Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

11 novembre 2021

26 trésors royaux pillés par la France en 1892 de retour sur leur terre natale au Bénin

 


Après près de 130 ans passées  en conservation au musée parisien du Quai-Branly, 26 trésors royaux pillés par la France sont de retour sur leur terre natale au Bénin. Une cérémonie présidée par le chef de l'Etat Patrice Talon a eu lieu mercredi 10 novembre 2021 au palais de la Présidence de la Marina.

 

C'est la joie et la fête au Bénin avec ce retour des œuvres.  Ce ne sont pas les seules œuvres pillées à l’époque. Sur la question, les autorités béninoises affirment avoir amorcé à travers cette récupération, un processus non-stop de récupération de leurs œuvres restantes en Europe.

 

L'acte de transfert des œuvres que la France restitue au Bénin a été signé ce mardi 9 novembre à l’Élysée en présence des présidents Emmanuel Macron et Patrice Talon. Ces 26 pièces avaient été pillées en 1892 par le colonel Alfred Dodds lors du sac du palais d’Abomey. Le roi Béhanzin sera fait quelque temps plus tard prisonnier par les Français.

 

Les trésors récupérés seront exposés au palais présidentiel pendant 03 mois. Mais avant, ils vont être soumis à 02 mois « d’acclimatation », informe lemonde.fr. Après, les œuvres seront gardées à l’ancien fort portugais de Ouidah et la maison du gouverneur jusqu’à la construction d’un nouveau musée à Cotonou. Les Béninois attendent avec grand enthousiasme ce retour des œuvres. Il sera sans doute célébré dans tout le pays.

 

Cette restitution s’inscrit dans un contexte de nouveau climat des relations entre la France et l’Afrique que le président Macron veut plus égalitaire. En 2017, il avait pris sur lui de restituer aux Africains, toutes leurs œuvres présentes en France depuis des années.


« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID