Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

06 octobre 2021

De rares toilettes privées à l’époque du 1er Temple, vieilles de 2 700 ans, découvertes à Jérusalem

  


En Israël, des toilettes privées, vieilles de 2 700 ans et datant de l’époque du Premier Temple, ont été récemment découvertes lors de fouilles archéologiques à Jérusalem, a annoncé l’Autorité israélienne des antiquités (IAA).

 

La cabine de toilette en calcaire a été mise au jour sur un site de fouilles dans le quartier d’Armon Hanatziv à Jérusalem, dans le cadre des efforts visant à construire un nouveau complexe touristique dans la région.

 

« Une cabine de toilette privée était très rare dans l’Antiquité, et seules quelques-unes ont été trouvées à ce jour, la plupart dans la Cité de David », a déclaré Yaakov Billig, directeur des fouilles de l’Autorité israélienne des antiquités.

 

 « En fait, seuls les riches pouvaient s’offrir des toilettes. Mille ans plus tard, la Mishna et le Talmud ont soulevé divers critères définissant une personne riche, et Rabbi Yossi a suggéré qu’être riche, c’est ‘avoir les toilettes à côté de sa table’. »

 

La salle de bain comportait une toilette en pierre sculptée avec un trou au centre, positionnée au-dessus d’une fosse septique profonde, a indiqué l’IAA.

 

La découverte remonte à la période du Premier Temple et devrait appartenir à un « ancien domaine royal » qui fonctionnait au 7e siècle avant l’ère commune, a suggéré l’Autorité des antiquités.

 

« Il est fascinant de voir comment quelque chose qui est évident pour nous aujourd’hui, comme les toilettes, était un article de luxe sous le règne des rois de Judée », a déclaré Eli Eskosido, directeur de l’Autorité des antiquités d’Israël.

 

« Jérusalem ne cesse de nous étonner. On ne peut qu’imaginer la vue à couper le souffle ».

 

 

Une cabine de toilette vieille de 2 700 ans mise au jour lors d’une fouille archéologique à Jérusalem. (Crédit : Yoli Schwartz/IAA)

Dans la fosse septique située sous les toilettes, un certain nombre de tessons de poterie et d’os d’animaux ont également été découverts, ce qui pourrait potentiellement « nous apprendre des choses sur les modes de vie et les régimes alimentaires des habitants du Premier Temple, ainsi que sur les maladies anciennes », a déclaré l’IAA.

 

À côté des toilettes, les archéologues travaillant sur le site de fouilles ont découvert des chapiteaux en pierre qui se trouvaient autrefois au sommet de colonnes, ainsi que de petites colonnes architecturales qui servaient autrefois de garde-corps pour les fenêtres.

 

Des preuves ont également été découvertes d’un jardin avec des arbres fruitiers et d’autres plantes qui se trouvaient autrefois près de la cabine de toilette, symbolisant le « manoir luxuriant » d’autrefois.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID