Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

10 novembre 2021

MCC 2022 : le Togo met au vert 15 indicateurs



La Millennium challenge corporation (MCC) du gouvernement américain a publié ce 9 novembre 2021 les tableaux de bord des pays pour l’exercice 2022. Il en ressort que le Togo a validé pour la deuxième fois consécutive quinze indicateurs sur les vingt qui mesurent la performance politique des pays partenaires dans les domaines de la liberté économique, de la justice et de l’investissement dans le capital humain.

 

La carte des scores 2022 révèle que le Togo a réalisé des progrès exceptionnels en mettant au vert 15 des indicateurs, avec au moins trois indicateurs dans chaque catégorie.

 

En matière de « Liberté économique », sur neuf indicateurs, le pays a validé huit. Il s’agit de la politique budgétaire, l’inflation, la qualité de la régulation, la politique commerciale, le respect de l’équité du genre dans l’économie, les droits fonciers et l’accès au crédit.

 

En ce qui concerne la « Bonne gouvernance » » quatre indicateurs ont été validés sur les six retenus, à savoir les libertés civiles, le contrôle de la corruption, l’efficacité du gouvernement, l’État de droit et la liberté d’information.

 

Dans la catégorie « Investissement dans le capital humain », le Togo a mis au vert les dépenses dans l’éducation primaire, la protection des ressources naturelles et le taux d’achèvement de l’éducation primaire des filles.

 

Ces avancées significatives ont été réalisées grâce aux ambitieuses réformes politiques, économiques et sociales initiées par le Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé en vue de renforcer la gouvernance dans le pays.

 

Togo-Avis aux éventuels grévistes : le gouvernement n’hésitera pas à dégainer son arme fatale, l’article 324 du code du travail


désormais le gouvernement dispose d’une arme pour faire regner la tranquilité au sein de la fonction publique, notamment dans les secteurs dits sensibles. Avec l’artice 324 du code du travail, tout mouvement de grève peut être étouffé dans l’œuf ou engendrer des conséquences facheuses pour leurs auteurs. Les enseignants sont les premiers à faire les frais de cette disposition

l’article 324 du code du travail qui prescrit « des négociations préalables et le respect d’un préavis de dix (10) jours ouvrés ».

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID