Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

18 juillet 2022

Robert Dussey lance le processus électoral du Haut conseil des Togolais de l’extérieur


Quelques semaines après la clôture du recensement des Togolais de la diaspora, une nouvelle étape est franchie pour l’élection des délégués pays du Haut conseil des Togolais de l’extérieur (HCTE). Le ministre chargé des Togolais de l’Extérieur, Robert Dussey a officiellement lancé lundi le processus électoral. 


’initiative qui vise à renouveler les instances du HCTE permet de “fédérer toutes les forces vives de la diaspora en une instance faîtière", explique le ministre. En effet, l’organe sert d’interface entre le Gouvernement et les Togolais de l’extérieur. Mis en place suite aux recommandations formulées par la diaspora à ses assises de 2014, il permet de suivre et de coordonner les actions de développement. 


Des innovations apportées au dispositif 

En se basant sur les enseignements tirés de la première mandature, des mesures sont prises pour améliorer le dispositif et renforcer son efficacité. Ainsi, le nombre des délégués pays est réduit de 77 à 48, “ à raison de 22 pour l’Afrique, 5 pour la zone Amérique-Caraïbes, 7 pour la zone Asie-Océanie et 14 pour l’Europe. Le but est d’avoir un groupe beaucoup plus resserré pour faciliter les interactions et les prises de décisions”, précise Robert Dussey. 

Comme il y a trois ans, le processus électoral se déroule “entièrement en ligne” sur le portail dédié et sera conduit par une commission indépendante. 

Pour rappel, le HCTE est un “organe consultatif de statut associatif, non partisan, non discriminatoire et à but non lucratif”. Le mandat de délégué pays est volontaire et bénévole.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID