Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

14 janvier 2022

Togo : 2 fabricants de faux billets arrêtés par la Police

 


NOTE D’INFORMATION

 

Deux individus, spécialisés dans la production de faux publics ainsi que la fabrication de faux billets de banque, sont dans les mailles de la Police Nationale Togolaise.

 

Suite à de nombreuses plaintes enregistrées par la Direction Centrale de la Police Judiciaire pour des faits de faux publics, une enquête a été ouverte. Elle a abouti, le 09 janvier 2022, à l’interpellation des nommés M.F.V, 48 ans de nationalité ivoirienne, sérigraphe, ayant déjà fait la prison pour production de faux documents, et D.A.E, 42 ans, togolais, peintre dessinateur.

 

Pour parvenir à leurs fins, le nommé M.F.V reçoit des commandes pour de fausses pièces administratives, qu'il produit ensuite à l’aide du matériel spécifique dont il dispose. Faux permis de conduire nationaux et internationaux, fausses cartes d'identité, faux documents consulaires..., rien n'échappe à son ingéniosité malveillante. L’intéressé délivre également de faux carnets de vaccination COVID-19, prenant ainsi le contre-pied des dispositions gouvernementales mises en place pour lutter contre la pandémie : il remplit, pour ce faire, des carnets vierges au profit d’individus non vaccinés, qu’il signe ensuite en apposant de faux cachets de centres de santé habiletés à administrer le vaccin.

 

À l’issue de cette étape, il requiert les services du nommé D.A.E, dont la mission est de livrer les faux documents aux bénéficiaires et de collecter les montants dus pour les prestations.

 


Par ailleurs, le sieur M.F.V se livre à la fabrication de faux billets de banque en franc CFA et en devises étrangères.

 

La perquisition de leurs domiciles a permis de saisir des ordinateurs portables et de bureau, des imprimantes, un appareil photo, et bien d'autres appareils. Ont également été saisis, un lot de fausses cartes nationales d'identité, de permis de conduire nationaux et internationaux, un lot d’imprimés vierges de carnets de vaccination covid19, des cachets des Centre Médico-sociaux d'Agoè et Adétikopé, de faux cachets, des faux billets de banque en F CFA et en devises étrangères.

 

Ces mis en cause seront présentés au parquet de Lomé.

 

C’est le lieu de rappeler que des procédures légales sont prévues pour l’établissement de tout document administratif. Toute personne recourant aux services de faussaires s’expose à la rigueur de la loi, car même si cette personne a dépensé des sommes pour les avoir, cela a été fait en toute illégalité. La Police Nationale a toujours les moyens de détecter le vrai du faux.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID