Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

06 janvier 2023

Togo - LONATO : la police nationale arrête 16 collecteurs clandestins


Une plainte déposée par la Direction Générale de la LONATO auprès de la police nationale a permis à cette dernière de mettre la main sur plusieurs fraudeurs qui commercialisent les jeux de façon clandestine,  à savoir Loto Diamant, Loto Benz, Loto Cado et Loto Sam.


En effet, une opération de rafle des personnes se livrant à l’exploitation clandestine des jeux de hasard communément appelés sous-marins ou Bibi, a été organisée par la police le vendredi 30 décembre 2022, dans les localités d’Adidogomé, de Zanguera et de Kpogan. «Au cours de cette opération, seize (16) individus présumés collecteurs clandestins de jeux de hasard ont été interpellés en flagrant délit. La perquisition de leurs kiosques a permis de découvrir et de saisir d’importantes somme d’argent ainsi que les faux carnets de coupons utilisés», fait savoir la Police nationale qui indique que les personnes interpellées seront présentées au procureur de la République pour répondre de leurs actes.

Il leur sera opposé les dispositions de l’Article 636 de la loi Numéro 2015-010 du 24 novembre 2015 modifiée par la loi Numéro 2016-027 du 11 octobre 2016. Elles disposent que toute personne qui, sans autorisation requise par la loi, tient ou fait tenir pour elle-même ou pour le compte d’autrui, une maison de jeux de hasard, organise ou exploite une loterie ou des jeux de paris sur le résultat d’épreuves sportives ou autres événements aléatoires, est punie d’une peine d’emprisonnemen de six (06) mois à deux (02) ans et d’une amende de cinq cent mille (500.000) à cinq millions (5.000.000) de francs CFA ou de l’une de ces deux peines.

Installés dans des baraques souvent faites en claies ou en contreplaqués, ces collecteurs clandestins font jouer les parieurs sur des papiers de carnet confectionné à cet effet. Ils attendent les résultats officiels de la LONATO pour payer les gains aux parieurs. « Le plus souvent, si ces collecteurs clandestins constatent que beaucoup de parieurs misent sur un ou plusieurs numéros, eux aussi vont le faire, cette fois-ci dans une agence agréée de la LONATO avec de fortes sommes. S’ils ont la chance que les numéros sur lesquelles ils ont misé sortent, ils empochent des gros lots. Cet argent servira à payer leurs parieurs», témoigne un ancien pratiquant de ‘’Bibi’’.

A la Direction de la LONATO, on se réjouit de ce filet de la Police Nationale. Elle précise que c’est la LONATO qui a le monopole des jeux de hasards sur toute l’étendue du territoire national. Elle peut décider de concéder une ou plusieurs branches de ses activités à des partenaires. Il en est ainsi des machines à
sous concédé à Lydia Ludic et les paris sportifs en ligne à Premier Togo qui commercialise Premier Bet.

«Nous sensibilisons la population à éviter d’aller vers ces collecteurs clandestins et au même moment, la Police aide la LONATO à traquer ces fraudeurs considérés comme des fossoyeurs de l’économie togolaise. Les recettes qu’ils font restent dans leur système et constituent un véritable manque à gagner pour l’Etat. Il y a aussi l’insécurité pour le gain. Quand un parieur gagne un gros lot et que le collecteur clandestin ne peut pas payer, il disparait tout simplement dans la nature», indique la direction de la communication.


La LONATO invite de ce fait les populations à prendre leur pari dans un point de vente agréé. En ces lieux, les parieurs jouent sur des ordinateurs et reçoivent des coupons imprimés, bien identifiés par les logos de la LONATO bien visibles. «Quelqu’un qui vous propose des jeux mais qui ne vous donne pas ces éléments est dans la clandestinité », avertit-on à la LONATO qui annonce que la traque des collecteurs clandestins ‘’sous-marins’’ ou ‘’Bibi’’ se poursuit sur toute l’étendue du territoire nationale.


Source : Union pour la Patrie

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID