Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

28 octobre 2021

Togo-Assemblée nationale : les ultimes hommages officiels rendus à feu Honorable député et 2ème Questeur MODIBO Eklou Essohana Balakiyem


Décédé le 13 octobre dernier, le désormais feu Honorable MODIBO Eklou Essohana Balakiyem, 2ème Questeur à de l’Assemblée nationale a eu droit aux ultimes hommages funèbres officiels  dignes son rang ce jeudi 28 octobre 2021. La cérémonie s’est déroulée  dans la matinée dans l’enceinte de la Représentation nationale.

 

Dirigée par Yawa Tségan, Présidente de l’Assemblée Nationale Togolaise, cette séance spéciale a été marquée par la présence de hautes personnalités politiques, administratives, institutionnelles, traditionnelles,  des députés siégeant au Parlement, du corps diplomatique, personnel de l’administration parlementaire, les membres de la famille du défunt, amis et proches, qui ont fait le déplacement pour rendre un ultime hommage à ce serviteur de la nation.

 

Dans son allocution de circonstance, a salué la mémoire d’un homme dont le parcours et l’engagement sont à appréciés à leur juste titre.

 

« C’est un devoir assez difficile, pour présider cette séance spéciale marquant les hommages funèbres à feu MODIBO Eklou Essohana Balakiyem, notre collègue, 2ème Questeur à l’Assemblée Nationale. Celui  dont la mémoire est célébrée est un digne fils et serviteur infatigable de la nation. Elle a également mentionné les qualités de dévouement et de discrétion durant les hautes fonctions qu’il a occupées. MODIBO Eklou Essohanam Balakiyem fut un père de famille, un partisan convaincu, un serviteur de la Nation. En ces moments de vive émotion, je voudrais réitérer la profonde compassion et les condoléances émues de toute la Représentation nationale à la famille éplorée, à ses proches, à sa famille politique et à tous ceux qui connus et aimés. Puisse l’âme de l’illustre disparu trouver la paix du dernier sommeil ! », a-t-elle indiqué

 

Prononçant l’oraison funèbre au nom du Parlement Togolais, Honorable Yaovi Attigbé Ihou a fait cas d’un homme plein.

 

« Je révère, ce jour, la mémoire d’un Homme d’exception, par son incomparable humilité, sa simplicité, sa fraternité, sa maîtrise de soi, son aura. C’est un Homme de ville, moderne, tout aussi armé d’une profonde sagesse rurale. En ses moments d’intenses douleurs, nous faisons notre deuil et nous te laissons partir en paix », a présenté le président de la commission de la défense et sécurité.

 

 

 

Devant l’auguste assemblée réunie pour ses derniers adieux, son fils a prononcé les mots de remerciement. Il a salué la mémoire d’un homme doté d’une profonde sagesse, d’un esprit de fraternité et d’une grande maîtrise de soi.

 

Et comme la perte d’un être cher n’a jamais été gaie, l’instant a été solennel mais marqué d’amertume et de compassion. L’ultime acte de cette solennité : le dépôt de gerbe et le recueillement par la Présidente de l’Assemblée nationale. Les salutations d’usage de la Présidente de l’Assemblée et de l’assistance à la famille éplorée ont clôturé cette séance spéciale.

 


Oui, « la mort a des rigueurs à nulle autre mesure » !

« Qu’il nous soit donc permis, avant toute chose, d’exprimer toute notre gratitude, et reconnaissance, à Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République, et Président national du grand Parti UNIR. Puisse Dieu et les mânes de nos ancêtres les lui rendre au centuple !». a indiqué Ismaël MODIBO-TOURE, fils de l’illustre disparu.

 

C’est une cérémonie empreinte d’émotion et d’affection marquée par la minute de silence en mémoire de l’illustre disparu. Dépôt de gerbes puis recueillement et éloges funèbres de la Représentation nationale.

 

Suppléant aux élections législatives de 2007 puis de 2013, feu MODIBO Eklou Essohana Balakiyem a vu la consécration de son ambition politique en 2018, année au cours de laquelle il fut élu député dans la préfecture de Tchaoudjo sous la bannière du parti UNIR. Plus tard il se voit confier le poste de 2ème Questeur 2è questeur de la 6ème législature. de l’Assemblée nationale, poste qu’il occupait quand il a été rappelé à Dieu le 13 octobre 2021.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID