Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

05 octobre 2022

Togo : "Nous sommes conscients de l'immense défi qui nous attend, dire le droit dans l'intérêt de tous", Sodégadji Biova, nouveau magistrat assermenté



Vêtus de toges noires et coiffés d'un képi, main droite levée, ils ont juré devant le peuple togolais de servir avec honneur, professionnalisme et intégrité. Il s’agit de vingt nouveaux magistrats, qui font leurs premiers pas dans le monde judiciaire. 
Ils ont solennellement prêté serment ce mardi 4 octobre 2022 dans la grande salle d'audience de la Cour d'Appel de Lomé lors d’une audience solennelle. Monsieur SODEGADJI Kokou Biova, un des récipiendaires du jour, demande l’humilité et la sagesse du roi Salomon pour mener à bien la mission qui lui est confiée, car dit-il, le défi est grand.


Après deux ans de dures labeurs au Centre de Formation des Professions de Justice (CFPJ) à l'Université de Lomé, voici venu le temps de la consécration pour ces vingt nouveaux magistrats, dont trois femmes, qui entament leur carrière avec humilité et sérénité. Désormais, ils attendent leur affectation à leurs divers lieux de service., les uns à la fonction de jugement, d'autres à celle de poursuite, d'autres encore à la fonction d'instruction.


Conscient donc de l'ampleur de la tâche qui les attend, ceux-ci sollicitent l’assistance du Tout-Puissant pour remplir fidèlement leurs fonctions, ce conformément à la loi.


Monsieur SODEGADJI Kokou Biova, l’un des impétrants, a tout d'abord rendu gloire à Dieu, qui fait de lui magistrat et sans qui rien ne peut se faire. Il sollicite sa grâce pour remplir fidèlement sa fonction. Il nous a ensuite confié les sentiments de gratitude, de joie et le soulagement qui est le sien, d’avoir enfin prêté serment, passage obligatoire pour être pleinement investie de la fonction de juger et pour avoir accès aux dossiers.


"Il nous a été confié un pouvoir, celui de juger nos semblables, de décider de leurs libertés et de leurs biens. Un abus est vite commis si Dieu, le Grand Magistrat, ne suscite pas en nous une conscience professionnelle aigue et la saine crainte de sa personne. Nous lui demandons donc de nous accorder cette science qu'il avait donnée au roi Salomon pour accomplir cette tâche avec fidélité. C'est un grand corps et Il est vrai que les défis sont immenses. Mais nous n'allons pas renoncer à ce à quoi nous sommes appelés. Nous les relèverons avec l’aide de Dieu et ce pour le bien de tous", a indiqué SODEGADJI Kokou Biova.


A l’instar de ce dernier, les nouveaux couronnés comptent relever ces défis avec l’aide de Dieu et rendre justice au nom du peuple togolais.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID