Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

18 avril 2022

Togo-Education : le calme avant la tempête ?

 


Au Togo, la rentrée scolaire d’après les congés de Pâques va rimer avec des mouvements de déblayage dans le secteur de l’éducation. Le syndicat des enseignants du Togo (SET) a appelé à une nouvelle grève de trois jours à compter de mardi 19 avril. Pour l’instant, l’on observe un calme qui ne dit pas son nom du côté des autorités. Qu’est-ce que ce silence augure ? On n’est sait pas trop.

 

C’est un nouvel épisode qui s’ouvre demain dans le feuilleton et bras de fer qui oppose les enseignants au gouvernement. L’année scolaire en cours est depuis un moment émaillée de mouvements de grève auxquels les autorités, en occurrence les ministres des enseignements primaire et secondaire et son collègue de la fonction publique, répondent par des sanctions qui sont allées jusqu’à l’exclusion de 143 enseignants de leur corps et leur mise à disposition de l’administration publique.

 

Jusqu’à preuve du contraire, cette fois ci, on n’a pas encore eu de réaction des deux membres du gouvernement qualifiant de nouveau d’illégal le SET et son mot d’ordre de grève. Ont-ils appris la leçon de leurs précédentes déclarations qui, ont été « mal perçue » par l’opinion publique ? Ou s’agit-il d’une simple stratégie d’observation ?

 

La question qui est sur toutes les lèvres aujourd’hui est celle-ci : qu’adviendra-t-il à l’issue des trois jours de grève ? Le gouvernement aura –t-il de nouveau les mains lourdes contre les grévistes ou va-t-il laisser passer la rage ? les heures à venir nous en diront plus.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID