Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

23 décembre 2021

Ghana : Le vote d’une taxe au parlement tourne au pugilat entre les députés


Une bagarre a éclaté, lundi 20 Décembre, en fin de journée au parlement ghanéen, alors que les députés débattaient d’une proposition de taxe sur les transactions électroniques qui divise la chambre depuis des semaines.

 

Au Ghana, la joie qu’a suscité l’annonce de la suppression des frais de péage n’a été que de courte durée. Pour compenser cette perte qui sert à l’entretien de l’infrastructure routière, le gouvernement a annoncé la taxation des transferts d’argents.

 

Une violence a éclaté entre législateurs à propos de la tentative du gouvernement de faire voter l’impopulaire taxe sur les téléphones portables. Les députés du NPP (parti au pouvoir) et du NDC (parti d’opposition) ont échangé des coups après que le président du Parlement, Joe Osei-Owusu, ait essayé de quitter son siège pour voter en faveur de la taxe sur les transferts d’argent « Mobile Money ».

 

Les députés de l’opposition tentent d’empêcher le président de la Chambre de voter, car ils disent que selon le règlement du Parlement, le président doit être neutre et n’a pas de voix prépondérante. Alors que la Chambre commence à voter sur la question de savoir si elle doit adopter le projet de loi sur le prélèvement électronique en procédure d’urgence, les députés minoritaires font pression sur le président de la Chambre, Joe Osei-Owusu, pour qu’il quitte son siège afin d’aller voter. Dans les vidéos devenues virales, les députés grimpent sur le podium pour empêcher le président de la Chambre de passer au vote.

 

Finalement, ce vote en procédure d’urgence a été reporté au 18 janvier 2022. Beaucoup de ghanéens rejettent cette nouvelle taxe, car ils estiment qu’elle crée davantage de difficultés pour les citoyens qui souffrent déjà. Une position adoptée par la minorité au Parlement qui à rejeté la taxe proposée, afin de retoquer le budget 2022.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID