Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

05 août 2021

Jérusalem: les preuves d'un tremblement de terre mentionné dans la Bible mises au jour lors de fouilles archéologiques

 


Ce séisme était probablement l'un des plus forts de l'Antiquité

 

Des fouilles menées dans le parc national de la cité de David à Jérusalem ont mis en évidence des preuves archéologiques du tremblement de terre mentionné dans la Bible, à l’époque du royaume de Juda, selon un communiqué de l'Autorité israélienne des antiquités.

 

Des traces de ce séisme, qui s'est produit en Israël il y a environ 2.800 ans, avaient déjà été mises au jour dans plusieurs sites à travers le pays, mais les chercheurs pensent avoir identifié pour la première fois des vestiges de destruction indiquant que ce tremblement de terre a également frappé Jérusalem - capitale du royaume de Juda.

 

Les fouilles ont ainsi révélé une couche d’artefacts détruits incluant une rangée de récipients, notamment des bols, des lampes, des ustensiles de cuisine et des bocaux de stockage, brisés lors de l'effondrement des murs du bâtiment dans lequel ils se trouvaient. Les chercheurs soulignent que le fait qu'aucun signe d'incendie n'ait été détecté dans les vestiges, permet de conclure qu'il ne s'agissait pas d'un événement délibéré, et que l'effondrement du bâtiment trouve son origine dans le tremblement de terre qui s'est produit en Israël au VIIIe siècle avant notre ère.

 

"Nous nous sommes demandé ce qui avait pu causer une couche de destruction aussi importante et nous avons cherché une référence dans le texte biblique. Nous avons alors découvert que le tremblement de terre qui apparaît dans la Bible dans les livres d'Amos et de Zacharie, s'est produit au moment où le bâtiment que nous avons mis au jour dans la Cité de David s'est effondré. La combinaison des découvertes sur le terrain avec la description biblique nous a donc conduits à la conclusion que le tremblement de terre qui a frappé la terre d'Israël pendant le règne d'Ozias, roi de Juda, a également frappé la capitale du royaume - Jérusalem ", ont indiqué les Dr Joe Uziel et Ortal Chalaf, directeurs des fouilles au sein de l'Autorité israélienne des antiquités.

 

Les chercheurs ont précisé que ce tremblement de terre était probablement l'un des plus forts et les plus dommageables qui se soient produits durant toute l'Antiquité.


I24 news

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID