Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

23 juin 2022

Culture : La Promotion du patrimoine immatériel africain au cœur d’un atelier de formation à Lomé

 


Plusieurs acteurs culturels de haut niveau venus de divers horizons de l’Afrique de l’ouest se retrouvent à Lomé depuis  mercredi 22 juin 2022.  Durant trois jours, ils participent à un atelier de formation des formateurs aux techniques de collecte, de traduction et de documentation des données de la tradition orale de la sous-région. Organisé par le CELHTO, la cérémonie d’ouverture de l'assise s’est déroulée en présence du Ministre togolais de la Culture et du Tourisme, Kossi AGBETOME, Parrain de l’initiative.

 

La tradition orale est aujourd’hui assez menacée en Afrique. L’objectif   de cette rencontre organisée du 22 au 24 juin par le Centre d’Etude Linguistique et Historique par la Tradition Orale (CELHTO), est d’outiller les chercheurs et professionnels de la culture de l’Afrique de l’Ouest à de nouvelles techniques d’acquisition de source orale authentiques et avérées.

 

« Les vrais détenteurs de la tradition orale sont partis. Comment continuer le travail de restauration et transmission de l’histoire des peuples africains pour que tout ce trésor immatériel ne vienne à disparaitre, c'est le vrai défi à relever. Il est question d’observer les faits au-delà d’un roman historique auquel s’attellent souvent les populations. La formation des formateurs culturels aura pour intérêt d’impliquer davantage ces derniers aux vraies sources historiques. Il sera question d’outiller les experts culturels sur les techniques qui permettent un véritable tri des sources orales historique disponibles  et d’en constituer une documentation adéquate au profit des générations futures », a expliqué Komi N’Kégbé Fogâ TUBLOU, coordonnateur Chef de Mission du CELHTO.


L’organisation de cet atelier à Lomé est aussi le fruit des efforts consentis ces dernières années par le gouvernement togolais à travers son ministère en charge de la culture et du tourisme.


« L’atelier de Lomé est en parfaite adéquation avec la politique culturelle du Togo adoptée le 30 mars 2011 dont l’objectif général est d’assoir les bases du développement culturel et artistique et de l’orienter de manière à maximiser durablement son impact sur une vaste gamme d’objectifs de développement. », a martelé Kossi AGBETOME, ministre de la culture et du tourisme.


Il faut rappeler que le CELHTO est le bureau spécialisé de la commission de l’Union Africaine dont la mission est de contribuer au rayonnement des cultures africaines par la valorisation des traditions orales et de travailler à la reconstitution de la mémoire et de la conscience historique de l’Afrique et de sa diaspora.

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID