Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

03 janvier 2022

Burkina-Faso : l’armée neutralise 29 terroristes

 


Des hommes armés ont attaqué samedi 1er janvier des positions des forces armées burkinabè dans la localité de Gomboro dans la province du Sourou, non loin de la frontière malienne, selon l’état-major général des armées. Dans la riposte et la contre-offensive, les forces armées burkinabè ont neutralisé 29 terroristes.

 

Une double attaque a visé les forces armées burkinabè à Gomboro, dans la province du Sourou. Le détachement de la gendarmerie a été la cible d’individus armés. Au même moment, c’est une position de l’armée qui subissait également une attaque. Selon des sources sécuritaires ces attaques simultanées sont l’œuvre de combattants du Groupe de Soutien à islam et aux Musulmans (GSIM).

 

Après avoir riposté, les forces armées burkinabè ont lancé une contre-offensive. Plusieurs combattants du GSIM ont été tués. L’état-major général des armées annonce la neutralisation de « 29 terroristes ». Un important lot de matériels de combat a été par ailleurs récupéré par les forces burkinabè. Plusieurs fusils d’assaut AK-47 et PKM, une quarantaine de chargeurs, un lance-roquette RPG7, une dizaine de motos, des radios pour la communication et des téléphones portables.

 

Une autre attaque ratée le même jour à Djibo

Les soldats burkinabè ont enregistré onze blessés dans leur rang, mais leurs vies ne sont pas en danger selon une source sécuritaire. Dans la même journée du 1er janvier, d’autres combattants du GSIM ont effectué des tirs d’obus sur la base du régiment interarmées de Djibo dans la province du Soum. Mais ces obus sont tombés en dehors du camp, sans faire de victime ni de dégâts matériels souligne une source sur place.


Avec RFI

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID