Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

25 juillet 2022

Togo - Programme “Wezou” : les chiffres parlent d'eux-même


Lancé en août 2021, le programme national “Wezou” fait déjà rêver avec des chiffres très prometteurs pour l’avenir. Porté par le gouvernement togolais, il permet la prise en charge gratuite d’une grande partie des frais des soins de toutes les femmes enceintes.


Plus de 160 000 femmes ont été enrôlées en quelques mois d’exécution du programme. Environ 70 000 accouchements ont été pris en charge et plus de 660 000 différentes prestations effectuées, révèlent les instances en charge du déroulement du projet.

Montant couvert

En 04 mois, l’Etat togolais a investi plus de 950 millions de francs CFA sur les 03 milliards de francs prévus annuellement, soit environ le tiers du montant. Le programme couvre actuellement 680 formations sanitaires réparties sur l’étendue du territoire. Ayant fait de l’inclusion sociale, en particulier celle des femmes, un objectif principal, il n’est point à douter que le Togo met les petits plats dans les grands pour accélérer la réduction des morbidités et des mortalités maternelles et néonatales.

Une lutte qui est mère de résultats
Depuis des années, les avancées sont palpables : la mortalité maternelle est passée de 478 (EDST 1998) à 401 (EDST 2014) pour 100 000 naissances vivantes et la mortalité néonatale de 40 (EDST 1998) à 27 (EDST 2014) pour 1000 naissances vivantes.

Toutefois, des défis restent à relever comme la situation de vulnérabilité des femmes en milieu rural ou péri urbain mais aussi la faible adhésion à la nécessité de suivre les soins néonataux, parfois en raison de manque de moyens financiers.
Qu’est-ce qui n’est pas inclus “Wezou” ?
L’ensemble des services inclus dans le programme “Wezou” est limité. Initialement, le programme avait été proposé avec un paquet de services plus large. Celui-ci a été réduit en raison des contraintes financières et de la volonté politique de ne pas brûler les étapes.

De ce qui a été retenu, on note les analyses d’urine et une supplémentation en acide ferrique-folique, les honoraires des prestataires, les frais d’hospitalisation et les produits de base pour les accouchements sans complication, les césariennes et les accouchements vaginaux assistés, les soins postnataux de base.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID