Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

09 novembre 2022

Togo : "Ensemble, planifions un meilleur avenir grâce au RGPH-5", Sandra Ablamba Johnson


Encore 72 heures et ça sera la fin du cinquième recensement général de la population et de l'habitat (RGPH-5). Occasion d'exhorter ceux qui ne se sont pas encore soumis à l'exercice à se faire enrôler. Et c'est le Togo qui gagnera selon la ministre-Secrétaire de la présidence Sandra Ablamba Johnson.


Démarré le 23 octobre dernier, le cinquième recensement général de la population et de l'habitat (RGPH-5) se poursuit jusqu'au 12 novembre 2022. Si les rapports font état de bilan acceptable, nombreux sont encore ces compatriotes togolais qui n'ont pas encore été dénombré.


En réunion d'évaluation avec les parties prenantes lundi, le gouvernement continue d'exhorter tout le monde à se faire recenser. Il en va pour l'avenir du Togo. 


"Ensemble, planifions un meilleur avenir pour le Togo grâce au recensement", a déclaré Sandra Ablamba Johnson, la ministre secrétaire de la présidence au cours de cette rencontre.


1.    A quoi vont servir les résultats du RGPH-5 et quel est le lien avec les besoins quotidiens des populations ?

 

Le cinquième  recensement général de la population et de l’habitat (RGPH-5) permet de savoir combien de personnes vivent au Togo. Il fournit également des informations sur les caractéristiques de la population : âge, profession, moyens de transport utilisés, conditions de logement... Ainsi, c’est grâce aux informations collectées que l’État togolais fera ses planifications pour l’amélioration de nos conditions de vie dans les domaines de la santé, de l'éducation, de l'emploi, de l’accès à l’eau et assainissement, etc.


Au plan technique, l’opération va permettre de disposer des indicateurs nécessaires au suivi et à l’évaluation des agendas nationaux tels que la feuille de route gouvernementale 2020-2025 et les agendas internationaux notamment les ODD, l’agenda 2063 de l’Union africaine, etc.


Elle permettra également de connaître la situation sociale de la population, y compris celle des populations vulnérables, notamment les personnes vivant avec un handicap, les orphelins, les personnes âgées et les femmes à des niveaux géographiquement désagrégés. De plus, le RGPH-5 va apporter des réponses aux questions de développement et de lutte contre la pauvreté telles que : dix ans après le RGPH-4, combien sommes-nous au Togo ? Où vivons-nous? Comment vivons-nous? Ainsi, le RGPH fournira un véritable vivier d’informations permettant de mieux orienter les politiques économiques et sociales, et aussi d’en assurer le suivi-évaluation.


1.    Au final, que gagne le Togo avec ce 5ème recensement général de la population?

Pour la planification du développement pour les dix prochaines années dans notre pays, c’est tout le monde qui gagne : le Gouvernement, les partenaires techniques et financiers, les communes, les acteurs de développement, le secteur privé, pour l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des programme et plans de développement.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID