Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

29 décembre 2021

Togo : L'Assemblée nationale vote le budget de l'Etat exercice 2022 à 1779.191.684.000 francs CFA

Yawa Tségan, Présidente de l'Assemblée nationale / 28 décembre 2021 / vote du budget exercice 2022

L’Assemblée nationale togolaise a voté ce mardi 28 décembre 2021 à 22 heures 20 GMT  en plénière la loi de finances exercice 2022, et avec le budget y afférent. Cela s’est fait au cours de la 13ème séance de la deuxième session ordinaire de l’année, présidée par Yawa Tségan.

 

Après plus de 11 heures d’examen en séance plénière, les députés approuvent à l’unanimité la loi de finances 2022

L’Assemblée nationale, saisie du projet de loi de finances, exercice 2022 par le gouvernement, le 15 novembre 2021, a procédé à son examen, conformément à ses prérogatives constitutionnelles, d’abord en commission, puis ce jour en plénière.

 

Cette avant dernière séance plénière de de l’année a connu la participation des émissaires du gouvernement, notamment le ministre de l’économie et des finances Sani Yaya et son homologue des droits de l’homme M. Christian Trimua.

 

Le vote de cette loi de finances exercice 2022, volumineuse de plus de 300 articles regroupés trois titres, est intervenu après étude générale suivie de débat parlementaire.

 

Ce nouveau budget estimé à 1779.191.684.000 francs CFA et qui s’équivaut en ressources et charges, fait une part belle au social, notamment l’éducation et la santé.

 

Selon le ministre de l’économie et des finances, la loi de finances est le principal instrument de politique économique qui permet au Gouvernement de financer les programmes, projets et actions des politiques publiques.

 

« Elle permet, dans son exécution, conformément aux orientations et choix budgétaires retenus, d’impacter le quotidien des populations à travers une collecte des recettes juste et équitable et des dépenses rationnelles d’investissements créateurs d’emplois et de richesses, en vue de renforcer la lutte contre la pauvreté et la vulnérabilité », a-t-il expliqué..

 


En vue de poursuivre et de renforcer les actions déjà en cours pour l’inclusion des populations, élément au cœur de la feuille de route gouvernementale 2020-2025, le budget, exercice 2022, selon le Ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya, consacre aux secteurs sociaux un montant de 507,8 milliards de francs CFA contre 432,9 milliards de francs CFA dans le budget 2021, soit une hausse de 17,3%.

 

La part relative des dépenses sociales dans le budget, exercice 2022, est de 47,4%. A titre d’illustration et conformément à la vision d’un enseignement de qualité répondant aux besoins de l’économie, les secteurs des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat ainsi que de l’enseignement supérieur se verront renforcés avec des actions portant, entre autres, sur le renforcement des infrastructures scolaires, la mise en place des centres d’excellence et des Instituts de formation en alternance pour le développement (IFAD).

 

A cet effet, des montants respectifs de 151,6 milliards et 40,9 milliards de francs CFA seront accordés à ces secteurs, soit près de 21,5% des montants alloués aux ministères. Par ailleurs, le gouvernement envisage la construction d’une université par région en deux phases et en partenariat public privé. La première phase concernant la région de la Kara et celle des Plateaux commence dès 2022.

 


Dans le domaine agricole, l’amélioration des rendements et la transformation des produits permettant de créer des industries alimentaires et le désenclavement des zones de productions, telles que constaté déjà avec la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) et l’Agropole de Kara, et la construction de superstructures et des systèmes d’irrigation sur les zone d’aménagement agricole planifiées (ZAAP); dans les domaines du transport routier, aéroportuaire et portuaire, la consolidation des infrastructures pour améliorer l’attractivité du pays.

 

« La Représentation nationale a fait le choix d’une mobilisation plus accrue des ressources internes nécessaires à l’amélioration de notre croissance économique » a indiqué Yawa Djigbondi Tségan.


« Ce budget reflète avec éloquence la vision du Président de la République, Son Excellence   Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, de faire du Togo un pays de vitalité et de performance dans tous les secteurs. Il traduit l’image d’un État moderne en pleine croissance », indique la Présidente de l’Assemblée nationale Yawa Djigbodi Tsègan.

 

Selon elle, cette loi de finances adoptée est une loi budgétaire de la résilience et de la confiance en l’avenir.  « Avec ce budget, l’État envoie un message d’espoir à l’ensemble de nos concitoyens. Oui, nous sommes capables de retrouver la trajectoire exigeante et stimulante qui permettra au Togo de franchir une nouvelle étape de son développement durable », a-t-elle indiqué.


« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID