Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

13 janvier 2022

Selon le patron des arbitres de la CAN, une insolation expliquerait les décisions ubuesques prises par l’arbitre Janny Sikazwe, lors du match Tunisie-Mali


Devenu la risée de la CAN 2021 et du football mondial en sifflant la fin de la rencontre Tunisie-Mali à la 85e minute, avant de reprendre, puis d'y mettre un terme définitif alors que le chronomètre du stade de Limbe affichait 89 minutes et 45 secondes, l’arbitre Janny Sikazwe aurait été conduit à l'hôpital pour passer des examens en raison d'une insolation.

 

Au centre d'une polémique en raison de ses décisions de fin de match, mercredi, l'arbitre de Mali-Tunisie (1-0) aurait été conduit à l'hôpital pour passer des examens en raison d'une insolation. Janny Sikazwe aurait eu un souci de santé, qui explique ses décisions ubuesques en fin de match.

 

Selon le patron des arbitres de la CAN Essam Abdel-Fatah, interrogé par le média égyptien Kora Plus, l'arbitre zambien de Mali-Tunisie a été victime d'une insolation. L'arbitre de 42 ans aurait été victime d'un coup de chaud. Disputée sous une température de 36 degrés et par un taux d'humidité de 65%, la partie était physiquement éprouvante pour tous ses acteurs, arbitre compris.

 

Il aurait été conduit à l'hôpital à l'issue de la rencontre, et c'est la raison pour laquelle c'est son adjoint, le 4e arbitre, qui avait été chargé de faire reprendre le match lors du temps additionnel, refusé d’ailleurs par la Tunisie.

 

Sans aucun commentaire, la CAF a confirmé dans un communiqué qu'elle menait une enquête après cet arbitrage étonnant

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID