Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

08 novembre 2022

UEMOA : Le PHMCEV est en conclave à Lomé, bilan 2022 et nouvelles perspectives pour 2023 en étude




Lomé, la capitale Togolaise, abrite depuis lundi  et ce jusqu'au 9 novembre 2022, la septième réunion du Comité de Pilotage (CoPil) du Programme d’Harmonisation et de Modernisation des Enquêtes sur les Conditions de Vie des Ménages (PHMECV) dans les Etats membre de l’UEMOA. Les participants à ce rendez-vous communautaire vont 
procéder à l’examen et l’adoption du rapport d’activités exercice 2021 et du plan de travail-budget annuel (PTBA) 2023.


Ces travaux se déroulent en marge de la 9ème réunion du Comité régional de la statistique tenue la semaine dernière.


En effet, l’UEMOA entre dans la dernière année de la mise en œuvre du PHMECV. Depuis le début de sa mission, le Comité de Pilotage a conduit ce programme statistique sur la base d’une même méthodologie et des outils de collecte et de traitement harmonisés, deux séries d’enquêtes harmonisées sur les conditions de vie des ménages dans les 08 Etats de l’UEMOA, relevant ainsi un défi qui n’était pas évident au moment du démarrage de ce programme en 2007. Lancé en 2016, le PHMECV a permis le renforcement des capacités techniques et en équipements des institutions nationales de la statistique. Ses acquis ont donné lieu à l’ouverture d’autres opportunités de financements de la statistique de la part de la Banque mondiale au profit de l’espace.


Outre l’examen et l’adoption du rapport d’activités de l’exercice 2021 et du programme d’activités de l’exercice 2023 du PHMECV, les travaux de Lomé traiteront également des questions spécifiques relatives au processus de la clôture du PHMECV et aux dispositions relatives à la mise en œuvre du nouveau Programme régional.



« L’écho du succès constaté dans la mise en œuvre du Programme va bien au-delà de notre espace communautaire et a amené d’autres pays non-membres de l’UEMOA à adopter la méthodologie de l’EHCVM dans la conduite de leurs enquêtes nationales sur les conditions de vie des ménages. Je puis vous dire également que le succès du programme a conforté la commission de l’UEMAO et l’a amenée à faire un plaidoyer auprès de la Banque mondiale pour le montage d’un nouveau programme régional au profit de notre Union », a informé Mahamadou Gado, Commissaire du Département des Politiques Économiques et de la Fiscalité intérieure.


La banque mondiale, partenaire financier, s'est dite satisfaite de l'impact positif engendré par l'exécution du programme dans le quotidien des populations, surtout démunies et vulnérables , et se montre disponible à accompagner de  nouvelles initiatives.


Les travaux prennent fin le 9 novembre prochain.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID