Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

Affichage des articles dont le libellé est ECONOMIE. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est ECONOMIE. Afficher tous les articles

02 septembre 2020

Le port autonome de Lomé, un maillon essentiel dans la réussite du PND


En dépit de la pandémie de coronavirus, la division des opérations douanières du Port autonome de Lomé maintient le cap pour répondre aux attentes des opérateurs économiques. D’énormes réformes faites et en perspective visent entre autres à relever le défi de l’axe 1 du PND qui consiste à faire du Togo un hub logistique d’excellence et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région.

De mémoire d’homme, les autorités ont réalisé une mutation spectaculaire au niveau des infrastructures du port de Lomé au cours de ces dernières années, faisant de lui l’un des ports les plus modernes de la sous-région ouest africaine et l’un des meilleurs au plan continental. Aujourd’hui, la rapidité des formalités administratives reste de loin une caractéristique du port, le seul en eau profonde dans la sous-région.

31 août 2020

Port de Lomé : Plusieurs procédures et opérations dématérialisées


Les réformes opérées au port autonome de Lomé répondent à la transformation structurelle de l’économie et à la professionnalisation des différents secteurs des chaînes logistiques au port autonome de Lomé. Afin d’améliorer le climat des affaires et rendre le port plus compétitif, de nombreuses améliorations ont été apportées pour satisfaire les acteurs économiques. 

Il s’agit de la dématérialisation du certificat d’origine en vue de permettre aux opérateurs de soumettre leurs demandes de certificat d’origine en ligne et de l’obtenir également en un temps record. Quant à l’importation, le nombre des documents à fournir a été réduit pour faciliter les échanges commerciaux entre les pays de la sous-région et le Togo.

Par ailleurs, il a été mis au point une technique d’émission en ligne des bons à conduire au cas où un contrôle s’avère nécessaire. Avec les maisons consignataires, la division des opérations douanières du port autonome de Lomé a fixé le délai du dépôt du manifeste à 24 heures au plus avant l’arrivée du navire et ; afin d’éviter les longues files d’attente et fluidifier les enlèvements des marchandises, le scanner tourne désormais 24 heures sur 24.

En dépit de la pandémie de coronavirus, la division des opérations douanières du Port autonome de Lomé maintient le cap pour répondre aux attentes des opérateurs économiques. Ces réformes visent entre autres à relever le défi de l’axe 1 du PND qui consiste à faire du Togo un hub logistique d’excellence et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région.

30 août 2020

Suspension du rapport Doing Business : Voici les pays pointés du doigt


Le 27 août dernier, la Banque mondiale a annoncé la suspension de son rapport Doing Business pour causes d’irrégularités  dans la collecte des données. Quatre pays sont visés dans le cadre de ces fraudes.

Selon le Wall Street Journal, les pays concernés sont la Chine, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et l’Azerbaïdjan. L’Empire du Milieu est passé sur les cinq dernières éditions du rapport de la 90 ème place à la 31 ème. L’Azerbaïdjan est passé du 80e au 34e rang au cours de cette période. Dans le rapport de l’année dernière, l’U.A.E. a été classé 16ème meilleur environnement commercial au monde, contre 22ème il y a cinq ans. Le classement de l’Arabie saoudite est passé de la 49e à la 62e place au cours des cinq dernières années.

Aucun des pays africains (dont le Togo) n’est concerné par les irrégularités. 
 
Dans une interview accordée au site Togo First, la Ministre Déléguée, Conseillère du Président de la République en Charge de l’Amélioration du Climat des Affaires, Sandra Ablamba Johnson est revenue sur les derniers développements de cette suspension. « Le Togo n’est en rien concerné » par ces irrégularités et ne figure pas dans la liste des pays mis en cause, a-t-elle clarifié.
 
"Bien évidemment, les débats passionnés ne doivent pas dominer le rationnel, ni non plus nous distraire. Nous avons l'obligation de garder le cap qui nous conduira au rayonnement de notre pays, le Togo. Qu’importe les évaluations, le plus important reste la contribution des réformes réalisées au mieux-être des acteurs du secteur privé et de la population togolaise. Ces derniers en bénéficient, aujourd'hui, et ne cessent de témoigner des avantages importants de ces améliorations", a-t-elle ajouté.

28 août 2020

Coup de tonnerre : Pour cause de fraudes, la Banque Mondiale suspend la publication du rapport Doing Business


Les manipulateurs n’ont pas de limites. Ils ont contraint le Groupe de la Banque mondiale à suspendre la publication du rapport Doing Business 2020. L’institution annonce avoir détecté des fraudes et ordonne un audit des cinq derniers rapports.

Coup de tonnerre. Dans un communiqué publié sur son site web ce 27août, la Banque mondiale avoue l’existence d’irrégularités dans la collecte des données pour son classement Doing Business qui fait autorité depuis 17 ans. Les rapports mis en cause sont particulièrement ceux des années 2017 et 2019, soit les Doing Business 2018 et 2020.

A travers le rapport Doing Business, l’institution de Breton Woods évalue chaque année le climat des affaires de 200 pays dans le monde. Son classement permet d’inciter les investissements étrangers dans les pays les plus réformateurs.

Pour 2021, le classement est donc suspendu pour cause de fraude. L’audit commandité va permettre de situer les responsabilités. Pour rappel, le Togo a fait de ce classement l’un de ses chasses gardées. Le pays avait gagné 40 places, occupant ainsi le 96e rang mondial. Il s’est également démarqué comme le 1er pays réformateur en Afrique, le 3e dans le monde entier. 

“Nous agirons sur la base des résultats et corrigerons rétrospectivement les données des pays les plus touchés par les irrégularités”, a indiqué la Banque mondiale. Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a été informé de la situation, tout comme les autorités des pays les plus touchés par les irrégularités des données.