Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

14 novembre 2021

Togo : La FEPROMAT en route vers une véritable restructuration, après l’élection des membres de ses organes de coordination

 



La Fédération des Promotrices d’Agro-industrie du Togo (FEPROMAT) a tenu son Assemblée Générale Extraordinaire ce jeudi, 11 Novembre 2021 dans la salle de conférence du Cifex à Lomé. A l’issu des travaux, un nouveau bureau est mis en place.

 

Cette Assemblée Générale Extraordinaire fait suite aux assemblées constitutives organisées au niveau de toutes les unions régionales sur toute l’étendue du territoire togolais. Elle a accouché d’un nouveau bureau du Conseil d’Administration et autres membre devant siéger au conseil  de surveillance de ladite organisation. La rencontre s’est déroulée en présence de la Représentante du Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et du Développement Rural, du Représentant de la GIZ ProDra, du Représentant du CETOP et bien d’autres invités.

 

Dans sa démarche de redynamisation entamée sur toute l’étendue du territoire, la Fédération des Promotrices d’Agro-industrie du Togo (FEPROMAT), avec l’appui technique et financier de la GIZ ProDRA, de l’ICAT et de la DFDTOPA, s’est dotée d’une feuille de route pour l’élaboration des statuts et la tenue des Assemblées Générales Constitutives (AGC) pour les unions régionales et une Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) pour la structure nationale (FEPROMAT).

 

Les membres du Conseil d’Administration mis en place :

 

-         DAKEY Adjovi Dodzi, Présidente ;

-         Mme MINLEKIBE Kinasoa, Vice-Présidente ;

-         Mme WATTARA Fankdja, Secrétaire Générale ;

-         Mme KPIKI Kadabi Awi, Secrétaire Adjointe ;

-         Mme ATTIKPO Ami Akpene, Trésorière ;

-         Mme TCHAGOLE Essogbare, Trésorière générale adjointe ;

-         Mme FOLLY Ayelé 1ère Conseillère ;

-         Mme DJOARE Payombo, 2ème Conseillère ;

-         Mme ATITSO, 3ème Conseillère.

 

En vue du contrôle de l’Action du Conseil d’Administration, un Conseil de surveillance est également élu. Il est composé de trois membres dont :

-         Mme AKOGO Présidente du conseil de surveillance ;

-         Mme ZATO Sélimatou, 1ere Rapportrice ;

-         Mme   OURO-AGORO Oumahani, 2ème Rapportrice ;

 

Contrainte de financement adapté et manque de moyens techniques pour assurer la qualité et le respect des normes hygiéniques, question de compétitivité sur le marché local, sous régional et international sont entre autres les thèmes de réflexion qui reviennent régulièrement dans les panels. L’absence d’une bonne structuration des acteurs de ce secteur de la transformation dans chaque région et au niveau national, constitue un frein qui ne leur permet pas d’accéder aux multiples appuis mis en place par l’Etat et les partenaires en développement afin de parvenir à la création de revenus et des emplois dans le pays. Une meilleure structuration parait l’une des solutions pour palier à ses inquiétudes.

 

« La tenue effective de cette Assemblée Générale Extraordinaire nous a permis de faire le bilan des activités, d’amender et d’adopter les textes juridiques de la FEPROMAT et ses unions régionales membres. Tous les organes de direction mise en place au cours des différents travaux permettront désormais à notre organisation d’accéder à une véritable restructuration de la coordination au sein de la fédération. Ce sera également l’occasion de favoriser une professionnalisation des activités pour conquérir le marché national et international. C’est le fruit d’un long processus depuis quelques années. Au cours de notre mandat, nous aurons à nous atteler beaucoup plus sur le renforcement de capacités des membres et la recherche des opportunités de financement de ses membres », DAKEY Adjovi Dodzi, Présidente du Conseil d’Administration.

 

« Le gouvernement a mis un cadre institutionnel et politique favorable à l’essor du secteur de la transformation qui sera utile dans la réalisation de vos activités. Une meilleure structuration et organisation vous permettront de tirer le maximum de profit des dispositifs et mécanismes existants et ceux en perspective. Nous devons retenir que les coopératives agricoles n’ont pas seulement une vocation lucrative mais aussi une vocation de promotion des valeurs qui peuvent construire la société » a martelé Mme DJAKA E. Yvette, la Représentante du Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et du Développement Rural dans son discours d’ouverture. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID