Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

Affichage des articles dont le libellé est COMMUNIQUES. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est COMMUNIQUES. Afficher tous les articles

19 octobre 2022

L’OTR recrute 200 agents de surveillance douanière


L’Office togolais des recettes (OTR) a lancé il y a quelques jours, un appel à candidatures pour renforcer son équipe. Au total, 200 postes d'Agents de surveillance du territoire douanier sont à pourvoir.  

Le concours s’adresse aux Togolais des deux sexes, désireux de faire carrière à l’OTR. Les candidats devront entre autres être âgés de 18 ans au moins et 25 ans au plus, avoir au moins le BAC II ou son équivalent et être aptes à la formation militaire. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au plus tard le 18 novembre. 

Toutes les modalités du concours sont disponibles sur le portail de l'Office togolais des recettes. 



  •  
  •  

07 juin 2022

Togo : Une société de la place recrute à des postes suivants

 


Avis de recrutement 1

Dans le cadre de la redynamisation ses activités, une société spécialisée dans la production et la commercialisation des produits agroalimentaires situé dans la commune d’Agoè Nyive 1, recrute des ouvriers pour des travaux manuels et des commerciaux pour la distribution de ses produits. 

Condition à remplir:

1- Ouvriers

-Être de nationalité Togolais 

-Être âgé d’au moins 18 ans 

-Être dynamique 

-Être immédiatement disponibles

2- Commerciaux

-Être de nationalité Togolais 

-Être âgé d’au moins 18 ans 

-Avoir au moins le BEPC

-Avoir au moins un mois d’expérience dans le domaine

-Être dynamique 

-Être immédiatement disponibles

Dossiers à fournir

Copie de la carte d’identité et copie du CV.

Dossier à déposer au secrétariat de la du Cabinet DTECH GROUP, situé à Adidoadin en face du collège Technique « Les Eléphanteaux ».

Date limite des dépôts :  21 juin 2022 Contact : 98 51 48 09


Avis de recrutement 2 


Une société située dans commune   d’Agoè Nyive 1   de la place spécialisée dans la production et la commercialisation des produits agroalimentaires dans le cadre de la redynamisation de ces activés recrute des commerciaux. 


Condition à remplir

Être de nationalité Togolais; Être âgé d’au moins 18 ans; Être dynamique; Avoir au moins un mois d’expérience dans le domaine; Résider dans l’une des localités suivantes serait un atout


Dossiers à fournir :  Copie de la carte d’identité ou de la carte d’identité et  CV.

Dossier à déposer au secrétariat de la radio OREOLE située dans la ruelle de l’immeuble Galerie Belle Vue et de la station SOMAYAF.

15 mars 2022

Togo : la TDE annonce des perturbations dans la fourniture d'eau dans certains quartiers de Lomé

 


Perturbations dans la fourniture d'eau dans certains quartiers de Lomé et ses environs ce mardi 15 mars 2022.

 

Seront essentiellement touchées, les localités telles que Cité OUA, Hédzranawoé, Kégué, Attiégou.

 

Raison évoquée par la Togolaise des eaux (TDE), des travaux sur le réseau.

 

La TDE présente ses excuses aux clients et rassure que les dispositions sont prises pour le retour à la normale dans la fourniture.

07 janvier 2022

Togo-Concours fonction publique : le gouvernement proroge le délai de dépôt des dossiers

 


Initialement prévu pour le 7 janvier 2022, le délai de dépôt des dossiers est prorogé au 14 janvier 2022.




22 novembre 2021

Togo : Ouverture du concours général de recrutement dans la fonction publique

 


Le gouvernement togolais vient de lancer le concours général de recrutement des fonctionnaires pour le compte de l’administration publique.








17 octobre 2021

Togo : Une société basée à Lomé recrute

 


Un Cyber Café sis à Agoè Carrefour 2 Lions  cherche à recruter de toute urgence pour son compte une secrétaire. (Candidatures féminines).

 

Être dans les entourages du carrefour de la République (2 Lions), Limozine, Avédji ; Agoè Assiyéyé. Carrefour BODJONA, Lycée Agoè,Adidoadin ; Toti

 

NB : Etre strictement dans les zones précitées

-      Age compris entre 2 et 28 ans       

-      Etre immédiatement disponible        

-      Ne pas postuler si vous n’êtes pas dans les zones précitées

🎓CONDITIONS À REMPLIR :

 Maitriser l'outil informatique : Word, Excel, PowerPoint, Publiser

Maitriser le scanne des documents, l’envoi des documents par mail

-        Une lettre de demande au directeur

-        Un CV

-        Copies des diplômes

 

Le dossier doit être envoyé à l’adresse suivante : fiomlainformatique@gmail.com ou par whatsapp au numéro : 79 69 99 18.

 

Date de clôture 27 octobre 2021 20h00

28 septembre 2021

Togo : Voir ici les résultats du concours de recrutement des enseignants et des conseillers d'orientation


Les résultats du concours de recrutement des enseignantes et des conseillers d'orientation sont disponibles depuis ce lundi 27 septembre 2021.


CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LES RESULTATS

22 septembre 2021

Togo : La SOTRAL recrute


La Société des Transports de Lomé SOTRAL recrute des conducteurs détenteurs de permis de conduire de catégorie D. Fin du dépôt des dossiers: jeudi 30 septembre 2021 à 17h.


Pour plus d'informations: +228 22 20 39 38
Les précisions dans ce communiqué.



20 septembre 2021

Togo : Santé : les concours d’entrée à l’ENAM, l’ENSF et à l’ENAS officiellement lancés


Des concours nationaux sont ouverts pour l’entrée aux Ecoles nationales des auxiliaires médicaux (ENAM) et aux Ecoles nationales de sages-femmes (ENSF) d’Atakpamé, Dapaong, Kara, Kpalimé, Lomé et Tsévié ainsi qu’à l’Ecole Nationale des Aides Sanitaires (ENAS) de Sokodė, a appris l’Agence de presse AfreePress d’un communiqué en date du 16 septembre 2021.

Ces trois concours se dérouleront le 23 octobre 2021 à Lomé et dans les chefs-lieux des régions notamment, Tsévié, Atakpamé, Sokodė, Kara et Dapaong.

La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au vendredi 15 octobre 2021 à 17 heures 00 dans les directions des écoles concernées.


« Pour les ENAM d’Atakpamé, Dapaong, Kara, Kpalimé, et Tsévié, seul le département des infirmiers diplômés d’Etat est ouvert », précise le communiqué.


CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LES CONDITIONS 

15 septembre 2021

Togo : Voir ici les grandes décisions du conseil des ministres de ce mercredi 15 septembre

 


Communiqué du Conseil des Ministres Lomé, Mercredi 15 Septembre 2021 

Le conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 15 septembre 2021 sous la présidence de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République. Le conseil a examiné deux (02) avant-projets de loi, un projet de décret et écouté sept (07) communications.

 

I. AU TITRE DES AVANT-PROJETS DE LOI

 

Le conseil a examiné et adopté l’avant-projet de loi relatif aux marchés publics. Intervenant dans un contexte d’amélioration constante du climat des affaires, ce texte permettra d’accélérer la mise en œuvre des projets d’investissements publics au profit des populations.

 

Plusieurs innovations ont été introduites notamment : la réduction des délais de passation globalement de 180 à 90 jours ; l’obligation de la réservation d’une part des marchés aux PME – PMI ainsi qu’aux artisans ; la réduction des délais de recours gracieux devant l’autorité de régulation ; l’introduction de la dématérialisation des procédures sur l’ensemble de la chaîne de la commande publique ; la conceptualisation des pratiques corruptives et l’établissement de violations commises par les agents publics inspirées du code d’éthique.

 

Le conseil a examiné et adopté l’avant-projet de loi autorisant la ratification du traité portant création de l’Agence africaine du médicament, adopté le 11 février 2019 à Addis[1]Abeba.

 

Ce traité signé par les Etats africains le 11 février 2019 s’inscrit dans le cadre du renforcement des initiatives africaines en matière de santé publique. Il a pour objectif de faciliter une réaction coordonnée face aux crises sanitaires, de surveiller et d’atténuer le risque de pénurie de médicaments et de dispositifs critiques tels les vaccins.

 

La ratification de ce traité viendra consolider les efforts du gouvernement en matière de couverture santé universelle et de lutte contre les médicaments de qualité inférieurs et falsifiés, dans la droite ligne de l’initiative de Lomé lancée le 18 janvier 2020.

 

II. AU TITRE DU PROJET DE DÉCRET

 

Le conseil a examiné en première lecture le projet de décret portant création, attributions et fonctionnement du guichet unique des recettes non fiscales du secteur maritime.

 

III. AU TITRE DES COMMUNICATIONS

 

Le conseil a écouté une première communication sur le recensement du patrimoine financier et non financier de l’Etat ; présentée par le ministre de l’économie et des finances.

 

Dans le cadre du passage à la comptabilité générale de l’Etat de type patrimonial, les actifs financiers et non financiers de l’Etat ont été recensés.

 

La valorisation d’une partie de ces biens a permis au Togo d’élaborer son premier bilan d’ouverture faisant de lui l’un des premiers pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) à établir ses états financiers conformément aux exigences communautaires en la matière. 13. La présente communication, a permis de rendre compte au conseil, des résultats obtenus ainsi que des prochaines étapes du processus.

 

Le conseil a écouté une deuxième communication relative à la sécurisation des sites sensibles ou stratégiques ; présentée par le ministre de la sécurité et de la protection civile.

 

Notre pays a engagé des efforts pour la réalisation des infrastructures de développement et l’installation d’unités industrielles de diverses tailles qui doivent bénéficier d’une attention particulière afin de s’assurer qu’aucune menace ne vienne perturber leur fonctionnement.

 

C’est dans cet objectif et celui de garantir aux investisseurs, la sécurité de leurs investissements, que le ministère de la sécurité, propose la mise en place de mesures visant à assurer la protection de l’ensemble desdits sites.

 

Ainsi, la protection physique de ces sites, vitaux pour l’économie nationale, sera confiée exclusivement aux services de sécurité de l’Etat.

 

Le conseil a ensuite écouté une communication relative au projet de modification du décret n° 2016-170/PR du 30 novembre 2016 portant organisation et fonctionnement des Chambres régionales de métiers (CRM) et de l’Union des Chambres Régionales de métiers (UCRM) ; présentée par le ministre délégué chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat.

 

Le but de cette communication est de faire part au conseil des propositions de modification du texte existant, en prenant en compte la décentralisation, la rationalisation de l’utilisation des ressources et la responsabilisation des différentes instances de gestion.

 

Le conseil a ensuite écouté une communication relative à la mise en place des maisons de justice ; présentée par le ministre de la justice et de la législation.

 

Cette communication a permis de faire un premier bilan des maisons de justice déjà opérationnelles dans le pays et de présenter les nouvelles perspectives.

 

Les maisons de justice, une initiative présidentielle, ont pour objet de faciliter, par la conciliation ou la médiation, la résolution de petits litiges. Elles apportent un premier niveau de conseil et d’information juridique aux populations à la base. Leur fonctionnement repose sur trois principes : gratuité, simplicité et célérité.

 

La création des maisons de justice se réalise à un rythme soutenu depuis 2018 : quatre (4) en 2018 (Cinkassé ; Dapaong, Agoe-Nyivé et Baguida) ; cinq (5) en 2020 (Sanguera ; Kpélé Adéta ; Anié ; Soudou et Kétao) ; huit (8) en 2021 (Gando ; Kantè ; Pagouda ; Bafilo ; Tchamba ; Djarkpanga ; Tohoun ; Elavagnon).

 

Les résultats obtenus témoignent de l’adhésion des populations à cette initiative. Ainsi au premier semestre 2021, 1209 saisines dont 449 demandes d’information juridique et 760 demandes de médiations conciliation ont été recensées avec un taux de réussite de 92,71%. 25. Au vu des excellents résultats, le maillage du territoire se fera progressivement.

 

Le conseil a ensuite écouté une communication relative à l’application de la gratuité de l’établissement des actes de naissance au Togo ; présentée par le ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires.

 

L’état civil est reconnu comme l’un des services auquel le citoyen a recours quotidiennement. Cette communication vise à proposer la prise en charge par l’Etat des frais d’établissement des actes de naissance au bénéfice des populations dans tous les centres d’état civil. Le conseil a instruit de poursuivre les évaluations afin de proposer les modalités pratiques de la mise en œuvre.

 

Le conseil a ensuite écouté une communication relative au fonds d’aide à la culture (FAC) présentée par le ministre de la culture et du tourisme.

 

Le gouvernement, dans ce contexte marqué par la pandémie à la Covid – 19, à travers la mise en œuvre du FAC, a apporté un appui aux artistes, créateurs et promoteurs culturels. La gestion 2021 a ciblé en particulier les acteurs culturels en mettant en place un processus cohérent et inclusif avec notamment un assouplissement des critères. Au total, 512 projets ont été sélectionnés pour un financement de 300 000 000 de francs CFA. 30. Le conseil a demandé au ministre de poursuivre la réflexion sur la réforme du FAC afin de le rendre plus efficace et bénéfique au développement culturel de notre pays.

 

Fait à Lomé, le 15 septembre 2021

 

Le conseil des Ministres

10 septembre 2021

Togo : Voir ici les résultats du concours de recrutement du personnel médical, paramédical ... pour le compte du ministère de la santé, session 5 décembre 2020


Enfin, les résultats du concours de recrutement du personnel médical, paramédical  et administratif pour le compte du ministère de la santé, session 5 décembre 2020, sont connus. Ils ont été rendus publics ce vendredi 10 septembre 2021, soit près d'un an après les examens. 


Le Ministre de la fonction publique Gilbert Bawara l'avait promis en début de semaine à l'issue de la séance spéciale du cadre de concertation sur le dialogue social.


CLIQUEZ ICI ET CONSULTEZ L'INTEGRALITE DES RESULTATS

Togo : La Société Minagro Foods recrute d’urgence

 


Minagro Foods est une entreprise agroalimentaire installée à Lomé et spécialisée dans la transformation des tubercules, céréales et légumes en farine naturelle sans gluten. Dans le cadre de ses activités, l’entreprise recrute des ouvrières/ouvriers.

 

Conditions à remplir :

- Avoir 25 ans au minimum et 40 ans au maximum

- Résider à Lomé

- Être disponible immédiatement

- Être respectueux de la hiérarchie

- Être capable de travailler en équipe et sous pression

- Être dynamique et habile

 

Dossier de candidature :

Une chemise portant mention des noms, prénoms et numéros de téléphone du candidat + une copie non légalisée de la pièce d’identité (carte nationale d’identité, passeport ou carte d’électeur).

 

Le dossier de candidature devra être déposé au siège de Minagro Foods sis au quartier Totsi-Gblinkomé, 4ème rue à gauche en quittant le carrefour de l’amitié pour le bar Dynastie. Les dossiers de candidature sont reçus du lundi au vendredi, de 8h à 17h30.

 

Pour tout renseignement, contacter le 96 02 87 87 ou le 99 43 32 79 (appels uniquement).

 

NB : Tout dossier incomplet ou ne respectant pas les consignes sera rejeté. L’entretien avec les candidats se fera le plus tôt possible.

09 septembre 2021

Togo : Voir ici les grandes décisions du conseil des ministres de ce jeudi 9 septembre

 


Le conseil des ministres s’est réuni ce jeudi 09 septembre 2021 sous la présidence de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République. Le conseil a examiné cinq (05) avant-projets de loi et écouté trois (03) communications.

 

I. AU TITRE DES AVANT-PROJETS DE LOI

 

Le conseil a poursuivi l’examen et adopté l’avant-projet de loi instituant l’Assurance maladie universelle au Togo (AMU).

 

Cet avant-projet de loi qui s’inscrit dans l’axe 1 de la feuille de route gouvernementale qui vise à renforcer l’inclusion et l’harmonie sociales est une innovation majeure en matière de protection sociale dans notre pays. Il permettra de garantir l’accès de toutes les couches de la population à des soins de santé de qualité, à travers un mécanisme de mutualisation des risques et de la solidarité dans le financement.

 

L’AMU permet à travers un système global, cohérent et intégré de réduire la charge des dépenses de soins de santé notamment pour les populations les plus vulnérables et favorise l’inclusion sociale qui est une priorité de la feuille de route gouvernementale.

 

Le conseil a examiné en première lecture l’avant-projet de loi relatif aux marchés publics. L’étude du texte qui vise à réformer le cadre des marchés publics au Togo en vue de le rendre encore plus optimal, sera poursuivie lors d’une prochaine session du conseil des ministres.

 

Faisant suite au compte rendu des travaux de la concertation nationale des acteurs politiques présentés le 24 juillet 2021, le conseil a adopté trois avant-projets de loi relatifs aux modifications :

 

a. de la loi portant code électoral,

b. de la loi relative à la décentralisation et aux libertés locales,

c. de la loi fixant les conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestation pacifiques publiques.

 

Ces modifications qui traduisent les évolutions majeures du cadre électoral et territorial viennent confirmer l’esprit de dialogue et d’ouverture qui a présidé aux travaux de la CNAP. Elles ouvrent également la voie à l’organisation des élections régionales dans notre pays.

 

II. AU TITRE DES COMMUNICATIONS

 

Le conseil a écouté une première communication relative à la gestion de la redevance de régulation des marchés publics au Togo ; présentée par le ministre de l’économie et des finances.

 

La communication a pour objet de rendre compte, au conseil, des mesures prises pour une meilleure gestion de la redevance de régulation des marchés publics, afin d’améliorer l’efficacité du système de passation des marchés publics au Togo.

 

Les nouvelles mesures proposées permettront de renforcer le fonctionnement de la chaîne de passation des marchés publics et d’accroître les moyens mis à la disposition des acteurs pour mener à bien leurs missions.

 

Le conseil a écouté une deuxième communication sur les préparatifs de la rentrée scolaire 2021-2022 ; présentée par le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat.

 

Cette communication vise à faire le point sur l’ensemble des mesures prises pour préparer la rentrée scolaire 2021 – 2022. 15. Tirant les leçons de la rentrée 2020 – 2021 et dans un contexte toujours marqué par la pandémie au coronavirus, la plupart des dispositions prises seront reconduites et renforcées (double flux ; mise à disposition de lave mains ; constructions de salles de classes ; octroi de la prime de gratification aux enseignants fonctionnaires…) afin de s’assurer d’un bon déroulement de la rentrée scolaire.

 

Elle devrait se dérouler en deux phases : une rentrée pédagogique le 20 septembre et une rentrée académique, le 27 septembre.

 

Le conseil a ensuite écouté une communication portant sur la situation de la pandémie à la Covid-19 au Togo ; présentée par le ministre de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins.

 

La situation épidémiologique est alarmante et ne cesse de se dégrader ceci en raison de la présence majoritaire du variant delta dans notre pays. De plus, si le Grand Lomé reste l’épicentre de la pandémie, celle-ci n’épargne aucun district, avec des foyers présents dans des régions sanitaires de notre pays.

 

Ainsi, on dénombre 15 morts supplémentaires au cours de la première semaine de septembre. La plupart des victimes sont des personnes non vaccinées.

 

Face à cette situation, le gouvernement invite chacun à se ressaisir et à faire preuve de responsabilité en respectant strictement les mesures édictées et en adhérant massivement à la campagne de vaccination en cours.

 

Il rappelle que les personnes qui ne respecteront pas les mesures sont passibles de sanctions prévues par les textes en vigueur. A cet égard, le Gouvernement demande aux forces de sécurité de faire preuve de pédagogie et de rigueur dans l’application stricte des mesures existantes.

 

Chaque togolais doit prendre conscience de la gravité de la situation et des sacrifices qu’elle exige. Pour sa part, le gouvernement a instruit pour que des échanges se poursuivent avec les différentes catégories socio professionnelles afin de trouver les solutions idoines pour chaque secteur d’activité. Des mesures spécifiques feront l’objet d’annonces.

 

III. AU TITRE DES DIVERS

 

Le ministre de la fonction publique, du travail et du dialogue social a rendu compte au conseil, de la tenue d’une session spéciale du Conseil National du Dialogue Social (CNDS) convoqué à l’initiative du gouvernement. Cette session, qui s’est tenue le 07 septembre, dans une ambiance apaisée, a permis aux différents acteurs sociaux d’échanger sur la situation socio-économique et de partager les annonces du gouvernement quant à l’amélioration des conditions de travail des fonctionnaires.

 

Le conseil a pris acte et a félicité les participants au Conseil National du Dialogue Social (CNDS), en particulier les partenaires sociaux pour leur sens de la responsabilité.

 

Suite à ce compte rendu, le conseil a salué la politique de dialogue et d’ouverture du Chef de l’Etat qui a permis la prise en compte des conclusions de la Concertation Nationale des Acteurs Politiques et la tenue de la session spéciale du cadre de concertation du dialogue social.

 

Fait à Lomé, le 09 septembre 2021

 

Le Conseil des Ministre

31 août 2021

Togo : Ouverture du concours d'entrée à l'Ecole des Assistants médicaux, cycle Master professionnel à l'Université de Lomé


L'Université de Lomé ouvre un concours d'entrée à l'Ecole des Assistants médicaux, cycle Master pour l'année académique 2021-2022. Plusieurs parcours sont retenus.




21 août 2021

Togo : Ouverture du concours d'entrée à l'Ecole nationale de formation sociale (ENFS), promotion 2021-2024


Le gouvernement a ouvert ce vendredi 20 août le concours d'entrée à l'Ecole nationale de formation sociale, promotion 2021-2024.








14 août 2021

Togo-Nécrologie : Les Familles BARA et KEYEWA endeuillées par le décès de leur mère, voir ici le programme des obsèques

 


ZATO Abrya Elise épouse KEYEWA, n’est plus. Elle a rendu l’âme le 25 juillet 2021 à Lomé à l’âge de 80 ans.

La Direction de Radio Oreole et tout son personnel présentent leur condoléance à la famille éplorée.

 

AVIS DE DECES

 

Le Régent du canton de Solla

 

Les familles AGNAN’NA-ZATO-GNARO à Solla, au Togo et à l’étranger.

Les familles KEYEWA et BARA au Togo, au Bénin et en Europe

Monsieur KEYEWA Oulégoh Georges, Ancien Ministre, Enseignant Chercheur des Universités du Togo, son épouse et leurs enfants au Togo et en Europe,

Monsieur Norbert BARA, conseiller en communication au Ministère de la Culture  et du Tourisme, son épouse leurs enfants,

Les familles parentes et alliées,

Profondément touchés par les nombreuses marques de sympathie et d’affection que vous leur avez témoignées de diverses manières lors du décès de leur Maman, Grand-mère, Fille, Sœur, Tante, Belle-mère et Arrière-grand-mère, ZATO Abrya Elise épouse KEYEWA, Revendeuse de pagnes à Lomé, survenu le 25 juillet 2021 au CHU SYLVANUS OLYMPIO, dans sa 80ème année

 

Vous renouvellent leurs sincères remerciements et vous prient de bien vouloir assister ou de vous unir d’intention aux obsèques qui se dérouleront selon le programme ci-après :

 

PROGRAMME

Mercredi le 18 Août 2021 :

 

17 heures 30 : Messe-veillée à l’église CRISTO RISORTO de Hédzranawé ( Lomé)

 

Vendredi  le 20 Août 2021 :

 

14 heures 00 : Levée du corps à la morgue du CHU Sylvanus OLYMPIO de Lomé et départ pour Solla (Binah)

 

19 heures 00 : Veillée de prière à Solla  dans la maison mortuaire

 

Samedi le 21 Août 2021 :

 

9 heures 00 : Messe d’enterrement en  l’église Saint Augustin de Solla

 

Dimanche 22 Août 2021 :

 7 heures 00 : Messe d’action de grâce en  l’église Saint Augustin de Solla ;

 

14 heures 30 : Grandes funérailles et sortie de deuil

 

Maison  du Ministre KEYEWA, à Solla.

 

NB : Le programme va se dérouler dans le respect strict des mesures barrières édictées par le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

 

 

 

03 août 2021

Togo : Voir ici la liste des admis au concours du recrutement d'élèves inspecteurs et d'élèves conseillers pédagogiques de l'éducation

 


Les résultats du concours du recrutement d'élèves inspecteurs et d'élèves conseillers pédagogiques de l'éducation, session du 20 février, sont disponibles depuis ce mardi 3 août 2021.

 

CLIQUEZ  ICI POUR CONSULTER LA LISTE DES ADMIS

16 juin 2021

Togo : Voir ici les grandes décisions du conseil des ministres de ce mercredi 16 juin 2021

 


Le Conseil des Ministres s’est réuni le mercredi 16 juin 2021 sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République. 2. Le Conseil a examiné quatre (04) projets de décret et écouté quatre (04) communications.

 

I. AU TITRE DES PROJETS DE DÉCRET


Le Conseil a examiné un projet de décret autorisant la cession au secteur privé de tout ou partie des actions de l’Etat dans le capital de la société « Mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA SA) ».

 

Ce décret vient parachever le processus d’entrée au capital de deux nouveaux actionnaires, en l’occurrence PIA et ARISE Special Economic Zone, afin de mieux mobiliser cet outil pour accompagner la stratégie de développement agro industrielle de notre pays, notamment dans le cadre du développement de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé.

 

En effet, le gouvernement a souhaité nouer un partenariat stratégique avec PIA et ARISE Special Economic Zone. Ce partenariat vise à relever les défis rencontrés dans la mise en œuvre du mécanisme du MIFA SA notamment en matière de financement de l’agriculture en particulier la focalisation sur des filières prioritaires ; l’amélioration des revenus des producteurs et la fourniture en quantité suffisante de matières premières aux industries locales.

 

A l’issue de cette décision, les actionnaires du MIFA SA sont : l’Etat togolais, la Fédération nationale des groupements de producteurs de coton (FNGPC), ARISE Special Economic Zone, PIA.

 

L’Etat togolais, dans sa dynamique d’établir des partenariats public-privés, reste ouvert au renforcement de la participation du secteur privé dans le capital de la société. En effet, l’Etat togolais n’a pas vocation à perdurer dans l’actionnariat du MIFA SA dès lors que le secteur privé souhaiterait y entrer.

 

Le Gouvernement tient à rassurer l’ensemble des bénéficiaires du MIFA SA qui sont sous contrat qu’ils continueront à être accompagnés conformément aux engagements pris précédemment.

 

Le Conseil a ensuite examiné trois projets de décret de déclaration d’utilité publique et d’autorisation de travaux.

 

Le premier projet, est relatif aux travaux d’aménagement de la zone autour du carrefour dénommé « Fontaine lumineuse » situé dans le quartier de Hanoukopé à Lomé (Préfecture du Golfe).

 

Ce projet favorisera un aménagement urbain tenant compte de la nécessité de faciliter le développement futur de la ville autour notamment des sièges des institutions déjà installées dans cette zone.

 

Les deux derniers projets de décret sont relatifs aux travaux de construction de centrales solaires à Salimde (préfecture de Tchaoudjo), Sokodé et à Awandjelo (préfecture de la Kozah), Kara. La construction de ces deux centrales solaires permettra de compléter la stratégie de diversification et d’augmentation de la production d’énergie de notre pays dans la droite ligne de la mise en service récente de la centrale Kekeli et celle à venir de la centrale solaire de Blitta.

 

L’adoption de ces projets de décret permettra le démarrage des procédures d’indemnisation et d’expropriation en vue de sécuriser les périmètres des sites identifiés.

 

II. AU TITRE DES COMMUNICATIONS

 

Le Conseil a écouté une première communication sur le processus d’élaboration de l’avant-projet de loi portant nouveau code de procédure pénale ; présentée par le ministre de la justice et de la législation.

 

L’élaboration de cet avant-projet de loi permettra à notre pays de se doter d’un nouveau code de procédure pénale innovant qui s’inscrit dans la dynamique du vaste programme de modernisation de la justice.

 

Le Conseil a écouté une seconde communication relative à la participation du Togo à l’exposition universelle de Dubaï 2020 ; présentée par le ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale.

 

Notre pays a été invité à participer à une exposition universelle qui se tiendra en fin de cette année à Dubaï. Cette participation permettra au Togo de mettre en avant ses initiatives en matière d’attraction des investissements et de mise en œuvre de projets innovants utilisant notamment le numérique.

 

Le Conseil a ensuite écouté une communication relative à la participation du Togo aux jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 ; présentée par le ministre des sports et des loisirs.

 

Les jeux olympiques et paralympiques qui avaient été reportés en raison de la crise sanitaire au coronavirus sont prévus se tenir en cette année à partir du mois de juillet à Tokyo au Japon. La communication a permis de présenter l’état des lieux de la préparation de notre pays pour cette grande compétition.

 

Le Conseil a écouté une dernière communication relative à la révision de la charte des très petites et moyennes entreprises (TPME) ; présentée par le ministre auprès du Président de la République chargé de l’inclusion financière et de l’organisation du secteur informel.

 

La charte des TPME est un document qui présente les critères de classification et les mesures de soutien à ces entreprises. Face aux obstacles qui empêchent une véritable expansion et à un accroissement des capacités entrepreneuriales des populations, il est apparu nécessaire de réviser la charte actuelle afin de l’adapter au contexte économique et social présent.

 

III. AU TITRE DES DIVERS

Madame le Premier ministre a félicité, au nom du Gouvernement, Son Excellence Monsieur le Président de la République pour l’inauguration récente de la PIA, symbole de la transformation économique en marche dans notre pays.

 

Monsieur le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, a salué la qualité des partenariats qui ont permis ce résultat et a encouragé les Membres du Gouvernement à redoubler d’ardeur pour amplifier les impacts aux bénéfices des populations.

 

Fait à Lomé, le 16 juin 2021

 

Le Conseil des Ministres