dans l’enceinte de l’ENA à Lomé en présence du Ministre de la culture et du tourisme, du Secrétaire général de la commission des nations unies pour l’UNESCO, du Directeur général de l’IRES-RDEC et du Préfet d’Agoè Nyivé.

 

Parmi les facteurs de développement d’un pays, la culture et le tourisme  paraissent désormais plus que nécessaires pour l’amélioration des conditions socio-économique des communautés locales. Au Togo deux ans après l’amorce du processus de la décentralisation, le constat est que les communes n’arrivent pas véritablement à mettre en place un politique développement culturel et touristique tel que murie par le plan national de développement (PND). Alors, outiller les acteurs locaux en serait un début de solution.

 

« Le présent projet se situe dans la continuité de la formation des acteurs locaux à la mise en œuvre des politiques culturelles locales en 2017. Il s’agit de permettre entre autres aux 117 communes participantes (1agent par commune) d’appréhender la contribution des culturels et touristique dans le développement local », a  martèle Prof. Kodjona KADAMGA, Directeur Général de l’IRES-RDEC

 

Le PND accorde une place importante au secteur culturel et touristique dans la lutte contre le chômage et les inégalités sociales.

 

 « Il faut saluer cette initiative de l’IRES-RDEC qui vise le renforcement des capacités des collectivités locales dans leur appui et accompagnement à l’éclosion d’un secteur culturel créatif et dynamique à travers la mise en place d’un service communal, capable d’œuvrer au développement des industries culturelles et créatives, à la protection, à la sauvegarde et à la promotion du patrimoine culturel et au développement des activités touristiques au bénéfice des communautés à la base », explique Dr Kossi G. LAMADOKOU, Ministre de la culture et du tourisme.


Jacques LEMOU

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID