Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

27 octobre 2022

Togo : L'enseignement supérieur va disposer d'une cartographie en recherche scientifique et innovation technologique



Au Togo, le gouvernement mise sur la recherche scientifique et l'innovation technologique pour booster son développement.  Après les travaux de terrain, les parties prenantes passent au peigne-fin les activités de la cartographie des acteurs, des résultats et des besoins du secteur. Le rapport est soumis à validation à l'initiative du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.


Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche a organisé ce 26 octobre 2022 à Lomé un atelier de validation à l’endroit des représentants des ministères, des structures politiques et du secteur privé. Ce rapport mis sur la table est une émanation du projet Valorisation des résultats de recherche et d’innovation en Afrique de l’ouest (VaRRIWA), piloté par 4 pays dans la région Ouest Africaine à savoir le Togo, le Bénin, le Sénégal et le Burkina-Faso.


Pour le directeur de la recherche et de l’innovation Kokou Kouami, avant d’envoyer les résultats de l’innovation vers les entreprises, il faut que ces dernières expriment leurs besoins . Pour lui c’est pareil pour les communautés car on n’a pas envie d’inventer ou d’innover parce qu’il faut le faire. ” Le travail qu’on est en train de vouloir valider a été confié à un cabinet eagle depuis bientôt 4 mois. 


Il s’agit d’aller vers les innovateurs, les inventeurs, les centres de recherche, les chercheurs isolés pour voir quels sont leurs besoins en même temps recueillir auprès des entreprises, des communautés quels sont les besoins en innovation. Ce travail a été fait en parcourant toute l’étendue du territoire national. Ils ont fait un rapport qui a été validé d’abord au niveau technique ensuite validé dans un atelier régional qui a rassemblé les 4 pays pilotes pour harmoniser le langage et harmoniser la structure du travail.


Cette validation nationale permet aujourd’hui au togolais de voir si ce qu’ils ont dit au consultant est comme résultats à cet atelier. a ajouté le professeur Kokou Kouami.


C’est le cabinet eagle qui a mené les études de ce rapport. Pour son directeur Ahadji Kossi, le cabinet a utilisé une approche mixte qui a consisté à faire appel à une technique qualitative pour toucher certains acteurs clés comme les décideurs de certains ministères, les acteurs en matière de la planification, les partenaires techniques et financiers et une autre approche quantitative qui a fait un échantillonnage de l’ensemble des entreprises sur le territoire national.


L’objectif spécifique de cet atelier est d’analyser le document dans son ensemble et de faire des amendements, examiner la carte des principaux acteurs, et les principales structures politiques et privées de la recherche de l’innovation au Togo, avoir connaissance des brevets détenus par des acteurs publics et privés dans le pays où encore examiner les principales innovations et découvertes scientifiques au cours des 5 dernière années qui n’ont pas encore pu être exploitées en raison d’un manque de synergie.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID