Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

08 septembre 2021

Covid-19 au Togo : Le conseil scientifique propose des mesures fortes au gouvernement pour casser la chaine de contamination

 


Le Togo connaît ces dernières semaines une nouvelle vague de contaminations au coronavirus marquée par la circulation du variant Delta. Face à cette situation alarmante, Mme le Premier Ministre, Victoire Tomégah-Dogbé a présidé ce mardi 7 septembre 2021 à la Primature, une réunion avec les acteurs impliqués dans la gestion de la riposte pour partager la situation avec eux et penser aux mesures fortes à prendre pour freiner l’évolution de la pandémie.

 

Cette réunion inclusive a rassemblé autour de Mme le Premier Ministre, des membres du Gouvernement, du Conseil scientifique, des préfets, maires, leaders religieux, chefs traditionnels et forces de l’ordre et de sécurité. Objectif, présenter la situation de la pandémie à la Covid-19 au Togo.

 

« Ce que nous constatons, c’est qu’il y a une multiplication par quatre du nombre de cas actifs avec plus de 5 mille malades. Le nombre de décès ne fait qu’augmenter, en juin nous avons eu 4 décès, en juillet 22 décès et en août 33 décès. Nous avons enregistré pratiquement plus du tiers des décès entre juillet et août. Donc la situation actuelle sur le plan épidémiologique est grave, elle est préoccupante, elle est d’une extrême gravité parce que nous avons actuellement la saturation de toutes les structures de santé. Toutes les mesures ont été proposées, des mesures les plus fortes aux mesures générales pour pouvoir contrôler très vite cette situation qui devient un peu alarmante. », a dit Prof Didier Koumavi Ekouévi, président du Conseil scientifique.

 

Il s’agira selon lui, des mesures que le Gouvernement devra prendre et qui doivent durer entre deux et trois semaines pour avoir une cassure de la courbe épidémique pour faire diminuer le nombre de cas observé actuellement et booster aussi la campagne de vaccination en cours dans le pays.

 

Préfets, maires, leaders religieux et chefs traditionnels marquent leur adhésion aux mesures qui seront prises pour le bien de tous. Ils s’engagent à poursuivre les sensibilisations pour amener les populations à respecter les mesures barrières et à se faire vacciner.

 

« Nous voudrions également préciser que l’heure est grave et inquiétante. Nous les chefs traditionnels, nous sommes interpellés pour redoubler d’ardeur dans nos actions de sensibilisation après cette réunion. Nous avons proposé une série d’activités que nous allons mener en vue de sensibiliser nos concitoyens d’abord au respect des mesures barrières et surtout, les inviter à aller se faire vacciner. Nous avons compris que c’est par la vaccination que nous pouvons réduire la contamination et les chefs traditionnels doivent se mettre en rang de bataille pour que la sensibilisation à l’endroit de nos populations soit pédagogique pour la prise de conscience de nos populations pour aller se faire vacciner et également respecter les mesures barrières. », a confié Togbui Dzidzoli Mawuto Detu X, chef de canton d’Aflao-Gakli et président des chefs traditionnels de la préfecture du Golfe et de la Région Maritime.

 

Dans son mot introductif, Mme le Premier Ministre a salué le leadership du Président de la République dans la gestion de cette pandémie qui vaut à notre pays de figurer sur la liste des 15 meilleurs pays qui ont réussi jusqu’ici la riposte contre la Covid-19. Face à la recrudescence des cas et des décès, elle a appelé tous les acteurs à se ressaisir, à renforcer l’application des mesures barrières et à remobiliser les populations pour la mise en œuvre efficace de ces mesures pour freiner la pandémie et renverser la courbe.

 

Radio Oreole avec Primature Togo

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID