Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

02 juin 2022

Sani Yaya prend part à la Réunion Annuelle 2022 du Groupe de la Banque islamique de développement à Sharm El Sheikh en Égypte

 


La présence du ministre Sani YAYA participe au renforcement de la coopération entre le Togo et cette institution.


Sous le thème « Au-delà de la reprise : Résilience et durabilité », la réunion qui se tient, à Sharm El Sheikh en Égypte cette année, marque l’espoir renouvelé que le monde est sur la bonne voie pour la reprise.


Elle verra la participation des ministres de l’économie, de la planification et des finances des 57 pays membres de la Banque, ainsi que des représentants des institutions financières internationales et régionales, des représentants des banques islamiques, institutions nationales de financement du développement, des syndicats d’entrepreneurs et des consultants des pays membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI).

La réunion constitue une opportunité pour les pays membres de la BID d’étudier et d’explorer les moyens de consolider les relations économiques entre eux, dans le monde en évolution constante d’aujourd’hui. Elle leur offrira aussi la chance de discuter et d’optimiser la coopération avec les institutions financières participantes.

La réunion de cette année verra également, pour la première fois, la tenue, sur quatre jours, d’une nouvelle édition du Forum du secteur privé du Groupe de la BID, avec la participation des représentants de grandes entreprises et de la communauté des affaires aux niveaux local, régional et international.

Lors de cette réunion annuelle 2022 du groupe de la BID se tiendront « la 47e Réunion annuelle du Conseil des gouverneurs de la Banque islamique de développement », « la 29e Réunion du Conseil des gouverneurs de la Société islamique d’assurance des investissements et des crédits à l’exportation (SIACE) » et « la 22e Assemblée générale de la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID) ».

Présent en Egypte, le Ministre Sani YAYA de l’économie et des finances et les dirigeants de la Banque Islamique du Développement, passeront en revue l’état du portefeuille de la banque au Togo ainsi que les dossiers d’intérêts communs, puisque la BID finance plusieurs projets de développement au Togo notamment dans l’éducation, les infrastructures.

Il s’agit entre autres du Projet de réhabilitation de la route Lomé-Cotonou (phase 2) et de protection côtière y compris contrôle et surveillance et le fonctionnement de l’unité de gestion de projet, du Projet d’aménagement des terres agricoles dans la plaine de Djagblé ; du Projet de ligne de transport Dapaong-Mango : accès à l’électricité des communautés rurales (Electrification de 43 localités) ; du Projet BID-UEMOA d’hydraulique et d’assainissement en milieu rural : réalisation de 31 mini-AEP équipées de panneaux solaires, forages PMH, 2250 latrines ; Projet BID-COVID 19 Education et santé qui sont en cours d’exécution. Il y en a d’autres en phase de démarrage tels que : le Projet d’accès à l’équité et de la qualité de l’éducation au Togo (PAAQET) et le Projet d’électrification rurale décentralisée par mini centrales solaires au Togo.

En 2018, le Ministre Sani YAYA avait procédé avec   la BID à la signature de deux accords de prêt d’un montant de 20 millions de dollars pour le financement du projet d’appui à la microfinance. Ce dispositif vise à l’amélioration de la finance inclusive, à la réduction de la pauvreté et au renforcement de la résilience des bénéficiaires aux chocs socioéconomiques et climatiques. Et en cette heureuse circonstance, le ministre de l’Economie et des Finances avait remercié la banque de développement ‘pour ses soutiens et appuis multiformes en faveur du développement inclusif pour l’amélioration des conditions de vie des populations’.

Le Togo et la Banque Islamique de Développement (BID), entretiennent depuis plusieurs années déjà, une fructueuse et excellente relation.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID