Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

10 novembre 2022

La Chine, 1er producteur d'Attièké au classement mondial



La nouvelle parait assez surprenante,  mais sans doute, la Chine  occupe depuis quelques mois déjà la 1ère place dans la production et l'exportation de l'Attièké (denrée à base de féculent de manioc), aliment très prisé particulièrement  en Côte  d'Ivoire, au Burkina Fasso et au Ghana. 


Alors que  ce rang  était tenu pendant des générations par la Côte d'Ivoire, la Chine en a fait plus que jamais son or blanc. Le "couscous ivoirien" possédé par les chinois.


Pour certains observateurs panafricains, tant que les africains s'évertueront à exceller dans l'apprentissage des schémas  classiques de matériels industriels,  au lieux  de les fabriquer, le continent ne fera qu'accentuer sa dépendance  vis à vis de l'extérieur.

 

Zako François, auteur à l'origine de cette alerte, lui-même promoteur de 4 salons d’exposition sur l’eau, l’assainissement, l’électricité et les énergies renouvelables, explique être marqué par la floraison des plantations de manioc accompagnée de la technologie de pointe en Chine. De quoi inquiéter les ivoirien au vue de l'importance des ressources que leur  procure  cette denrée alimentaire assez connue comme « made in Côte d’Ivoire ».


«La Côte d’Ivoire doit moderniser le secteur de production de l’Attiéké. Cette politique pourrait aussi redynamiser l’économie et réduire le taux de chômage», a- t-il proposé pour faire face à la concurrence chinoise.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID