Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

24 décembre 2021

« Une hausse continue des prix dilue le pouvoir d’achat des ménages, décourage l'épargne et l’investissement », Sani Yaya

 


Le ministre de l’Economie et des Finances a présidé jeudi la dernière réunion de l’année du Conseil national du crédit (CNC). En marge de cette réunion qui s’est faite par visioconférence, Sani Yaya s’est exprimé sur la hausse des prix des produits, surtout de première nécessité, dans un contexte de crise sanitaire et de relance économique.

 

‘Notre préoccupation majeure dans cette phase de reprise de l’activité concerne la dynamique haussière du niveau général des prix. En effet, pour la première fois depuis 10 ans, le taux d’inflation moyen a atteint un niveau exceptionnel de 4,1% au terme des neuf premiers mois de l'année 2021’, a indiqué le ministre.

 

Une évolution imputable selon lui au renchérissement de certains produits alimentaires, en raison de l'insuffisance de l'offre sur les marchés et à la hausse des prix des produits importés, en liaison avec les perturbations dans les chaînes d'approvisionnement.

 

‘Nous espérons qu’il s’agit d’un phénomène passager. Car, comme vous le savez, une hausse continue des prix dilue le pouvoir d’achat des ménages, décourage l'épargne et l’investissement. Ce qui, en retour, pourrait avoir un impact négatif sur la croissance économique’, a souligné M. Yaya.

 

 

Le CNC est un observatoire des évolutions économiques du Togo qui se réunit quatre fois par an.

 

Il rassemble les représentants du secteur bancaire et de la micro finance, ceux du ministère de l’Economie et des Finances, de la BCEAO, du patronat, de la Chambre du commerce et des associations de consommateurs, notamment.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID