Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

07 septembre 2022

Lomé, capitale du Mois de l'amnistie en Afrique


Le Togo accueille depuis lundi et ce jusqu’à ce mercredi 7 septembre 2022 le Mois de l'amnistie en Afrique (MAA), pour la remise et la collecte des armes illicites. L’événement, lancé par le chef de la diplomatie Robert Dussey, se situe dans le cadre de l’initiative “Faire taire les armes” du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA).


En effet, depuis septembre 2021, une décision a été prise par le CPS permettant à un Etat membre sélectionné d’abriter le MAA pour une meilleure vulgarisation de ses objectifs et une large participation des populations. L’occasion permet d’encourager “les civils à remettre volontairement les armes illicites en leur possession sous réserve d'anonymat et d'immunité de poursuites”. 


Ainsi, les programmes initiés pour le Désarmement, la Démobilisation et la Réintégration sont présentés au grand public. Si plus de 40 millions d'armes illicites continuent de circuler sur le continent, elles sont à l’origine de plus 500 000 décès enregistrés chaque année.


"Le mois de l'amnistie trouve son fondement  dans le contexte sécuritaire africain où les conflits persistent malheureusement, alimentés par des facteurs multiformes et par la tendance des civils à acquérir des armes pour se protéger", a déclaré le ministre des affaires étrangères Robert Dussey à l'ouverture des travaux lundi.


Commémoré en septembre de chaque année, le Mois de l’amnistie en Afrique est déclaré par la Conférence de l’Union africaine jusqu’en 2030. Il s’aligne sur les mesures de la feuille de route principale de l’Union pour faire taire les armes en Afrique. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID