Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

13 novembre 2021

Togo-Directeurs d’écoles déchus : Faure Gnassingbé et son gouvernement "donnent force à la loi"

 


Les derniers développements dans le secteur de l’éducation au Togo étaient au cœur des travaux du conseil des ministres tenu vendredi à Lomé. Tous les yeux et oreilles étaient tournés vers Faure Gnassingbé, avec l’espoir qu’il intervienne pour la réintégration dans leurs fonctions des directeurs démis par leur ministre de tutelle Prof. Dodzi Kokoroko. Espoir froidement douché, du moins pour le moment.

 

En effet, au cours des travaux, le conseil a écouté une communication sur la situation dans le sous-secteur des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat ; présentée par le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat. Le gouvernement donne force à la loi et appelle toujours au dialogue.

 

« Face aux perturbations actuelles que connait le secteur, liées au mouvement de grève des enseignants, le conseil a réitéré son attachement au respect des lois et règlements en vigueur et a réaffirmé sa volonté de poursuivre les concertations avec tous les acteurs du système éducatif afin de préserver les acquis et atteindre les ambitions de la feuille de route gouvernementale », lit-on dans le communiqué.

 

Le 4 novembre dernier, plus de 1300 directeurs d’établissements préscolaire et primaire avaient été démis de leurs fonctions après 48 heures de grève des enseignants à l’initiative de la Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN). La grève fut reconduite une semaine plus tard mais annulée aux derniers instants suite à la réponse du ministre de la fonction publique Gilbert Bawara. 


Le sort de ces directeurs est-il définitivement scellé vu que le communiqué du conseil n'a rien dit à propos? 

 

Le secteur de l’éducation, sur les très hautes instructions du Président de la République a, ces dernières années, engagé des actions en vue de faire de ce secteur un levier de développement de notre pays. A cet effet, des efforts ont été consentis par le gouvernement pour répondre aux besoins de la population notamment en termes d’éducation en général et particulièrement pour l’amélioration de la condition enseignante.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID