Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

03 novembre 2022

Togo- RGPH-5 : Bilan à mi-parcours positif et nouvelles stratégies pour mobiliser davantage (INSEED)





Les difficultés auxquelles fait face le 5ème Recensement de la Population et de l’Habitat  depuis son lancement le 23 octobre dernier, semble trouver un début de solution. C'est l'essentiel à retenir du bilan à mi-parcours présenté mercredi par le Directeur des statistiques démographiques et sociales à l’INSEED, Souradji Fankeba.


Une semaine après le début du RGPH-5, l'heure est au bilan à mi-parcours. L'opération de dénombrement a connu dès le début des poche de réticence et des critiques acerbes de la part des populations. Ce qui rendait la tâche difficile aux agents recenseurs sur le terrain. Les autorités, conscientes du blocage, ne sont pas restées bras croisés. De nouvelles stratégies sont donc définies pour que l'exercice parvienne enfin à atteindre les objectifs fixés.


« Il s’agit notamment de la sensibilisation de proximité avec les pouvoirs publics. Ce volet est vraiment suivi par les chefs canton et chefs de villages. Nous y avons mis à contribution les leaders religieux. Les gens commencent à cerner l’importance de ce recensement. Pour ceux qui sont encore réticents, c’est le moment de comprendre que ce recensement est différent de ce qu’ils pensent », a souligné Souradji Fankeba,  Directeur des statistiques démographiques et sociales à l’INSEED, reçu sur la chaîne nationale TVT.


Celui-ci explique que malgré les péripéties, le bilan reste positif


« Tout ceci a traîné un peu de bruits, mais avec le temps, on s’est vite ressaisi. Avec l’intensification de la sensibilisation, nous y arrivons petit à petit, surtout que nous avons aujourd’hui, les médias qui sont acquis à notre cause. On est au-delà de 2 millions de personnes enrôlées », a-t-il rassuré.


Le RGPH-5 se poursuit sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 12 novembre 2022. Toute la population est invitée à cette opération, vue son importance pour les enjeux de développement du Togo.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID