Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

Affichage des articles dont le libellé est EDUCATION. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est EDUCATION. Afficher tous les articles

20 octobre 2020

Covid-19 et Rentrée scolaire 2020-2021 au Togo : La mairie Agoè-Nyivé 3 fait désinfecter les écoles publiques, les privées sont aussi dans la danse

 

Salle de cours en pleine désinfection

A deux semaines de l’effectivité de la rentrée scolaire 2020-2021 au Togo, les préparatifs vont bon train pour mettre élèves et enseignants dans de bonnes conditions d'étude tout en tenant compte du contexte de la pandémie du coronavirus.


Dans la commune Agoè-Nyivé 3 (Vakpossito), les autorités municipales, en collaboration avec les responsables des établissements scolaires, ont de commun accord, décidé des dispositions pratiques de prévention à mettre en place pour empêcher la création des foyers de contamination dans les écoles.


En effet, les deux parties se sont entretenues ce lundi 19 octobre 2020 à la mairie, et les échanges ont porté leurs fruits. Outre l'obligation du port de masque, la mise en place des dispositifs de lave-main, l'aménagement des salles de cours supplémentaires (pour respect de la distanciation sociale), il a été décidé de procéder à la désinfection et dératisation de toutes les écoles aussi bien publiques que privées.



Les deux écoles publiques situées dans la commune Agoè-Nyivé 3 seront prises en charge par la mairie et les privées à leurs propres frais.  Les travaux seront faits par un prestataire, qui, voulant apporter sa contribution, a accepter réviser le coût.


Toutes les salles de classe, les murs les arbres, les espaces verts etc... de l'Ecole Primaire Publique et du Jardin d'Enfants de la localité ont reçu le passage du liquide désinfectant et dératisant toute la journée durant.

De pareilles actions dans le sens de la prévention de l'épidémie seront régulièrement faites durant toute l’année scolaire.



Pour le maire Yawo Adonkanu, il est de la responsabilité des pouvoirs publics, en occurrence les collectivités décentralisées, d’œuvrer pour le bien-être et la santé de leurs administrés. Il a rappelé que sa municipalité occupe le deuxième rang derrière Agoè-Nyivé 1 en termes de contamination au covid-19 (avec 39 cas positifs avérés) dans la préfecture d’Agoè.


« En ce temps de covid-19, nous devons tout faire pour éviter des contaminations à l’école. Et pour cette raison, le respect scrupuleux des mesures et gestes barrières doivent prévaloir. Il en va de la sécurité de tous et nous devons faire des sacrifices », a-t-il indiqué.

 

Tous les responsables des écoles ont adhéré à la vision de la mairie. Les travaux de désinfection et dératisation ont commencé le même jour.

Pour rappel, la commune Agoè-Nyivé 3 est composée des villages Hossoukope, Elavagnon klevé, Elavagnon Atsanvé, Awoudja-kopé, Dassa-kope et Logogome.

17 octobre 2020

Togo : la rentrée scolaire 2020-2021 est officiellement repoussé au 2 novembre (Brève)


Les élèves sont désormais situés sur la date exacte de la reprise des cours. La rentrée scolaire 2020-2021 est officiellement fixée au 2 novembre prochain  par le gouvernement. Elle n’aura plus lieu le 26 octobre comme prévu.

Les enseignants feront quant à eux leur rentrée  (administrative) dans la  semaine du 26 au 30 octobre 2020. C’est ce qui qui ressort d’un entretien entre le gouvernement togolais et les fédérations syndicales de l’éducation le vendredi 16 octobre 2020 ; ceci pour une bonne préparation de la reprise en cette période de Covid-19.

16 octobre 2020

Togo / Enseignement technique : le Ministre Komlan Dodzi Kokoroko nomme 6 nouveaux proviseurs

 


Après la nomination de 8 nouveaux cadres au Ministère des Enseignements Primaire, Secondaire, le ministre Prof. Dodzi Komlan Kokoroko, s’attache les services de nouveaux provisoires pour diriger 6 lycées d’enseignement technique et professionnel. 6 arrêtés ministériels ont été pris jeudi en ce sens.

 

Les nouveaux proviseurs et leur poste d’affectation

 

M. AKPO Sossina Gado, nommé Proviseur de LETP-Sokodé

 

M. AMELA Komla Mawuéna, nommé Proviseur de LEPT-Aného-Glidji

 

M. AZIAFO Kokou, nommé Proviseur de LEPT-Lomé

 

M. BAGNA Tcha-Sama, nommé Proviseur de LEPT-Atakpamé

 

M. KELI Essè, nommé Proviseur de LEPT-Agou

 

OUYENGAH Tekpessime, nommé Proviseur de LEPT-Kanté

 

15 octobre 2020

Togo : School Assur va vite

 


L’objectif du programme School assur est de garantir des prises en charge sanitaires gratuites à tous les apprenants des écoles publiques du Togo, ceci pendant l’année scolaire, au cours des congés et des vacances. C’est une initiative du président de la République, incluant les risques de maladie et de responsabilité civile à ses bénéficiaires. 


A la date du 03 septembre 2020, School Assur était à 1 796 161 prises en charge, soit 705 605 consultations ; 199 571 analyses ; 839 950 sollicitations de pharmacies ; 9 266 hospitalisations et 41 769 chirurgies.

Selon les prévisions, le programme devrait permettre de couvrir 40% de la population d’ici quelques années. School Assur était arrivé à terme le 31 août 2020. Mais au regard de ses interventions précieuses, il a été prorogé, au grand bonheur des apprenants, des parents et du système éducatif national. Au total, plus de 6 000 établissements scolaires publics sont touchés. Avec le programme de cantines scolaires, ils augmentent l’envie des élèves d’aller à l’école et multiplient les opportunités de développement pour le pays.

14 octobre 2020

Togo : Les résultats officiels du BAC 2 disponibles dès ce jeudi 15 octobre

 


Les résultats du BAC 2 seront affichés dans les centres d’écrits le vendredi 16 octobre 2020 à 7 heures, informe un communiqué du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche ce mercredi.

Les épreuves orales débuteront le même jour à partir de 8 heures, précise-t-il.

Par ailleurs, indique le communiqué signé du ministre Prof. Ihou WATEBA, les résultats seront disponibles par téléphone mobile (SMS) dès le jeudi 15 octobre 2020 à partir de 16 heures.

Voici comment consulter ses résultats via téléphone

ENVOYER AU :

6564 (si vous êtes dans la région MARITIME et GOLFE)

6565 (si vous êtes dans la région des PLATEAUX)

6566 (si vous êtes dans la région CENTRALE)

6567 (si vous êtes dans la région de la KARA)

6568 (si vous êtes dans la région des SAVANES)


13 octobre 2020

Togo / Enseignements Primaire et Secondaire : le Ministre Komla Dodzi Kokoroko nomme 8 collaborateurs

 


A la tête du Ministère des Enseignements Primaire, Secondaire, Techniques et de l’Artisanat, depuis le 2 octobre dernier, le Professeur Komla Dodzi Kokoroko vient de nommer plusieurs personnalités au sein de son département. Preuve de son désir de donner une autre image au secteur de l’éducation dans le pays.


Au total, huit (8) arrêtés portant nomination ont été rendus publics mardi 13 octobre 2020.


Il s’agit entre autres de PEREZI TEI Mani, inspecteur national de classe exceptionnelle 2e échelon, nommé Directeur des Examens, concours et certifications par intérim,

Monsieur DARA-AHATO Yawo Sotsè, inspecteur de l’éducation nationale de classe exceptionnelle 3e échelon, nommé Directeur des enseignements préscolaire et primaire par intérim,

Madame TCHASSANTI Nana Sandou épouse ALI-TAGBA, administrateur civil principal 3e échelon, est nommée Secrétaire pérennante du Conseil national de l’enseignement secondaire par intérim,

Monsieur TSALI Kossi Kpomégni, administrateur des sciences de l’éducation de 1ère classe 2e échelon, est nommé Directeur de la Planification de l’éducation et de l’évaluation par intérim ;

Monsieur EZIH Kokou, inspecteur de l’éducation nationale de classe exceptionnelle 3e échelon, nommé inspecteur général de l’éducation (IGE),

Monsieur EZIH Kokou, inspecteur général de l’éducation (IGE), nommé Doyen de l’inspection générale de l’éducation par intérim,

Monsieur SABAH Degboe Agbéko, inspecteur de l’éducation nationale de classe exceptionnelle 5e échelon, nommé Directeur régional de l’éducation golfe et commune de Lomé,

Madame DJANI Kossiwa Mawunyo, inspectrice de l’éducation nationale de 1ère classe, 1er échelon, nommée Directrice régionale de l’éducation Maritime.

10 octobre 2020

CAMES : 23 nouveaux togolais accèdent au grade de professeur titulaire

 


23 enseignants-chercheurs du Togo, deux de l’Université de Kara et 21 de l’Université de Lomé, font leur entrée dans la grande famille des professeurs titulaires. Leur accession à ce grade fait suite à la publication des résultats de la 42e session des Comités Consultatifs Interafricains (Cci) du CAMES tenus en juillet à Dakar.

Les sessions du CCI constituent l’un des sept programmes du CAMES. Il est à préciser que ces sessions ont pour objectif d’évaluer individuellement les compétences scientifiques et les aptitudes pédagogiques des enseignants et chercheurs en vue de leur inscription sur les listes d’aptitude aux différents grades de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

 

La  liste des nouveaux professeurs titulaires togolais par ordre alphabétique.

 

1. ABOUBAKARI Abdoul-samadou

UNIVERSITE DE KARA MPOMV Professeur Titulaire Gynécologie – Obstétrique

 

2. AMADOU Akilou

UNIVERSITE DE LOME SEG Professeur Titulaire Sciences Economiques

 

3. AMELA Didier

UNIVERSITE DE LOME LSH Professeur Titulaire Littérature, africaine

 

4. ASSOGBA Komi

UNIVERSITE DE LOME MPOMV Professeur Titulaire Neurologie

 

5. BAKOMA Batomayena

UNIVERSITE DE LOME MPOMV Professeur Titulaire Pharmacognosie

 

6. BATCHANA Essohanam

UNIVERSITE DE LOME LSH Professeur Titulaire Histoire contemporaine

 

7. D’ALMEIDA Amah Séna

UNIVERSITE DE LOME MPC Professeur Titulaire Mathématiques appliquées : Mécanique et énergétique

 

8. DARRE Tchin

UNIVERSITE DE LOME MPOMV Professeur Titulaire Anatomie pathologique

 

9. DJADOU Koffi Edem

UNIVERSITE DE LOME MPOMV Professeur Titulaire Pédiatrie et Génétique médicale

 

10. DOURMA Marra

UNIVERSITE DE LOME SNA Professeur Titulaire Botanique et Ecologie

 

11. EKOUEVI Koumavi Kristoli

UNIVERSITE DE LOME MPOMV Professeur Titulaire Santé publique voie clinique

 

12. ETOU Komla

UNIVERSITE DE LOME LSH Professeur Titulaire Histoire

 

13. GNAKOU ALI Pitaloumani

UNIVERSITE DE LOME LSH Professeur Titulaire Anthropologie et sociologie de la santé

 

14. KADOUZA Padabô

UNIVERSITE DE KARA LSH Professeur Titulaire Géographie rurale

 

15. KASSEGNE Komlan Assogba

UNIVERSITE DE LOME STI Professeur Titulaire Génie mécanique

 

16. KOUVON Komi

UNIVERSITE DE LOME LSH Professeur Titulaire Philosophie (éthique, morale et politique)

 

17. KPEGBA Kafui

UNIVERSITE DE LOME MPC Professeur Titulaire Chimie : Chimie organique ; Chimie des substances naturelles

 

18. PARI Paboussoum

UNIVERSITE DE LOME LSH Professeur Titulaire PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS

 

19. SAKA Bayaki

UNIVERSITE DE LOME MPOMV Professeur Titulaire Dermatologie – Vénérologie

 

20. SALOU Mounerou

UNIVERSITE DE LOME MPOMV Professeur Titulaire Bactériologie – Virologie

 

21. SONHAYE Lantam

UNIVERSITE DE LOME MPOMV Professeur Titulaire Radiologie – Imagérie médicale

 

22. TSIGBE Koffi Nutefé

UNIVERSITE DE LOME LSH Professeur Titulaire Histoire contemporaine

 

23. WALLA Atchi

UNIVERSITE DE LOME MPOMV Professeur Titulaire Chirurgie orthopédique et traumatologique

03 octobre 2020

Togo / Protection sociale : School Assur se rapproche de la barre des 2 000 000 de prises en charge

 


Rien ne semble pouvoir arrêter le programme de protection sociale en milieu scolaire, School Assur dans ses œuvres. Celui-ci a été lancé en 2017 par les autorités togolaises. Depuis lors, il prend soin des écoliers dans les établissements primaire et secondaire du système public sur l’étendue du territoire. Partant de son opérationnalisation jusqu’à ce jour, les réalisations et les chiffres prouvent à outrance que l’initiative, parmi tant d’autres, a transformé radicalement et dans le bon sens, le système éducatif au Togo.

Du début du programme à la date du 27 septembre 2020, le cumul de prises en charge s’élève à 1 823 560. De façon précise, le programme a permis d’effectuer sur la durée, 716 611 consultations et 202 475 analyses médicales. Grâce à School Assur, 853 095 sollicitations de pharmacies ont été enregistrées sans oublier les 9 441 hospitalisations et les 41 938 opérations de chirurgie.

Cet accroissement des chiffres survient après les performances faites dans la période du 21 au 27 septembre 2020 et qui font état d’un dynamisme, même en ces temps difficiles marqués par la covid-19. Les coordonnateurs ont réalisé dans la semaine mentionnée plus haut, 11 161 prises en charge sur tout le territoire grâce à 4 616 consultations ; 1 169 analyses médicales. Au même moment, 5 161 besoins de pharmacies ont été assouvis. De surcroît, 122 hospitalisations et 93 opérations de chirurgie ont été faites et ont contribué à gonfler le nombre total de prises en charge.

School Assur va vite

L’objectif du programme est de garantir des prises en charge sanitaires gratuites à tous les apprenants des écoles publiques du Togo, ceci pendant l’année scolaire, au cours des congés et des vacances. C’est une initiative du président de la République, incluant les risques de maladie et de responsabilité civile à ses bénéficiaires. A la date du 03 septembre 2020, School Assur était à 1 796 161 prises en charge, soit 705 605 consultations ; 199 571 analyses ; 839 950 sollicitations de pharmacies ; 9 266 hospitalisations et 41 769 chirurgies.

Selon les prévisions, le programme devrait permettre de couvrir 40% de la population d’ici quelques années. School Assur était arrivé à terme le 31 août 2020. Mais au regard de ses interventions précieuses, il a été prorogé, au grand bonheur des apprenants, des parents et du système éducatif national. Au total, plus de 6 000 établissements scolaires publics sont touchés. Avec le programme de cantines scolaires, ils augmentent l’envie des élèves d’aller à l’école et multiplient les opportunités de développement pour le pays.

29 septembre 2020

Togo / Covid-19 : Plusieurs disciplines sportives suspendues à la rentrée scolaire 2020-2021

 


Le programme de l’éducation physique et sportive (EPS) va connaitre d’énormes changements dans les écoles à la prochaine rentrée scolaire. Coronavirus oblige.

Plusieurs disciplines jugées à risque, se verront rayées de la liste, ont annoncé lundi les acteurs de l’éducation sportive réunis en atelier à Lomé. Il s’agira désormais de faire du sport sans porter atteinte aux gestes barrières, ceci pour éviter la création des foyers de contaminations.

On parle des activités sportives de masse comme les championnats de football, de basket, de tennis, les courses etc, et aussi le grimper, le lancer du poids.

Une liste définitive sera arrêtée à l’issue des travaux ce mardi, puis présentée au ministère en charge du sport, qui évaluera sa faisabilité. Se trouve également dans le viseur des professionnels de l’EPS, l’organisation ou non des championnats sportifs scolaires et universitaires.

Pour rappel, la rentrée académique est prévue pour le 26 octobre 2020. 

26 septembre 2020

Cantines scolaires au Togo : Le gouvernement compte atteindre 300.000 bénéficiaires à l'horizon 2025

 


Si depuis 2008, le programme de cantines scolaires a permis d’offrir 82,5 millions de repas chauds à 91 666 élèves dans les 05 régions du Togo, la volonté du gouvernement est de tripler cet effectif à l’horizon 2025.

En effet, ce projet qui sauve les élèves dans leur processus scolaire, est opérationnel déjà dans 304 écoles sur toute l’étendue du territoire.

A l’horizon 2025, il est prévu l’extension de la fourniture de repas communautaires en milieu scolaire avec la multiplication par trois (03) du nombre d’écoles dotées de cantines scolaires soit 912, et le triplement du nombre d’apprenants bénéficiaires qui sera porté à 300 000.

25 septembre 2020

BEPC 2020 au Togo / Des moyennes supérieures à 20/20 : le Ministère des enseignements s’explique

 


Depuis mardi, quelques heures après la publication des résultats de l'examen Brevet d’Étude du Premier Cycle (BEPC), pour le compte de l'année scolaire 2019-2020, il circule sur les réseaux sociaux, une liste sur laquelle sont affichés, les meilleurs élèves ayant obtenus notes dépassant la moyenne générale. 20,38/20 ; 20,25/20 ; 20,19/20 ; 20,13/20 ; 20,06/20 et 20/20 pouvait-on lire. Une situation sur laquelle le ministère des enseignements primaires et secondaires a souhaité éclairé l'opinion qui s'étonnait.

« Les moyennes au-dessus de 20 s’expliquent par le fait que certains élèves ont obtenu de très bonnes notes dans les matières obligatoires. Ils ont totalisé plus de 290/300. Dans les matières facultatives, ils ont fait le plein de bonus, c’est-à-dire 10. Pour un élève qui a obtenu 295 points sur 300 par exemple, lorsqu’on lui ajoute les 10 points de bonus, il va totaliser 305/300, donc une moyenne de 20, …/20 », a confié un technicien du ministère des Enseignements Primaire et Secondaire au confrère AfreePress.

Il a poursuivi : « Nous reconnaissons que des élèves ont obtenu des moyennes au-dessus de 20. Cependant, la liste qui circule sur les réseaux est sûrement produite par quelqu’un qui a participé aux travaux de compilation. Un document officiel du MEPS porte toujours un cachet et une signature de l’autorité émettrice ».

Au total, douze élèves sont classés meilleurs au BEPC 2020. Ils ont obtenu des moyennes oscillant entre 20,38 et 19,94.

Togo : Les cantines scolaires, un programme à impact réel sur l'éducation

 


Depuis sa mise en œuvre, le programme de cantines scolaires démarré en 2008 dans les 05 régions du pays, a permis d’offrir 82,5 millions de repas chauds à 91 666 élèves répartis dans 304 écoles sur toute l’étendue du territoire. 

Le taux de fréquentation scolaire est passé à 9,4% comparé à 7% dans les zones non bénéficiaires et le taux d’inscription des filles est passé à 12,6% alors qu’il est de 5,5% dans les écoles non bénéficiaires. 

A l’horizon 2025, il est prévu l’extension de la fourniture de repas communautaires en milieu scolaire avec la multiplication par trois (03) du nombre d’écoles dotées de cantines scolaires et le triplement du nombre d’apprenants bénéficiaires qui sera porté à 300 000.

23 septembre 2020

Alimentation scolaire : La Fao et le Pam aux côtés du Togo

 


L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) et le Programme alimentaire mondial (Pam) ont soutenu l’élaboration de la loi sur l’alimentation scolaire au Togo. 

Elle s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par le pays pour intégrer le droit à une alimentation adéquate et à la bonne gouvernance dans les politiques et la législation nationale. 

La Fao a aidé les autorités togolaises à atteindre cet objectif entre 2015 et 2018. Les moyens spécifiques pour la réalisation du droit à l’alimentation ont été plusieurs fois au cœur des échanges entre les autorités. De fait, le Togo intégrera la nouvelle loi à sa Constitution. Il établira des lois cadres ou nationales en assurant la cohérence de la législation sectorielle en matière d’alimentation et de nutrition dans les écoles.

22 septembre 2020

Rentrée scolaire 2020-2021 au Togo : La FESEN réclame 12 mesures préalables, la CSET évoque le protocole d’accord de 2018

 


La dernière sortie médiatique du ministre des enseignements primaire Affo Atcha-Dédji sur la prochaine rentrée scolaire, le mercredi, 16 Septembre 2020, continue de susciter des réactions des autres acteurs de l’éducation, notamment les enseignants. Les dernières en date sont celles de la FESEN (Fédération des Syndicats de l'Education Nationale) et du CSET (Coordination des syndicats de l’Education au Togo.

Dans une correspondance en date du 21 septembre, adressée au ministre de tutelle, les bureaux nationaux de ces deux regroupements syndicaux d’enseignants demandent l’ouverture de discutions avec les autorités en prélude à la rentrée scolaire 2020-2021.

 

Le bureau national de la FESEN, réuni en session extraordinaire ce lundi 21 Septembre 2020, après concertation avec sa base, dans le souci de préserver une rentrée scolaire apaisée en cette période de crise sanitaire recommande à l'endroit du gouvernement :

 

1-           La construction des salles de classes, à défaut la construction des appâtâmes améliorés et équipés en fonction de la projection faite par les établissements scolaires observable deux semaine avant la rentrée

2-           Le recrutement en nombre suffisant d'enseignants avant la rentrée

3-           La dotation des établissements de dispositif de lave-mains, de gel hydro-alcoolique, de bavettes et de thermo flash avant la rentrée

4-           L'allègement des contenus d'enseignement en cette période de Covid 19

5-           La dotation des établissements primaires de manuels de français et de mathématiques sur la base des projections,

6-           La révision à la hausse et la mise à disposition des crédits de fonctionnement en totalité aux établissements préscolaires et primaires deux semaines avant la rentrée

7-           L’'instauration d'une prime d'heures supplémentaires et d'une prime de risques mensuelles dont une table de discussion permettra de déterminer les taux avant la rentrée

8-           La mise en place d'une assurance maladie spéciale en dehors de I'INAM applicable pour la circonstance

9-           L'indexation des deux milliards de l'année 2019 à partir de janvier 2020

10-       La poursuite de la mise en œuvre du protocole d'accord en ses points 3 et 5,

11-       Une solution urgente soit trouvée pour pallier au manque du corps d’encadrement (Inspecteurs et conseillers pédagogiques)

12-       Enfin la FESEN appelle de toute urgence à un dialogue social inclusif entre tous les acteurs et partenaires de l'éducation pour des solutions consensuelles et efficaces.


Tout comme la FESEN, la CSET demande une rencontre préparatoire pour discuter des modalités et des mesures à prendre. Le protocole d’accord du 19 avril 2018 est à prendre en compte selon le mouvement dirigé par Atsou Atcha Ilétou.