Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

Affichage des articles dont le libellé est EDUCATION. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est EDUCATION. Afficher tous les articles

30 août 2021

L’Association ABE Togo : Tenue de la 1ère édition de la conférence sur l’orientation scolaire et professionnelle à Kara

 

De gauche à droite intervenant ANVT, le DRE, le PCA d’A.B.E et La conseillère en orientation

Organisée le vendredi 27 août 2021 par l’Association Action et Bien-Etre (A.B.E) en partenariat avec le CABINET DTECH GROUP et la collaboration de l’Agence Nationale Du volontariat (ANVT), l’Agence National pour l’Emploi (ANPE), la 1ère édition de la conférence sur l’orientation scolaire et professionnelle  s’est tenue dans l’amphi Shenker du collège Chaminade  avec la participation de plus de 300 élèves, parents d’élèves et étudiants.


Dans son mot de bienvenu, le président du conseil d’administration (PCA)  de l’association A.B.E  M. DAVON Kodjo Edem a laissé entendre que les défis liés à la mauvaise orientation scolaire et professionnelle, au manque d’information et les conséquences qui en découlent sont énormes et qu’il faudrait en tant qu’association intervenant dans l’éducation œuvrer efficacement sur le terrain en soutenant les efforts du gouvernement en matière d’orientation scolaire et professionnelle.

 

Participants

Ouvrant la séance, le Directeur  Régional de l’Eduction Kara M. GNONEGUE Kodjo a pour sa part salué l’initiative de l’association tout en souhaitant vivement qu’elle soit perpétuelle.

 

Suivant l’ouverture du DRE, les différents intervenants : la conseillère d’orientation  de la DRE, le superviseur de l’ANVT et le responsable de L’ANPE Kara  se sont succédés sur le panel pour des communications riches en informations et conseils, présentations qui ont tous été suivis de questions et réponses à la grande satisfaction des participants.

 

Equipe de l’organisation composée des Formateurs et étudiant(e)s du cabinet DTECH GROUP Kara

Livrant leur impression sur la conférence, les  participants ont témoigné de leur satisfaction tout  en saluant et encourageant les initiateurs de l’évènement puisqu’ayant été suffisamment outillés sur les critères à prendre en compte dans le processus de choix des filières.

 


 « Nous ne  nous limiterons pas à cette édition nous allons le faire chaque année, nous allons l’étendre à d’autres localités nous sommes ouverts aux bonnes volontés et sponsors qui voudraient nous soutenir dans cette cause commune » Point focal d’A B  E à Kara.

28 août 2021

33 milliards FCFA pour booster le système éducatif au Togo


L'Association internationale de développement (IDA) et du Partenariat Mondial pour l’Education vont aider le gouvernement du Togo à améliorer la qualité et assurer un accès équitable à l'éducation de base. Un financement de 60,1 millions de dollars, soit 33 milliards francs CFA, a été approuvé à cet effet par a Banque mondiale


Ainsi, le 'Projet d'Amélioration de la Qualité et de l'Equité de l'Education de Base’ soutiendra la mise en œuvre du Plan Sectoriel de l’Education 2020-2030 du gouvernement, indique un communiqué de la Banque.

Les interventions du projet visent à renforcer l'enseignement primaire et le premier cycle du secondaire, ainsi qu’améliorer la gestion globale du système éducatif. 

En plus de la construction de nouvelles salles de classe, le projet soutiendra la formation des enseignants, la réforme des curricula, la politique des manuels scolaires ainsi qu’un programme de subvention basée sur la performance. Afin de réduire les obstacles à la scolarisation des filles dans les zones défavorisées, le projet soutiendra la mise en œuvre d'un ensemble d'interventions à plusieurs niveaux pour créer un environnement sécurisé et sensible à la dimension du genre. 

‘En dépit des efforts déployés ces dernières années, le secteur éducatif demeure confronté à d’important défis qui expliquent parfois les faibles résultats d’apprentissage ‘, a déclaré Hawa Wague, représentante de la BM pour le Togo. 

‘Ce financement contribuera à la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale 2025 en soutenant les projets prioritaires visant à augmenter les capacités d’accueil scolaire et à améliorer la qualité de l’enseignement ; ceci afin de renforcer l’indice du capital humain du pays’, a-t-elle précisé. 

Pour promouvoir le numérique dans l’environnement scolaire, le projet financera la mise en place d'une plateforme multimodale d'apprentissage à distance, en mutualisant les efforts existants et futurs.  

Le projet d’amélioration de la qualité et de l’équité de l’éducation de base s’aligne sur les objectifs fondamentaux du Plan national de développement (PND) du Togo.

Il s'inscrit aussi dans la nouvelle feuille de route nationale 2025 du gouvernement dont l'un des objectifs est d’offrir une éducation équitable et de qualité à tous les élèves, note la Banque mondiale.

27 août 2021

Togo- Gratuité des frais d’inscription et de scolarité : le ministre Dodzi KOKOROKO donne des orientations pour gérer d'éventuels afflux d’élèves



La rentrée scolaire 2021-2022 se fera dans des conditions toutes particulières. Et pour cause, en plus de la crise sanitaire de la covid-19 qui sévit depuis plus d’un an déjà, le gouvernement a décidé de rendre gratuits les frais d’inscription et de scolarité pour les collèges et lycées d’enseignements publics sur toute l’étendue du territoire togolais. Pour anticiper sur d’éventuels désagréments, le Ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, Prof. Dodzi Komla KOKOROKO donne des directives aux chefs d’établissements.

 

La question que tout le monde se pose est comment gérer tout cette situation. Pour le ministre KOKOROKO, il est prévisible qu’avec cette mesure salutaire du Chef de l’Etat, que les établissements publics connaissent une augmentation de la demande de places à la rentrée prochaine des classes. Ainsi, dans une note ministérielle en date du 25 août 2021, il indique : « Pour gérer convenablement les éventuels afflux d’apprenants, il est demandé à chaque chef d’établissement de mettre en place une commission d’étude des dossiers qui, tout en respectant le principe d’équité sociale et de genre, se chargera de recruter  les élèves en fonction de leurs mérites et des places et des places disponibles dans le contexte sanitaire de Covid-19 »

 

Attachant de l’importance à sa décision, il en appelle à la responsabilité des directeurs régionaux de l’éducation, inspecteurs d’éducation et chefs d’établissement dans l’exécution de cette consigne.

 

Le Ministre a prévenu que « toute complaisance constatée expose ses auteurs et complices aux sanctions disciplinaires en vigueur ».

 

Rappelons que le gouvernement à travers un communiqué rendu public le 21 août 2021, a pris cette mesure relative à la gratuité ( prise en charge par l’Etat) des frais d’inscription et de scolarité pour les collèges et lycées d’enseignements publics sur toute l’étendue du territoire togolais.

25 août 2021

Togo : 69,59% de réussite au BAC 2, soit une hausse de plus de 7%

 


Depuis lundi, les candidats au BAC 2 ont été fixés sur leur sort. Les résultats sont tombés et dans l’ensemble, on note une hausse de réussite.

 

54.598 élèves, sur 78.000, obtiennent le précieux sésame qui leur ouvre les portes de l’université, dont 47.062 pour la filière générale. Soit un taux de 69,59%, contre 62% en 2020. Les résultats officiels ont été publiés mardi.

21 août 2021

Togo- Rentrée 2021-2022 : Le gouvernement rend gratuit les frais d'inscription et de scolarité pour les collèges et lycées publics


Le gouvernement togolais décide de la gratuité des frais d'inscription et de scolarité pour les collèges et lycées publics à travers tout le pays pour l'année scolaire 2021-2022 et la prise en charge par l'État de la tranche sociale des factures d'eau et d'électricité pour août 2021.




20 août 2021

Togo : La troisième édition du forum des Edupreneur lancée ce jeudi

 


S’il y aujourd’hui un secteur qui fait parler de lui aussi bien dans les médias que sur les réseaux sociaux, c’est bien celui de l’éducation. Le domaine est  en pleine mutation avec l’avènement des TIC. Un regard objectif sur la question à amener les acteurs concernés à l’initiative «  Forum des Edupreneur » dont la troisième édition est lancé ce jeudi 19 Août 2021 à l’auditorium de l’Université de Lomé en présence du Représentant du Ministre de l’Enseignement supérieur, Zonhotche Yawovi, du Coordonnateur du Réseau Internationale des Edupreneurs Kondow Moustapha et du Directe de l’INSE.

 

La particularité de ce nouveau rendez-vous est qu’une large partie des activités se déroulera en mode virtuel en raison du contexte actuel de la pandémie du Covid-19 au Togo et dans le monde.

 


« Le lancement de la 3ème édition des Edipreneurs marque des jours de réflexion pour rendre efficaces efficients et plus affinés les produits proposés par tout ce beau monde qui travaille d’arrache-pied pour trouver des solutions adéquates aux besoins, aussi besoin des apprenants que des enseignants », a expliqué Eric K. Bonin, le président d’organisation dudit forum

 

Pendant trois jours les  acteurs tels que des coaches scolaires, des mentors scolaires, des développeurs d’application et de logiciels de gestion scolaire... et qui se veut les entrepreneurs du secteur de l’éducation vont également renforcer leur synergie en vue d’être plus compétitive et accessible face au défi qui s’impose au système éducatif au Togo et dans la sous-région Ouest africaine.



16 août 2021

Gratuité des frais d’inscription aux examens scolaires, un catalyseur au service d'une éducation inclusive et de qualité

 



Les candidats aux examens (CEPD, BEPC, Bac 1, Bac 2, BTS, CFA, BT, CQP, BEP, CAP et DTSA) ont été acquittés des frais d’inscription, comme l’a promis le chef de l’Etat lors de sa campagne électorale. 


La suppression de ces frais pour l’année scolaire 2020-2021, a aidé plus de 484 755 candidats. Elle a coûté 1,9 milliards de francs CFA au gouvernement.


A côté de ces mesures, il y a la construction des Ecoles normales d’instituteurs (Eni), la multiplication des salles de classe, le recrutement des enseignants, l’adoption de nouveaux programmes éducatifs qui répondent aux exigences de l’heure. 


Pour le quinquennat actuel, les décideurs politiques ont conçu un programme alléchant qui prévoit la construction des collèges universitaires, la création des structures d’apprentissage et de formation pratique et professionnelle dans chaque préfecture, l’amélioration de l’attractivité du métier d’enseignant…

13 août 2021

Togo-Education : Dodzi Kokoroko demande l'immatriculation des domaines scolaires publics


Le ministre en charge des Enseignements primaire et secondaire Prof. Dodzi Kokoroko ne multiplie des actions pour mettre de l'ordre dans le secteur de l'éducation au Togo. La dernière mesure qu'il a prise exige des autorités régionales et l'immatriculation des domaines scolaires.





La gratuité des frais et l’alimentation scolaire, des stratégies pour assurer une éducation inclusive et de qualité au Togo

 


Pour pérenniser sa politique d’éducation universelle, le Togo n’hésite pas à augmenter selon les besoins, le budget alloué au secteur. De 25 milliards en 2005, il est monté à 195,5 milliards de francs CFA en 2021. Des programmes comme les cantines scolaires sont en cours d'exécution au profit des élèves et pour leur épanouissement.


La gratuité des frais et l’alimentation scolaire

Au rang des initiatives prises pour assurer aux citoyens une éducation inclusive et de qualité, il y a en pole position la gratuité des frais de scolarité instituée au préscolaire et au primaire depuis 2008. Cette même année, les cantines scolaires sont nées avec pour objectif d’offrir des repas chauds aux apprenants issus des contrées vulnérables. 


Ces deux importantes mesures ont contribué à l’amélioration du taux de malnutrition et à l’augmentation du taux de fréquentation. Chaque année, plus de 90 000 élèves de plus de 315 écoles bénéficient de ces repas.

12 août 2021

La politique d’éducation pour tous bat son plein au Togo



Il est universellement reconnu que l’éducation est une solide fondation pour l’émergence. Justement, le secteur retient l’attention des gouvernants togolais qui s’activent régulièrement pour garantir à tous une éducation de qualité à travers l’accroissement de l’équité et de l’accès à l’école, la réduction des disparités, la construction des infrastructures...


Pour pérenniser sa politique d’éducation universelle, le Togo n’hésite pas à augmenter selon les besoins, le budget alloué au secteur. De 25 milliards en 2005, il est monté à 195,5 milliards de francs CFA en 2021.


La gratuité des frais et l’alimentation scolaire

Au rang des initiatives prises pour assurer aux citoyens une éducation inclusive et de qualité, il y a en pole position la gratuité des frais de scolarité instituée au préscolaire et au primaire depuis 2008. Cette même année, les cantines scolaires sont nées avec pour objectif d’offrir des repas chauds aux apprenants issus des contrées vulnérables. Ces deux importantes mesures ont contribué à l’amélioration du taux de malnutrition et à l’augmentation du taux de fréquentation. Chaque année, plus de 90 000 élèves de plus de 315 écoles bénéficient de ces repas.


School Assur, programme de protection sociale


Mis en place depuis 2017, il garantit une assurance maladie aux élèves. School Assur a permis de prodiguer des soins médicaux gratuits à un grand nombre d’élèves. Les statistiques montrent qu’à ce jour, plus de 2 540 000 prises en charge ont été effectuées. Elles englobent les consultations, les analyses, les sollicitations de pharmacies, les hospitalisations et les chirurgies.


Gratuité des frais d’inscription aux examens

Les candidats aux examens (CEPD, BEPC, Bac 1, Bac 2, BTS, CFA, BT, CQP, BEP, CAP et DTSA) ont été acquittés des frais d’inscription, comme l’a promis le chef de l’Etat lors de sa campagne électorale. La suppression de ces frais pour l’année scolaire 2020-2021, a aidé plus de 484 755 candidats. Elle a coûté 1,9 milliards de francs CFA au gouvernement.


A côté de ces mesures, il y a la construction des Ecoles normales d’instituteurs (Eni), la multiplication des salles de classe, le recrutement des enseignants, l’adoption de nouveaux programmes éducatifs qui répondent aux exigences de l’heure. Pour le quinquennat actuel, les décideurs politiques ont conçu un programme alléchant qui prévoit la construction des collèges universitaires, la création des structures d’apprentissage et de formation pratique et professionnelle dans chaque préfecture, l’amélioration de l’attractivité du métier d’enseignant…

09 août 2021

Togo-Education : Dodzi Kokoroko met en place une plate-forme unique de gestion des résultats scolaires, des classes de passages et d'examen, de toutes les écoles

 


Une lettre du ministre Professeur Komlan Dodzi Kokoroko demandant aux DRE de prendre les dispositions nécessaires pour centraliser les résultats des élèves des classes de passage et d'examen des établissements d'enseignement publics, Privés et laïc.( Bulletins, relevés de notes et livrés scolaires des élèves).



04 août 2021

Education au Togo : le taux de scolarisation en hausse constante


Le Togo a réalisé ces dernières années des progrès considérables dans le domaine de la scolarisation. Le pays a fait un bond spectaculaire vers la scolarisation universelle en améliorant sensiblement le taux d’accès à l’école jusqu’à atteindre un pic de 94,3%.


Le Togo figure parmi les pays les plus scolarisés dans la sous-région. Dans l’espace UEMOA, il occupe la première place en termes de taux d’achèvement de l’école primaire, soit 89%.

Dans l’enseignement de base, le taux de scolarisation est passé de 15,80% à 37,2% au préscolaire, et de 86,50% à 94,3% au primaire, avec une proportion considérable de filles scolarisées.

Cette performance appréciable est favorisée par la gratuité des frais de scolarité, l’assurance maladie (School Assur) et l’institution des cantines scolaires, des mesures idoines soutenues et encouragées par le chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé.

Depuis son lancement en septembre 2017, le programme School Assur a permis de prendre en charge 2.546.131 apprenants pour des consultations et soins médicaux.

Les cantines scolaires ont spécifiquement contribué à l’amélioration du taux scolarisation de 9,4%. 315 écoles  en sont bénéficiaires, avec un programme d’extension à près de 600 autres établissements scolaires au cours de la période 2020-2021.

Le Togo figure parmi les pays les plus scolarisés dans la sous-région. Dans l’espace UEMOA, il occupe la première place en termes de taux d’achèvement de l’école primaire, soit 89%.  Le taux d’achèvement au niveau du premier cycle secondaire (CEG)  a aussi connu un progrès passant de 37 à 51, 7%.

Le gouvernement s’inscrit ainsi dans la dynamique de consolider les acquis pour instruire un maximum d’enfants, tout en assurant une éducation de qualité pour tous dans le respect de la parité fille-garçon à différents degrés d’enseignement scolaire d’ici 2030. Ceci, avec l’accompagnement des partenaires nationaux et multilatéraux dont UNICEF et Global Partnership for Education (GPE).


Avec la Présidence de la République

Education- Gratuité des inscriptions aux examens au Togo : environ 2 milliards FCFA déboursés par l’Etat en 2021

 


1,9 milliard FCFA, c’est globalement la somme dépensée par l’Etat pour subventionner la mesure d’exemption de frais d’inscriptions pour les candidats aux sessions 2021 des différents examens scolaires et universitaires au Togo. Cette gratuité, promesse du Chef de l’Etat, était entrée en vigueur dès le début de l’année académique 2020-2021.  

 

En tout, près de 485 000 candidats, inscrits à une dizaine d’évaluations diplômantes scolaires (CEPD, BEPC, BAC1, BAC2) et professionnelles (BTS CFA, BT, CQP, BEP, CAP et DTSA), en ont bénéficié, soulageant ainsi de nombreux parents et apprenants.

 

La prise en charge par l’Etat des frais d’inscription est l’un des programmes et mécanismes mis en place par le Gouvernement au profit du système éducatif national. Pêle-mêle, on peut en outre citer l’exonération des frais scolaires pour les préscolaires et primaires publics, la prise en charge sanitaire (School Assur), ou encore les cantines scolaires.

 

Pour rappel, 3,5 milliards FCFA de mesures d'accompagnement avaient été débloqués par le Gouvernement pour cette rentrée scolaire.

02 août 2021

BEPC 2021 : Les 10 meilleures filles, dont 6 moyennes de 19 et 4 de 18

 

 


Le BEPC a livré son verdict le 30 juillet dernier. 89 349 candidats ont obtenu le Brevet d'Etudes du Premier Cycle (BEPC), qui ouvre les portes du deuxième cycle du secondaire.

 

Le fait remarquable est l’excellent travail fourni par les filles. En effet, Les 10 meilleurs illes du Togo, 6 ont des moyennes de 19 et 4 de 18.



Le taux de réussite général est de 65,08% contre 65,76% l'année précédente.


Les 10 meilleurs élèves du Togo au BEPC



31 juillet 2021

Sommet mondial sur l’éducation : 4 milliards de dollars mobilisés pour les 5 prochaines années

 


Les 28 et 29 juillet 2021, les parties prenantes du Global Partnership for Education (GPE) se sont réunies à Londres au Royaume-Uni pour faire le bilan des progrès réalisés dans le secteur de l’éducation et mobiliser les fonds nécessaires pour une éducation de qualité surtout dans le préscolaire. Cette rencontre internationale à laquelle a participé le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé  a pris fin sur une note positive.

 

 Les participants à ce sommet mondial sur l’éducation ont pris des décisions d’engagement et d’espoir. En effet, sur les cinq milliards de dollars prévus pour les cinq prochaines années, quatre milliards ont été mobilisés.

 

Un exploit qui permettra au Global Partnership for Education (GPE) de financer intégralement son Plan stratégique qui consiste notamment à accompagner 175 millions d’enfants dans leur cursus scolaire et aider à scolariser 88 millions supplémentaires d’ici à 2025.

 

Le sommet co-présidé par le Premier ministre britannique Boris  Johnson et le président kényan Uhuru Kenyatta, a été sanctionné par une déclaration dite Déclaration de Londres.

 

En plus des 4 milliards de dollars US promis par les donateurs, en faveur du financement de l’éducation, 19 chefs d’État et de gouvernement se sont engagés à consacrer au moins 20 % de leurs budgets nationaux à l’éducation.

 

Pour l’exercice 2021, le Togo a consacré 25,1% du  budget à l’éducation.

 

Au cours des cinq prochaines années, les pays ayant approuvé cette déclaration se sont engagés à consacrer 196 milliards de dollars américains au financement de l’éducation. Ces engagements constituent un rempart essentiel contre les pertes d’apprentissage résultant de l’impact économique de la COVID-19.

 

Deux nouveaux partenariats public-privé majeurs ont également été lancés par des partenaires économiques, afin que l’expertise en marketing social favorise la scolarisation des filles et que le renforcement des systèmes de données permette l’amélioration des résultats de l’éducation. Ces engagements en nature représentent plus de 6 millions de dollars.

 

Le sommet de Londres est une occasion pour les pays partenaires du GPE de mobiliser davantage de ressources nécessaires pour répondre efficacement aux besoins de l’éducation préscolaire et primaire.


Avec  la Présidence de la République Togolaise

30 juillet 2021

Togo-BEPC 2021 : 65,08 % de réussite, soit une baisse de 0,68% (Brève)

 


89 349 candidats  obtiennent le Brevet d'Etudes du Premier Cycle (BEPC), qui ouvre les portes du deuxième cycle du secondaire (lycée).


Les chiffres sont donnés par le ministère en charges des enseignements primaire et secondaire. Le taux de réussite est donc de 65,08% contre 65,76% l'année précédente.

« Une jeunesse mieux éduquée, c'est un pays qui certainement sera plus prospère », Faure Gnassingbé

 


Le chef de l’Etat togolais a pris part actif au sommet mondial sur l’éducation à Londres en Angleterre. Au cours d’un panel avec ses homologues du Nigéria, du Ghana, du Kenya et du Malawi, Faure Essozimna Gnassingbé a appelé les principaux acteurs mondiaux à plus d’investissements dans l’éducation, et particulièrement dans le préscolaire.

 

“L’éducation préscolaire est le parent pauvre du système éducatif”, a fait remarquer Faure Gnassingbé, en mettant en lumière la faiblesse des financements alloués. Situation qui a davantage été exacerbée par la crise sanitaire mondiale.

 

« Il faut promouvoir l’éducation inclusive en offrant aux familles dans les régions les plus défavorisées et aux parents les plus pauvres, la chance d’assurer l’éducation de leurs enfants. Nous aurions aussi réglé le problème de l’éducation de la jeune fille qui est parfois victime de l’inégalité des sexes, ajoutée à celle des familles où les filles sont malheureusement désavantagées. Ceci pourra donc contribuer à accroître les chances des femmes à accéder au marché du travail » a déclaré le n°1 togolais.

 

Et de marteler : “Sans un investissement lucide, massif et audacieux dans l'éducation préscolaire, cet objectif ne pourra pas être atteint pour tous les enfants. Nous devons faire beaucoup plus, nous devons faire beaucoup mieux pour l'éducation préscolaire parce que tout se décide là”.

 

“Une jeunesse mieux éduquée, c'est un pays qui certainement sera plus prospère. Puisqu'on dit toujours que la jeunesse est l'avenir d'un pays. Dans notre cas, la jeunesse est l'avenir de notre continent”, a en outre insisté le Chef de l’Etat, avant de partager les résultats obtenus par le Togo dans le secteur éducatif.

29 juillet 2021

Sommet mondial sur l'éducation à Londres : Faure Gnassingbé abordera la question de la réduction des inégalités en milieu scolaire

 


Plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement, dont le Togolais Faure Gnassingbé, prennent part ce jeudi 29 juillet 2021 à Londres au Royaume-Uni, au Sommet mondial sur l’éducation. Cette rencontre internationale initiée par Global Partnership for Education (GPE) vise à faire le bilan des progrès réalisés et des défis à relever dans le secteur de l’éducation, fortement impacté par la crise sanitaire. Il a pour ambition de mobiliser des fonds et de recueillir des promesses de contributions des bailleurs internationaux.

 

Des partenaires multilatéraux ainsi que des membres des organisations de la société civile et du secteur privé participent aussi à ce rendez-vous de haute importance.

 

Le sommet L’éducation est au cœur d’une croissance inclusive et durable, d’économies diversifiées et de sociétés stables. Le Président de la République, S.E.M. Faure Essozimna Gnassingbé, présentera les enjeux de la réduction des inégalités en milieu scolaire et de la mise en place des politiques pouvant aider les enfants à développer leurs compétences.

 

Selon un communiqué de la présidence togolaise, le président de la République fera partager l’expérience togolaise en matière de promotion de l’éducation préscolaire ainsi que les actions menées dans le cadre de la politique nationale de la petite enfance, qui ont permis de plus que doubler le taux de couverture du préscolaire en cinq ans.

 

Le sommet de Londres représente l’opportunité pour la République Togolaise de renforcer son partenariat avec le GPE et de mobiliser davantage de ressources pour répondre efficacement aux besoins de l’éducation préscolaire et primaire, conformément à la Feuille de route gouvernementale 2020-2025.

 

 Le Togo consent de lourds investissements pour la protection juridique de la petite enfance et en faveur de la préscolarisation. Sur la période 2018-2021, le gouvernement a consacré près de 20% du budget (hors dette) au secteur de l’éducation dont 8% pour le préscolaire et le primaire. Depuis 2008, le pays a instauré la gratuité de l’éducation préscolaire et de l’enseignement primaire. Des programmes ont été également mis en place pour une amélioration significative des conditions d’accès et d’accueil des enfants et une action résolue a été engagée en matière de cantines scolaires. En marge des travaux, le Président de la République S.E.M. Faure Essozimna Gnassingbé aura une audience avec le Premier ministre du Royaume-Uni, S.E.M. Boris Johnson.

 

 Cette rencontre donnera lieu à un tour d’horizon des relations d’amitié et de coopération qui unissent les deux pays ainsi qu’aux perspectives du processus d’adhésion du Togo au Commonwealth. Le Chef de l’État et ses pairs présents à Londres pour le sommet sur l’Éducation ont pris part, mercredi 28 juillet, à un dîner de travail au palais de Buckingham, à l’invitation de Sa Majesté la Reine Elizabeth II.

19 juillet 2021

Togo : Pour cause de Tabaski, le début des épreuves écrites du BAC 2 est repoussé à mercredi 21 juillet


Par un communiqué du ministre de l'enseignement supérieur, le programme du déroulement des épreuves écrites du BAC 2 au Togo vient de subir des modifications. La raison principale, la célébration mardi 20 juillet de la fête du Tabaski, une journée déclarée fériée, chômée et payée.


Voir ici le nouveau programme




18 juillet 2021

Togo- BAC1 : 76,58% de réussite en 2021 contre 82,97% en 2020 (Enseignement général)


Les résultats de l’examen 2021 du Probatoire (Baccalauréat Première Partie) pour l’enseignement général sont disponibles depuis vendredi sur le territoire togolais. 


Sur les 60 727 candidats ayant composé, 46 503 ont été déclarés admis, soit un taux de réussite de 76,58%. Un pourcentage en baisse par rapport à celui de l’année précédente, qui était de 82,97%. 


Le Baccalauréat Deuxième Partie (BAC 2), principal examen de fin de parcours scolaire, s’ouvre lundi.