Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

28 décembre 2021

Le Sénégal met en circulation les Trains Express Régionaux



Le Sénégal a mis en circulation cette semaine ses premiers Trains Express Régionaux de Dakar. C'est une avancée majeure pour le pays en termes de transport.


Train Express Régional de Dakar vise à relever 3 défis majeurs. Il s’agit, selon le président Macky Sall, de décongestionner Dakar et sa banlieue, d’offrir en plus de l’autoroute, un autre moyen de relier rapidement Dakar à la ville carrefour et à l’Aéroport International Blaise Diagne de Diamniadio, et d’assurer une meilleure fluidité du trafic vers l’intérieur du pays, en conformité avec la politique d’équité territoriale du Sénégal.

Macky Sall, lors de l'inauguration officielle, a invité la population à se l’approprier et à en assurer la sécurité et la sûreté.

"Nous sommes dans le temps de l’action. Car pour arriver à la cérémonie qui nous réunit, ici, ce soir, il nous a fallu voir grand, et joindre l’acte à la vision puisqu’on ne peut rien accomplir de grand si l’on voit toujours petit. Nous devons en faire notre train express régional, notre patrimoine pour les générations actuelles et pour les génération futures", a-t-il dit.

Pour cette première phase, 15 trains sont opérationnels avec une capacité de transport de 565 passagers chacun. Ils sont climatisés et sont connectés au WIFI. La sécurité à bord est assurée par des éléments de la gendarmerie nationale. Un confort qui ne laisse pas indifférents ces premiers voyageurs.

Les trains vont rouler à une vitesse de pointe de 160 km/h et pourront transporter 115.000 personnes par jour.

La réalisation de la première phase de ce projet a coûté à l’Etat du Sénégal 780 milliards de francs CFA dont 238 milliards de francs directement investis, a déclaré le président Macky Sall.

Les travaux de construction de ce train ont démarré début 2017 et la mise en service a été plusieurs fois reportée. Le TER est un volet du Plan Sénégal Emergent (PSE), un programme de développement initié par le président Sall - au pouvoir depuis 2012 - et censé s'achever à l'horizon 2035.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID