Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

Affichage des articles dont le libellé est DANS LE MONDE. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est DANS LE MONDE. Afficher tous les articles

01 janvier 2023

Soldats ivoiriens condamnés à 20 ans de prison au Mali : "Ils regagneront bientôt le sol ivoirien", rassure Alassane Ouattara


C'est un Alassane Ouattara  confiant d'un dénouement  prochain et certain de la crise qui oppose son pays au Mali, dans l'affaire des militaires ivoiriens arrêtés à Bamako et qualifiés de "mercenaire" par les autorités de transition. 


Dans son discours à la nation à la veille du nouvel an, le président ivoirien a abordé le sujet avec une pensée particulière pour ses compatriotes. 


« Mes pensées vont particulièrement à l’endroit de nos soldats détenus au Mali depuis le 10 juillet 2022. Grâce aux actions diplomatiques entreprises avec l’appui de dirigeants de plusieurs pays amis, notamment le Président de la République togolaise, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, trois soldats femmes ont été́ libérés en septembre dernier. Les 46 autres soldats regagneront bientôt le sol ivoirien », a rassuré Alassane Ouattara.


Les 46 militaires ivoiriens arrêtés au Mali depuis juillet 2022, ont été condamnés le 30 décembre  dernier, à 20 ans de réclusion criminelle et 2 millions d'amende pour « attentat et complot contre le gouvernement », « atteinte à la sûreté extérieure de l'État », « détention, port et transports d'armes et de munitions de guerre ou de défense (...) ayant pour but de troubler l'ordre public et par l'intimidation ou la terreur ».


Il faut rappeler que la médiation togolaise avait abouti à la libération de 3 femmes. Tout récemment, les deux protagoniste ont signé un mémorandum d'attente.

30 décembre 2022

Mali : les 46 militaires ivoiriens arrêtés, condamnés à 20 ans de réclusion criminelle et 2 millions d'amende


Le verdict est tombé dans l'affaire des 46 militaires ivoiriens arrêtés au Mali depuis juillet dernier. Lourde peine à l'issue du procès ce vendredi 30 décembre 2022.


Les 46 militaires ivoiriens, accusés de mercenaires par les autorités maliennes, connaissent désormais leur sort. Jugés depuis deux jours, ils ont été lourdement condamnés aujourd'hui par la  Cour d'assises de Bamako. Le communiqué, signé du procureur général Ladji Sara, a été publié dans la soirée, 


La justice malienne a condamné chacun à une peine de 20 ans de réclusion criminelle et deux millions d'amende pour « attentat et complot contre le gouvernement », « atteinte à la sûreté extérieure de l'État », « détention, port et transports d'armes et de munitions de guerre ou de défense (...) ayant pour but de troubler l'ordre public et par l'intimidation ou la terreur ». Les armes ont été confisquées.


Dans un second arrêt, la cour a également condamné, par contumace, les trois soldates ivoiriennes libérées en septembre à la peine de mort, ainsi qu'à 10 millions d'euros d'amende. 


La grâce présidentielle est encore possible pour eux. Il y a quelques jours, grâce à la médiation togolaise, la Côte d'Ivoire et le Mali ont signé un mémorandum d'accord prônant le règlement de leurs différends par des moyens pacifiques et de façon concertée.

24 décembre 2022

Burkina Faso : la coordinatrice de l'ONU expulsée


La coordonnatrice de l'ONU au Burkina Faso, l'Italienne Barbara Manzi, a été déclarée "persona non grata" et "priée de quitter le pays", dès vendredi 23 décembre.


Les autorités au pouvoir au Burkina Faso ont ordonné vendredi à la coordinatrice résidente des Nations unies, Barbara Manzi, de quitter immédiatement le pays.


Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, "Barbara Manzi, coordonnatrice résidente du système des Nations unies, est déclarée persona non grata sur le territoire du Burkina Faso. Elle est donc priée de quitter le Burkina Faso aujourd'hui même, le 23 décembre 2022."


Selon la ministre des Affaires étrangères, Olivia Rouamba, cette expulsion se justifie notamment par le fait que Barbara Manzi a décidé "unilatéralement" de retirer le personnel non essentiel de l'ONU à Ouagadougou. "C'est jeter le discrédit, ternir l'image du pays et décourager les potentiels investisseurs. C'est inconcevable et nous devons prendre nos responsabilités", a-t-elle ajouté, lors d'un entretien à la télévision nationale.


Depuis 2015, le pays peine à faire face à des attaques meurtrières de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda et au groupe État islamique qui ont fait des milliers de morts et contraint quelque deux millions de personnes à fuir leur foyer.

Olivia Rouamba a toutefois souhaité faire la différence entre "la personne de Barbara Manzi et l'ONU", avec laquelle le Burkina "garde toujours une très bonne coopération".

22 décembre 2022

Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine annonce un vaste plan de restructuration de l'armée russe


Le président russe Vladimir Poutine a prononcé ce 21 décembre un discours devant le Collège du ministère russe de la Défense à Moscou. L'occasion pour lui de faire le point sur les principaux objectifs et défis attendant l'armée russe. Une grande restructuration est en cours, selon lui.


Annonce faite alors que Zelensky entamait son voyage pour Washington, le président russe a « donné son feu vert au recrutement de 350 000 hommes supplémentaires pour porter son armée à 1,5 million de soldats, tout en ordonnant également le renforcement de l'armée », avec des armes plus sophistiquées, en améliorant notamment la triade nucléaire du pays composée d'aviation stratégique, des drones, de missiles intercontinentaux et de sous-marins nucléaires ».


« Tout ce que l'armée demandera, elle l’aura », a martelé le président Poutine, « signe que le Kremlin s'engage dans un effort de guerre prolongé ». 

21 décembre 2022

Côte d'Ivoire: Le SMIG passe de 60.000 FCFA à 75.000 FCFA à compter du 1er janvier 2023


Le marché de l'emploi connaitra un changement l'année prochaine en Côte d'Ivoire.  Le SMIG passe de 60.000 FCFA à 75.000 FCFA à compter du 1er janvier 2023.

 
La décision a été prise ce mercredi lors du conseil des ministres présidé par Alassane Ouattara.

Il s'agit de juguler les effets de la cherté de la vie dans le pays.

Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky en visite aux Etats-Unis ce mercredi

Image d'archive

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky se rend à Washington mercredi, où il rencontrera son homologue américain Joe Biden avant de prononcer un discours au Congrès. C'est sa première sortie du pays depuis le début de la guerre il y a dix mois.


En marge de cette visite, le Kremlin a dit ne pas s'attendre à un changement de position de Kiev sur les négociations de paix.


Pour le Kremlin, de nouvelles livraisons d'armes américaines à l'Ukraine "aggraveront" le conflit. "Tout cela conduit certainement à une aggravation du conflit et n'augure rien de bon pour l'Ukraine", a déclaré le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, en référence à de nouvelles livraisons d'armements à Kiev.


Le président chinois Xi Jinping et Medvedev discutent du conflit ukrainien à Pékin


L'ancien président russe Dmitri Medvedev s'est rendu à Pékin pour une visite diplomatique surprise et a rencontré le président chinois Xi Jinping. Lors de cet entretien, ils auraient discuté du conflit ukrainien.


Dmitri Medvedev, aujourd'hui vice-président du Conseil de sécurité de la Russie, a déclaré que Xi Jinping et lui avaient discuté du partenariat stratégique "sans limites" des deux pays, ainsi que de l'Ukraine. Il n'a pas fourni d'autres détails. 

15 décembre 2022

Guerre en Ukraine : les Etats-Unis sur le point de livrer des "missiles Patriot" à Kiev


Les Etats-Unis vont procéder à une nouvelle livraison d'armes à l'Ukraine, en occurrence des missiles sol-air "Patriot", à moyenne portée pour sa défense anti-aérienne.


Elle pourrait être formalisés cette semaine, rapporte  mardi CNN, citant des responsables américains. Le plan du Pentagone doit encore être approuvé par le secrétaire à la Défense Lloyd Austin et soumis au paraphe du président Joe Biden, mais un double feu vert est attendu, précise la chaîne américaine.


Cette aide s'avérerait cruciale pour l'Ukraine qui fait fréquemment l'objet de bombardements de missiles et de drones russes sur ses infrastructures clés. Ce serait le système d'armes défensives à longue portée le plus efficace envoyé à Kiev, ajoute CNN.. 

12 décembre 2022

Le président honoraire du CSAO de l’OCDE partage les conclusions de la 38è réunion du RPCA avec Faure Gnassingbé


Les conclusions de la 38è réunion du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) ont été au centre d’un entretien entre le chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, et le président honoraire du Club du Sahel et de l’Afrique de l’ouest (CSAO) de l’OCDE, ce 09 décembre 2022.


Dr Ibrahim Assane Mayaki a rendu compte au chef de l’Etat du déroulement des travaux de cette rencontre internationale ainsi que les recommandations formulées pour renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le Sahel et dans la sous-région ouest africaine.


« Nos échanges ont porté sur les résultats de la réunion du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA), qui s’occupe des questions de lutte contre la faim, la malnutrition et réfléchit surtout sur les mécanismes qui peuvent permettre d’améliorer nos systèmes agro-alimentaires ».


Le président honoraire du Club du Sahel et de l’Afrique de l’ouest (CSAO) de l’OCDE s’est félicité de l’expérience togolaise en matière d’investissement dans les chaines de valeur agroalimentaire et dans la résilience, qui a fait cas d’école au cours de la 38è réunion du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA).


« Un des objectifs de cette rencontre c’était de partager des leçons, de réfléchir sur les défis communs et les dispositifs de chaque pays. Nous avons eu des débats riches. Les efforts, les progrès, les résultats de la transformation du système alimentaire et agricole au niveau du Togo, ont servi d’expérience. Je crois que le chemin est bien pris ».


Ce succès du Togo, selon Dr Ibrahim Assane Mayaki, n’est que la résultante de l’efficacité et l’efficience de la vision du chef de l’Etat, orientée vers le développement des agropoles et la transformation de l’agriculture pour la consommation locale, le bien-être des agriculteurs eux-mêmes et celui des populations.


Pour faire face à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Togo, une place capitale est accordée au secteur agricole, dans la Feuille de route gouvernementale Togo 2025, basée sur l’amélioration de la productivité, la création des Zones d’aménagement agricoles planifiées (ZAAP). Le pays a aussi privilégié la promotion des petites et moyennes entreprises agricoles, la compétitivité et la transformation des produits agricoles nationaux et régionaux.

08 décembre 2022

Moscou libère la basketteuse américaine Brittney Griner en échange du célèbre marchand d'armes russe Viktor Bout


La Russie a annoncé jeudi avoir échangé avec Washington la basketteuse américaine Brittney Griner, 32 ans, emprisonnée pour trafic de cannabis, contre le célèbre marchand d'armes russe Viktor Bout, détenu aux États-Unis depuis plus de dix ans.


« Le 8 décembre 2022, à l'aéroport d'Abou Dhabi, la procédure d'échange du citoyen russe Viktor Bout contre la citoyenne américaine Brittney Griner, qui purgeaient respectivement des peines dans des établissements pénitentiaires aux États-Unis et en Russie, a été accomplie avec succès », a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères sur Telegram.


Le président américain Joe Biden a confirmé jeudi que la joueuse Brittney Griner, détenue en Russie depuis février 2022, était à présent « en sécurité » et « en route » vers les États-Unis, à l'issue d'un échange de prisonniers avec Moscou.


Cet échange de prisonniers s'est effectué en pleine guerre en Ukraine. Kiev étant fortement soutenu par les americains.



06 décembre 2022

Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine au volant d'un véhicule sur le pont de Crimée endommagé lors d'une attaque en octobre dernier



Vladimir Poutine a visité le 5 décembre 2022 le pont de la Crimée. 

Au volant d'une voiture, un Mercedes Benz, le président russe a écouté le rapport du vice-Premier ministre Marat Khousnoulline sur les travaux de  restauration de la partie du pont qui avait été endommagée lors de l'attaque du 8 octobre dernier. Attaque que les autorités russes ont qualifié de terroriste et attribué à l'Ukraine.

Ce qui avait provoqué un changement de stratégie dans l'opération militaire. L'armée russe a tout simplement intensifié des bombardements massifs, ciblant de préférence des infrastructures énergétiques, électriques, centres de commandement, chemins de fer...

05 décembre 2022

Des armes livrées par les pays occidentaux à l'Ukraine atterrissent déjà au Nigeria


Des équipements militaires et armes livrés par les pays occidentaux à l'Ukraine se retrouvent sur le marché noir. L'Afrique de l'ouest, région déjà secouée par le terrorisme, peut devenir une plaque tournante de ce commerce et causer plus encore de l'insécurité.


Depuis l'envahissement de l'Ukraine par la Russie le 24 février dernier, les pays occidentaux et de l'OTAN ont et continuent de livrer des milliers de tonnes d'armes et équipements. Comme c'était le cas en Lybie il y a quelques années, celles-ci sont détournées (plus de la moitié selon certaines estimations) et se retrouvent sur le marché noir au Moyen Orient, quelques pays de l'Europe et depuis un certain moment en Afrique.


Le Nigeria, fortement éprouvé par des violences, se voit déjà envahi par ces armes, a alerté il y a quelques jours son premier ministre, selon Jacques Baud (Ancien officier de renseignement de l'OTAN en Ukraine) sur Sud Radio (média français) ce lundi 5 décembre 2022.


Selon cette source, c'est toute l'Afrique de l'ouest qui est désormais menacée.

La CEDEAO demande au Mali de libérer les 46 militaires ivoiriens avant le 1er janvier 2023, sinon ...


Les chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO se sont réunis dimanche à Abuja au Nigéria. Beaucoup de sujets ont été abordés lors de ce 62ème sommet.


Au cours des travaux, la CEDEAO a demandé au Mali de libérer les 46 militaires ivoiriens avant le 1er janvier 2023 sinon sanctions .


Il a été également procédé à l'adoption d'un projet de création d'une force antiterroriste et anti coups d'état.


Les chefs d'Etat et de gouvernement on ar ailleurs décidé d'apporter une aide à la Transition au Burkina Faso, le Mali en mode vigilance et exigé un dialogue inclusif en Guinée.

04 décembre 2022

Le Burkina Faso suspend la diffusion de RFI sur son territoire


Après le Mali, c'est le Burkina Faso qui suspend la diffusion des programmes de RFI sur son territoire.


Par voie de communiqué, les autorités indiquent que  la suspension  est « immédiate et jusqu'à nouvel ordre ». Elles reprochent à RFI un manque de professionnalisme dans le traitement des informations.


Au Burkina Faso, RFI est diffusée en FM (5 relais), en ondes courtes, en clair sur plusieurs satellites et via une cinquantaine de radios partenaires.

26 novembre 2022

Charles Blé Goudé est de retour en Côte d'Ivoire


L'ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé, vient d'atterrir à Abidjan par un vol commercial, après 10 ans absence. 


Celui qu'on surnommait le « Général de la rue » pour sa capacité de mobilisation des masses, était poursuivi à la CPI depuis 2013 pour des accusations de crimes contre l’humanité durant les violences de la crise post-électorale de 2011, responsable de plus de 3 000 morts. 

Charles Blé Goudé est attendu dans la commune de Yopougon pour célébrer son retour avec ses sympathisants.


C'est un retour qui était très attendu après celui de son mentor Laurent Gbagbo il y a plus d'un an.

Coup d'Etat manqué à Sao Tomé-et-Principe : voir ici la réaction d'Umaro Sissoco Embaló


Une tentative de coup d'Etat a échoué dans la nuit de jeudi à vendredi à Sao Tomé-et-Principe, a annoncé le Premier ministre Patrice Trovoada.


 Pourtant, ce petit archipel du golfe de Guinée, est considéré comme un modèle de démocratie parlementaire en Afrique, habitué aux alternances au pouvoir entre deux formations qui dominent la scène politique depuis l'instauration du multipartisme en 1991, après 15 années d'un régime marxiste de parti unique dans cette ancienne colonie portugaise.


Umaro Sissoco Embaló, président de la Guinée-Bissau et président en exercice de la CEDEAO, n'a pas tardé à réagir.


"Je condamne avec la plus grande peine et fermeté la tentative de coup d'État qui a eu lieu dans la nuit de jeudi 24 à vendredi 25 novembre à Sao Tomé-et-Principe. #SAOTOME-ET-PRINCIPE est un des pays considéré comme un modèle de démocratie parlementaire en Afrique", a-t-il tweeté vendredi.


Il faut rappeler que les dernières tentatives de coup d'Etat remontent en 2003 et 2009,

23 novembre 2022

Guinée Equatoriale : Au pouvoir depuis 43 ans, Teodoro Obiang Nguema réélu avec 99,7% des voix pour un nouveau mandat


Les résultats préliminaires des élections publiés lundi par le gouvernement équato-guinéen montrent que le parti au pouvoir a remporté plus de 99,7% des voix comptées jusqu’à présent lors des élections présidentielles, législatives et municipales tenues dimanche dernier.

Plus de 400 000 personnes se sont inscrites pour voter dans le pays d’environ 1,5 million d’habitants, qui est divisé entre l’île de Bioko dans le golfe de Guinée et un continent côtier pris en sandwich entre le Cameroun et le Gabon.


Deux candidats de l’opposition sont en lice : Buenaventura Monsuy Asumu, qui s’est déjà présenté aux cinq dernières élections, et Andrés Esono Ondo, qui se présente pour la première fois.


Petit État de l'Afrique centrale et producteur de pétrole, la Guinée Équatoriale est dirigée par le président Teodoro Obiang Nguema le chef d’État le plus ancien au monde, depuis plus de 43 ans.




21 novembre 2022

Mali : Un nouveau contingent togolais rejoint la MINUSMA


72 militaires togolais dont 35 médecins et infirmiers, se sont envolés dimanche 20 novembre de Lomé pour rejoindre la Minusma. Il s’agit d’éléments du 10ème bataillon, déployé en remplacement de l’effectif du 9ème qui a effectué quelques heures plus tôt, son retour au bercail. 


Durant un an, le nouveau bataillon (qui a suivi ces derniers mois, une formation intensive aux opérations de maintien de la paix) devra poursuivre la mission de contribution à la stabilisation assignée aux casques bleus, dans un contexte de plus en plus particulier. 


Nous partons, très conscients de la réalité du théâtre en tenant compte des enjeux internationaux et des implications sous régionales qui se jouent actuellement au Mali. Nous saurons faire face à la situation”, a rassuré le commandant du bataillon, le Lt-Col Atèhèzi Tossim. 


Ces dernières semaines, des pays ont annoncé leur retrait de la mission onusienne. Le Togo, qui pour sa part, reste engagé pour le retour de la paix au Mali, dispose sur place d’un contingent composé d’un bataillon, de deux unités de polices constituées, d’un hôpital niveau 2, ainsi que de plusieurs militaires observateurs et d’état-major.

20 novembre 2022

Elon Musk rétablit le compte Twitter de Donald Trump


Après un sondage, Elon Musk rétablit le compte de Donald Trump sur Twitter.

17 novembre 2022

Togo : 2 soldats blessés dans une embuscade terroriste au nord du pays, l'attaque repoussée



On apprend qu’une patrouille des forces de défense et de sécurité togolaises, engagées dans l’opération Koudjoaré au nord Togo, serait tombée dans une embuscade tendue par les terroristes en nombre important.


Selon les informations non encore confirmées par les autorités militaires et le gouvernement togolais, l'attaque se serait déroulée ce 17 novembre 2022 à Sankortchagou, frontalière avec le Burkina Faso


La réaction  a été immédiate et efficaces de la part des soldats togolais, appuyés par des renforts dépêchés sur les lieux. 


Les terroristes seraient repoussés. après des échanges de tirs seraient  3 soldats togolais sont blessés et évacués et pris en charge au CHR-Dapaong.


La rédaction de Radio Oreole a essayé de joindre les officiels mais aucune réponse pour le moment.

Guerre en Ukraine : La chute du missile en Pologne divise Volodymyr Zelensky et l'OTAN


La guerre en Ukraine, enclenchée depuis le 24 févier 2022 est en train d'entrer dans sa phase délicate.  Des fissures commencent par monter leur visage entre 
Volodymyr Zelensky et ses alliés occidentaux, parrainés par l'OTAN. La pomme de discorde, les négociations et le missile tombé en territoire polonais avec pour bilan, deux morts.


Mardi après-midi, un missile venait de s'abattre sur le territoire polonais, à quelques  encablures de la frontière avec l'Ukraine. hystérie générale, emballement médiatique. Le méchant est désigné sans ambages. Très vite,  tous les doigts accusateurs sont pointés sur la Russie, qui venait de tirer une centaine de projectiles sur plusieurs villes ukrainiennes. Tout le monde retenait son souffle, par crainte d'un début de la troisième guerre mondiale tant redouté.

Kiev n'a pas tardé à attribuer la paternité du tir à l'armée russe. Mais plus les minutes s'égrenaient, plus les zones d'ombre s'éclaircirent. "L'engin est 'un missile antiaérien a été probablement lancé par les ukrainiens", selon les résultats des enquêtes menées par Varsovie, l'OTAN et les Etats-Unis. Joe Biden est même allé très loin, en en prenant le contre-pied de son chouchou : "ce n'est pas ce que les preuves disent".

Mais contrairement à ses alliés,  Volodymyr Zelensky ne veut rien entendre. Il continue de réfuter la thèse qui accable son armée. "Le missile ne vient pas de nous", martèle-t-il à tout bout de champ. Il annonce d'ailleurs qu'il a toutes les preuves que c'est la Russie qui en est l'auteur, et demande qu'on lui donne accès à la scène de crime. 


Versions contradictoires. Zelensky n'est-il pas en train de vouloir à tout prix une guerre généralisée, contrairement à ses alliés? Jusqu'où ira-t-il? Ses parrains sont-ils prêts à le suivre? 

Au finish, n'est-il pas temps de faire la paix pour éviter ces genres d'escalades qui peut tout embraser de façon imprévisible. Les deux premières guerres mondiales doivent servir de leçon. Ses alliés l'appellent à négocier, mais lui veut tout récupérer y compris la Crimée. En face, une armée russe qui commence par faire ce qu'elle sait faire, la guerre du temps long et déstabilisatrice.