Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

07 juillet 2021

Togo : Abass Bonfoh « a grandement contribué au processus d’apaisement de la vie sociopolitique », Yawa Tségan

 


Décédé dans la nuit du 29 au 30 juin  dernier à Kabou dans son village natal, à l'âge de 72 ans, El Hadj Abass Bonfoh a reçu mardi 6 juillet à Lomé,  les derniers hommages de l’Assemblée nationale, institution dont il a été président de 2005 à 2013.  Yawa Tsègan,  présidente actuelle  a dans l’éloge funèbre prononcé, salué la mémoire de son prédécesseur.

 

La cérémonie d’hommage funèbre en honneur de l’ancien président de la République a été présidée par l’actuel chef de l’Etat Faure Gnassingbé, en présence de plusieurs personnalités et membres de la famille endeuillée.

 

« La vie  d’Abass Bonfo était d’une douce clarté matinale, d’une simplicité homérique et d’une certaine mesure. Ses dons et ses qualités, sa bonté rieuse et sa gaîté brave demeurent les hautes vertus qui lui ont tracé le chemin de la réussite », a indiqué la présidente Tsègan qui  retient du disparu  sa conviction, loyauté et  discipline. Lesquelles valeurs lui ont permis  de connaître un parcours politique exemplaire.

 

En plus de son dévouement et abnégation, son action à la tête de l’Assemblée nationale « a grandement contribué à l’enracinement de la démocratie et au processus d’apaisement de la vie sociopolitique », a ajouté la présidente Tsègan en présence du président de la République, Faure Gnassingbé et de la première ministre, Victoire Tomégah-Dogbé.

 

Né à Kabou  dans la préfecture de  Bassar au nord Togo, El-Hadj Abass Bonfoh  fut  maître d’Education physique. Ancien directeur de la planification de l’éducation à Kara (nord) et Kpalime (centre), M. Bonfoh  a été député en 1999 et en 2002.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID